vendredi 22 mars 2019

Chronique : GAZ NEWTON + INDOOR PETS + JONATHAN PERSONNE + FEWS + JOHNNY MAFIA


GAZ NEWTON
WU wei, CD, Digital
Indie Box Rds
Whaoo quel pied cet album ! Après 2 Eps voici le 1er album de ce Gaz Newton. Si vous aimez la Pop et l’Indie Rock, voici le genre de disque qu’il vous faut !
Entre des Pixies laidback et un Supergrass versé en 2019... Je vous donne ces 2 noms non pas comme des références mais plutôt comme des bornes stylistiques. Un peu dans l’esprit de ce que fait H-Burns : ramener le meilleur du College Rock et de l’Indie Pop à notre époque ! Sans sentir le rance mais en étant à fond dans l’enthousiasme !
Le son, la production sont totalement actuel, et dans les compositions de Gaz Newton s’agglomèrent pléthore d’éléments venant de diverses époques : un rythme façon Madchester, un poil de Power Pop, un soupçon de Grunge, une touche de Garage…
Mais qu’importent les étiquettes, et le flacon, l’ivresse que procure ces 10 chansons est digne de celle des meilleurs millésimes des plus grands crus !
[BT]
INDOOR PETS
Be content, LP, CD, Digital
Wichita / Pias
Je dois dire que j’ai un faible pour les sorties de ce label, donc je les écoute toujours avec attention. Et ce jeune quatuor anglais met la barre très très haute dès son 1er album !
Si vous cherchez la parfaite fusion entre Weezer (quand ils sont en forme) / Teenage Fan Club / Green Day et la tendance ultra Post Moderne au syncrétisme alors vous voici avec un disque qui va vous réchauffer le cœur et les oreilles !
Ils/elle jouent serré, avec un son acéré (lignée Pixies pour le tranchant) !
14 chansons bien troussées et bien torchées. Vite fait, (très) bien fait !
La fraîcheur et la morgue de la jeunesse alliée à une aisance et une évidence de composition remarquable !
Beaucoup de guitares, beaucoup beaucoup même, mais aussi un peu de claviers pour calmer le jeu (voir probablement du moog) avant de relancer la machine afin de ne pas proposer un album trop uniforme.
Des chansons, des chœurs, des guitares, des mélodies : la belle vie !
[BT]
JONATHAN PERSONNE
Histoire Naturelle, LP, CD, Digital
Requiem Pour Un Twister / Michel Rds
Formidable 1er album de Pop un peu Psyché, un peu cosmique, un peu bricolo, un peu sixties, un peu baroque, beaucoup incroyablement faite !
On croirait un groupe anglais ! Sûrement parce que le chant en français est mixé au même niveau que la musique !
Ceci est le projet solo de Jonathan Robert du groupe de Montréal Corridor (dont je vous ai déjà dis ici tout le bien que j’en pense (c.f. la chronique ici : http://voixdegaragegrenoble.blogspot.com/2017/07/chronique-gloria-cubical-triptides.html) il a enregistré pendant 4 ans sur 8 pistes avec ses ami-e-s musiciens de divers groupes de son coin et nous voici avec 11 titres bien balancés ! Entre chansons et instrumentaux c’est l’alternance, les ambiances sont très travaillées et le son respirant comme il sied à ce type de musique ! Miam Miam !
[BT]
FEWS
into red, LP, CD, Digital
Pias Recordings
Entre Post Punk / Noisy Pop / Psyché - Kraut ce quatuor suédois (vivant désormais à Londres) publie son 2ème album dans lequel ils se faufilent entre les ruelles sombres un soir de pluie avec même pas une livre en poche... Parfois triste et froid, mais aussi capable d'élévations et de beauté... comme un voyage dans la ville monde !
Musicalement c’est vraiment la class et le haut niveau (genre The Horrors meets Temples, voyez où ça se situe) mais avec une vraie forte personnalité !
On n’est pas là pour rigoler, et Fews non plus.
Tout est réussit dans cet album depuis la pochette jusqu’aux chansons (ce qui reste, bien sûr primordiale), en passant par le son incisif et l’interprétation qui fait sentir que ce groupe à une âme et des couilles !
[BT]
JOHNNY MAFIA
Princes de l’amour, LP, CD, Digital
Dirty Water Rds / Differ-Ant
j’ai déjà écrit et dis tout le bien que je pensai du 1er album des ce jeune quatuor français. En plus sur scène ils baffent bien ! Alors mon niveau d’attente était élevé par rapport à ce 2ème  album.
Et je suis plus que rassuré : rassasié !!!
ça fait 2 mois que je me régale de cet album (qu’on à eut en avance dans le cadre du partenariat avec Campus France, le réseau des radios Campus) ce qui m’a permis de l’écouter, le réécouter, les re re écouter… de très très nombreuses fois, dans divers contextes : en bagnole, au bureau avec mes écouteur, à la radio, chez moi sur ma hi-fi… et putain il baffe !
Et m’impressionne !
11 chansons up tempo, mais jamais lassante, pleine d’entrain et de joie de vivre ! De guitares et de mélodies aussi !
Entre le Punk 77, la Power Pop musclées, College Rock et le Garage Punk… mais en fait sans rien garder des caractéristiques les plus saillantes de ces divers styles… l’esprit et pas la lettre, comme simple canevas pour leurs chansons !
Contrairement à ce que le titre de l’album peut laisser croire : ils ne chantent pas en français. Et même font ça sans accent français et avec une vraie voix idéale pour leur style !
REJOUISSANT ! Ou re-jouissant puisqu’il s’agit de leur 2ème album !
[BT]
Jeudi 28 Mars : 2ème anniversaire Le Farmer, avec : JOHNNY MAFIA (Indie Garage Power Pop Punk) + TABLE SCRAPS (Raw Fuzz Garage, Uk), au Farmer, à Lyon

