lundi 1 mars 2021

Chronique : The STEREOTYPES + SWEAR I LOVE YOU + The GRUESOMES

 
The GRUESOMES

Cave-in!, LP, Digital

Alien Snatch Rds

Ah merde ! Celui-là il m’a bien piégé !!!

J’étais allé l’écouter très rapidement sur le bandcamp de leur label, Alien Snatch Rds, dont j’adore le travail. Et je m’étais dis sur ce fugace survol : « ouai, bien, mais très classique »…

Ce qui s’avérera assez vrai, mais tellement au dessous de la vérité !!!

Si vous êtes friand de Sixties Garage Punk avec orgue type Farfisa, harmonica de-ci delà, inspiration R&Beat 65, covers iconiques (mais pas trop nombreuses), et dans un esprit revival digne du meilleur des pionniers des 80’s (rien de plus normal pour un groupe fondé en 1985) alors cet album des Gruesomes est une pépite qu’il vous faut posséder rapidement !

Ça déboule comme le Maréchal Ney à Waterloo !

Démarrage bien classique avec un instru Fuzz guitar & Farfisa puis on enchaîne avec un killer track ! D’ailleurs ce « Cave-In! » en est remplit jusqu’à la gueule !!!

L’ambiance, le style et l’intensité collent bien avec les impressions données par cette très belle pochette ! Je devrais dire de cette nouvelle pochette qui sert d’écrin à cette réédition de cet merveille sorti initialement en 2000.

Si The Gruesomes n’étaient presque jamais sorti de leur Canada natal et que leurs rares disques n’étaient pas aisés à trouver car souvent sur des labels peu ‘cotés’ il existe de par le monde un noyau de fans hardcore qui se sont mobiliser pour propager la bonne parole.

Ce qui aboutit à cette réédition, qui se place dans la très courte liste des must have du genre tant cet album à TOUT : les compos, l’attitude, un screamer, d’excellents musiciens, LE son idoine.

Et désormais, une splendide pochette à la hauteur de son contenu !

https://aliensnatch.bandcamp.com/album/gruesomes-cave-in

[BT]

The STEREOTYPES

Forward, CD

Only Fit For The Bin

Dans l’empire Detour Rds il y a de nombreux labels associés, dont ce Only Fit For The Bin dédié à la réédition d’œuvres rares estampillées Punk...

Ces Stereotypes se sont formés en 1979 à Ilford dans l’Essex, on sorti un seul EP « Countdown » de leur vivant (celui-ci s’échangeant autour de 1500 £… chez les débiles, euh, je veux dire collectionneurs), résultat quand Dizzy de Detour Rds à réussit à retrouver un des membres original du groupe il les à finalement convaincu de reformer The Stereotypes. Après plusieurs concerts (notablement plus que durant leur 1ère partie de ‘carrière’) ils sont finalement entré en studio pour enregistrer leur 1er album !

Je dois dire qu’au départ sur la première écoute de la première partie de cet album je me suis dis que c’était une belle histoire, mais que musicalement ça restait anecdotique… puis dès avant la fin de cette 1ère écoute j’ai trouvé certaines chansons accrocheuses et plutôt atypiques, mais dans le meilleur sens du terme.

Car ce qu’on pourrait appeler la face B de cet album est remplit jusqu’à la gueule d’excellentes chansons hyper accrocheuses et qui fonctionnent immédiatement, ET, se révèlent progressivement !

Évidemment la première partie de cet album se révèle bien vite succulent aussi !

Car The Stereotypes se sont attachés à composer et enregistrer des titres qui sortent des standards !

Pas du Punk Rock, pas du Psych Rock, pas de la Power Pop, pas de l’Art Rock, pas de l’Indie non plus… Ils ne rentrent pas dans une case !

Ne sonnent comme personne !

Se foutent des modes.

Et des conventions.

Mais pas de l’auditeur !!!

UNE VRAIE DÉCOUVERTE !

http://shop.detourrecords.co.uk/epages/es785745.sf/en_GB/?ObjectID=73959118

https://www.facebook.com/UkStereotypes

[BT]

SWEAR I LOVE YOU

S/t, LP, Digital

Exag’ Rds

En dépit du fait que cet album soit éponyme c’est bien le 3ème de ce quintet suisse. Si le groupe s’est formé en 2019 il est déjà fortement productif, ce qui est sans doute lié au fait que ces musiciens de Vevey s’étaient précédemment croisés dans les groupes Forks ou MK-Ultra…

Entre Inide Pop et Psych Rock Swear I Love You creuse son sillon sans effets rétro…

Des touches de Post Punk et d’Indie 90 enrichissent leurs compos… Plusieurs fois on entend de belles divagations psyché planantes instrumentales en clôture des chansons ici présentées, sans que cela en dénature l’impact !

80, 90 00 trois décennies ingurgitées, malaxées, recréées, remaniées, régurgitées au niveau sonore, influences, état d’esprit et ceci aboutit à ce