lundi 18 mars 2019

Chronique : FRENCH BOUTIK + OFF MODELS + The BEASTS + The LIZARDS + HOLD STATION


FRENCH BOUTIK 
L’âme de Paris, LP, CD, Digital
Heavy Soul Rds / CopaseDisques
Plus de variété dans les rythmiques, et les ambiances… allant vers la présentation d’une musique très personnelle qui se détache des ses influences : voici le 2ème album de French Boutik !!!
Des textes en français subtilement et intelligemment écrit (sur la gentrification de Paris, l’ultra moderne solitude…) toujours chanté par cette voix souple au doux accent américain. Concernant les voix on note la présence plus importante du chant masculin, et également des chœurs présent mais très délicats.
Avec une chanson comme ‘Loin de Moi’ French Boutik réussit à balancer un véritable tube totalement accrocheur et hyper addictif, qui derrière son côté sucrerie Pop Mod avec orgue et rythmique élastique donnant une irrémédiable envie de dodeliner de la tête et de chanter en chœurs. C’est également un texte hyper vachard.
Et sur le titre suivant de l’album qui s’appelle ‘Beta Gamma’ et traite de la place des ordinateurs & dérivés dans nos quotidiens elles/ils transcendent leur musique qui tire vers un croisement Sixties Expé et Post Punk modernisé, avec la touche French Boutik !
En allant enregistrer à l’Indie Ear studio de Belfort avec le Andy Lewis le producteur de Fay Hallam (dont le nouvel et très attendu album arrive dans quelques semaines) les French Boutik se sont donné les moyens de se renouveler, sans révolutionner leur musique elles/ils la propulse en 2019 avec force et conviction. Et j’aime tellement ça !
Chapeau bas !!!
[BT]
OFF MODELS
Never fallen in love, LP, CD, K7, Digital
Hell Vice I Vicious Rds / Teenage Hate Rds / Ligature Rds / Pencil Rds
Enfin l’album !
Je l’attend depuis leur formidable prestation en 1ère partie du concert The Bronx / Against Me à La Belle Électrique à Grenoble, le genre de soirée inoubliable, où les Off Models furent largement à la hauteur de l’événement !
Si j’attendais cet album avec impatience, je ne m’attendais pas vraiment à la musique qu’il contient. Mais je m’en délecte depuis des semaines !!!
Un disque qui ne dépareillerait pas sur le catalogue d’Elefant Rds le label espagnol qui aime tant la Pop orienté anglaise et les belles voix féminines.
Avec cet album les Off Models me replonge dans les grandes heures de la Pop Indie anglaise de la fin des années 80 / début 90. La voix féminine délicate rappelle les chanteuses de la période Blonde Pop ou Elastica. Mais sans sombrer dans un passéisme rance les Offs Models sont parfaitement de notre temps et leur musique se fiche des étiquettes ! Son but : distiller du bonheur à travers leur 10 chansons, ciselées avec précision et délicatesse mais non dénuée de force !
L’attente fut longue, mais la récompense est immense ! Je trouve cet album à la hauteur du « I came to blow your mind » de Wendy James que je tiens pour un des meilleurs disques sortis ces 10 dernières années (j’attends le nouveau de la dame avec, là aussi, une énorme impatience).
10 chansons : 10 perles !
Le meilleur du Rock Indie et de la Pop, version 2019 !!!
[BT]
En concert : Jeudi 21 Mars : Festival Equinox, avec : OFF MODELS (Indie Pop Punk, Release Party) + MNNQNS (Indie Rock) + Thé VANILLE (Pop’n’Roll), à l’Ampérage, à Grenoble
The BEAST
Still here, LP, CD
Bang Rds / Red Eye Rds
au vu de ce qui est arrivé aux Beasts Of Bourbon (un de mes groupes préféré de tous les temps) ces dernières années j’étais un peu inquiet au moment de poser sur ma platine cet album de leurs continuateurs… mais dès le 1er titre qui vous rentre en pleine gueule je suis rasséréné ! Et le reste de cet album me remplit de bonheur !
Blues maladif et violent, noir comme une nuit sans lune et titubant comme après une biture au moonshine la musique des Beast est à la hauteur de ce que j’en attendais. Et dieu sait que j’en attendais énormément !!!
La réunion en studio de Charlie Owen, Boris Sujdovic, Tony Pola, Kim Salmon, et Tex Perkins tient tout ses promesses ! Noisy, brusque, brut mais aussi aérien et délicat quand l’émotion les étreint ! Les survivants vous balancent toujours en pleine gueule leur Swamp Rock poisseux et range dont ils sont les inventeurs, qui à fait leur réputation et qui me donne tellement de bonheur !
Encore un album longuement attendu et espéré qui ne déçoit pas. Bien au contraire ! Un disque que je vais chérir, comme le reste de ‘leur’ discographie, précieusement et que je ressortirait quand le besoin d’une GRANDE dose de Rock intense et profond se fera sentir !
Le genre de disque qui me fait marcher jusqu’à la lune !
[BT]
The LIZARDS
Inside your head, LP, CD, Digital
Adrenaline Fix / Beast Rds
Ce power trio mixte (2 filles, un gars) de Barcelone navigue entre Garage Punk et Hard Rock… produisant une sorte de Punk - Power Pop velu.
Sur ce 3ème album elles/il balancent 12 titres très mélodieux, mais aussi très puissants. Simple et direct mais toujours catchy et avec parfois des chansons qui sonnent comme de vrais tubes. Surtout si vous êtes fans de la connexion The Sirens / Nashville Pussy / Crucified Barabara / Donnas !!!
La chanteuse prouve qu’elle sait chanter des mélodies avec des ‘burnes’ et ça qualifie aussi l’orientation musicale des Lizards ! Un album qui n’est pas loin de ce que devrait être le 1er que les Mighty Bombs vont sortir dans quelques semaines (et que j’attends de pied ferme)… Girl Power !!!
[BT]
HOLD STATION
Dawn of a new day, CD, Digital
Autoproduction
Déjà le 1er album du quatuor grenoblois était une révélation, ce 2ème est plus qu’une confirmation ! Entre les 2 les Hold Station sont parti en tournée à travers l’Est de l’Europe, et également en Espagne, ce qui semble leur avoir beaucoup apporté en matière de maturité en tant que groupe.
Pour ce 2ème effort ils ont fait confiance au même ingénieur du son et ils sont partis enregistrer dans une maison retirée de tout pour être totalement immergé dans leur musique...
8 titres en 38 mn, Hold Station aime donner du temps au temps pour laisser s’installer les ambiances, mais sans se répandre ! Sur ce Dawn Of A New Day il y a plein de détails dans les chansons qui se révèlent au fil des écoutes, ça rend chaque passage sur votre platine totalement intéressant et renouvelle le plaisir de l’écoute !
Indie Blues languide, Heavy Psyché posé… les Hold Station ne veulent pas s’enfermer dans un style, un type de rythmique ou d’ambiance. D’ailleurs ceux-ci / celles-ci évoluent souvent au sein de leurs chansons… Depuis leur 1er album il s’est ajouté des éléments à leur musique (chœurs, mélodies façon mittleuropa, moyen orient, tuareg blues…) et c’est ainsi que les voici revenir avec un nouveau bébé encore plus réussit !
[BT]
En concert : Vendredi 22 Mars : QOYA (Stoner Rock, Release party) + HOLD STATION (Heavy Psyché Blues) + JAK’S (Garage Power Pop), à l’Ampérage, à Grenoble

samedi 16 mars 2019

Chronique : Concert à La Source + STACHES + BAZOOKA + L A N E + HUMAN TOYS

Jeudi 14 Mars : CANNIBAL MOSQUITOS (Surf / Garage) + MOM’S I’D LIKE TO SURF (Surf, Release Party) + DJ Voix De Garage, à La Source, à Fontaine
Parce que j’aime la musique de ces 2 groupes, et grâce à notre proximité géographie j’avais déjà eu la chance de les voir sur scène plusieurs fois, mais c’est quand même le grand pied de pouvoir s’en délecter dans un lieu et des conditions techniques optimum !
Malgré la pluie battante, et le fait que le public n’est pas habitué à allé écouter du Rock (et donc encore moins de la Surf) à la Source, mais apparemment le nouveau directeur à l’intention de rajouter cette possibilité dans les propositions du lieu, on était quand même une belle poignée de fans et/ou de curieux à être venu à Fontaine.
Les CANNIBAL MOSQUITOS reviennent d’une belle tournée en ex-Yougoslavie et ont réussit à dérider le très figé public grenoblois !
L’implantation de téléviseurs (très 80) sur scène diffusant des images de courses automobiles sont en total adéquation avec le concept de leur dernier album « Vrooom Vrooom ». Une sorte de mini sampler est utilisé en direct pour lancer les extraits de dialogues de films entre les titres et/ou quelques bruits bizarre qui s’intègrent à la musique pour en renforcer l’impact !
Le set du trio (Power, forcément power) costumé et masqué est ultra dynamique et supra efficace grâce à la présence de thèmes et / ou réadaptation de classiques (génériques de série TV, ‘tubes’ Rock 60’s…). Idéal pour toucher un public pas forcément très connaisseur ! Si j’aurai préféré entendre plus de leurs titres (mais je suis hors concours puisque j’ai tous leurs disques) j’ai été très emballé notamment parce que le son était vraiment excellent : fort, clair, puissant ! LE PIED !
Quant à MOMS I’D LIKE TO SURF (que désormais je vais essayer d’orthographier correctement) célébraient la sortie de leur 1er album « Beach Control To Major Knob » sur le label grec Surf Cookie Rds ! Pour l’occasion ils/elle arboraient de nouvelles chemises coordonnées Noir & Rouge du meilleur goût !
Mais bien sûr ce qui compte c’est la musique ! La Surf Music qu’ils/elle pratiquent est sophistiqué et bénéficie de leur maestria instrumentale. Ce qui nous donne des titres plutôt complexe (mais jamais chiant) et un set très varié, où l’intensité fluctue entre des morceaux très en staccato, et des passages plus posés, intimistes, et qui permettent aussi de bien relancer la machine et étant pas continuellement sur le même rythme et la même tension…
En plus là aussi la qualité sonore apporte considérablement permettant de bien appréhender le travail complexe entre la guitare baryton, la guitare et la basse… Là aussi une excellente prestation !
Le genre de soirée qu’on souhaiterait voir se reproduire régulièrement !!!
[BT]
En concert : Samedi 20 Avril : MOMS I’D LIKE TO SURF (Surf / Guitar tornados) + ARNO DE CEA & The CLOCKWIZARDS (Surf Punk), au Brin de Zinc, à Chambéry - Barberaz
The STACHES
This lake is pointless, LP / Digital
Les Disques Bongo Joe / Six Tonnes de Chair
Ce quatuor mixte (2 filles, 2 gars) genevois s’est désormais relocalisé en Allemagne… Information intéressante, ou pas ? Bonne question ? Est-ce que ça se ressent dans leur musique ? Je ne serai dire. Ce que je sais c’est que voici l’enregistrement que je préfère parmi ceux que j’ai entendu de leur discographie. Peut-être que l’Allemagne sied bien au type de musique que The Staches pratiquent : une sorte d’Indie Post Rock pour la fin des années 10…
Mais la musique des suisse est très riche d’éléments grappillés ici et là, qu’elles/ils réassemblent a leur sauce ! Et leur menu est copieux, roboratif tout autant que délicieux !
Prenez un peu Garage Punk, un peu de Noise, un peu de Pop, pas mal de Punk et de Proto Punk, d’Electro Vintage, d’Art Rock, de Cold Wave… secouez bien, et vous obtiendrez un cocktail détonnant qui ravie les papilles exigeantes !
Ayant (enfin) abandonné les productions lo-fi qui ne permettaient pas à leur musique de montrer toute son ampleur, voici avec ce 3ème album un son digne de leurs chansons ! Qui donne à la basse, aux claviers, la batterie, la guitare et au chant féminin le nerf et la place qu’il leur faut ! Ce son puissant est un des énorme atout qui distingue The staches de tous les groupes (trop souvent soporifiques) qui sévissent dans la scène raccrochée au Post Punk.
Un très grand album impeccable de bout en bout et dont les diverses chansons fonctionnent toutes les une sans les autres !
[BT]
BAZOOKA
Zero hits, LP, CD, Digital
Inner Ear Rds
13 nouveau titres sur ce 3ème album du quatuor grec qu’on avait découvert & adoré chez Slovenly Rds. Changement de label et inflexion de leur musique qui reste cependant toujours très haute gamme. Mais avec un son moins cru, des influences nouvelles qui étend leur champ d’investigation et de créativité…
Souvent le chant en grec me fait penser aux grandes heures de la scène Garage espagnole des années 90… Ce qui est une très bonne chose !
Cependant sur ce nouvel album Bazooka est définitivement de notre époque via son syncrétisme entre Post Punk, Garage Rock, Surf, Psych Punk… Ce Zero hits (qui est assez mensongé puisque le disque contient un paquet d’excellentes chansons très impactantes) va aussi puisé du côté des froides années 80, tout autant que des late 60’s !
ça change mes habitudes par rapport aux 2 précédents albums de Bazooka, sans que ce soit un totale revirement stylistique il y a un gap entre leur début et maintenant. Mais comme la qualité de leur musique est constamment resté à un niveau très élevé, c’est parfait ! Et ce que leur champ musical s’est étendu avec en plus un mélange rarement pratiqué, je ne saurai trop vous recommander ce disque !
[BT]
En concert : Vendredi 12 Avril : BAZOOKA (Psych Garage / Post Punk, Grèce), au Trokson, à Lyon. Entrée libre

L A N E
A shiny day, LP, CD, Digital
Twenty Something / Nineteen Something / Pias)
Après un excellent 1er EP voici les angevins qui enchaînent avec un 1er album qui marque par la diversité de la musique qu’il contient. Avec une orientation plus ‘Pop’ me semble-t-il. Toujours Noisy, et souvent tendu, parfois rapide.
Mais dans cet album il y a une grande variété d’ambiance, de rythmique, de mood… qui lui donne un fort impact et un intérêt qui se maintient jusqu’à son terme à chaque écoute !
Évidement on retrouve la patte Thugs qui va leur coller à la peau (mais on aime tellement ça). L A N E arrive à se projeter vers des univers musicaux également inattendu pour eux type Big Rock / Rock Héroïque (à la Midnight Oil… Grand groupe trop mésestimé… quand est-ce que leur back catalogue va enfin être réédité ? A noter qu’ils seront en concert au Grand Rex à Paris le 27 Juin), ou Post Hardcore…
Mais le cœur de L A N E balance surtout entre Speed Rock & Noisy Pop. Et le mien aussi ! Résultat : j'ai mis 2 écoutes pour pleinement rentrer dans ce disque que j'attendais comme une continuation du 1er mini album, mais depuis je suis ravie de l'orientation plus 'complexe' de ce 'A shiny day' tant les passages par ma platine me remplissent de joie !
[BT]
En concert : Samedi 30 Mars : L.A.N.E (Indie Rock Noisy, ex Thugs) + STUCK IN THE SOUND (Indie Pop), au CCO, à Villeurbanne
Et :
Dimanche 31 Mars : L.A.N.E (Indie Rock Noisy, ex Thugs) + 1ère partie, à La Tannerie, à Bourg En Bresse. 18H00
HUMAN TOYS
Excuse my french, CD
Recors Ad Nauseum
Cet album arrive jusqu’à mes oreilles alors que le groupe jouit d’une très grosse réputation live.
Et d’entrée de jeu (mais l’effet perdure sur chaque écoute) la musique des Human Toys tarte fort !
Imaginez un Rock synthétique très musclé façon Suicide / Killing Joke, mélangé avec de l’Electro Clash (où l’électro serait très vintage) saupoudré d’une pincé de Kraftwerk. Ça déménage !
Les racines Rock et la voix féminine rendent tout ça facile à mes oreilles de Rocker. De plus il n’y a là-dedans aucune tentative pour faire danser. Ou alors seulement dans les HP.
Pour moi le vrai exploit c’est que, alors que ça n’est pas immédiatement la musique que je pose sur ma platine, cet album y soit déjà passé aussi souvent. Son éclectisme, son intensité, sa puissante, sa brillance le rendent palpitant tout au long de ses 12 titres !
[BT]
En concert : Vendredi 19 Avril : KING SALAMI & The CUMBERLAND 3 (Rhythm & Blues Sixties / Garage torride, Londres) + HUMAN TOYS (Punk Electro Clash Garage) + The JAK’S (Power Pop / Garage Post 90), au Mistral Palace, à Valence.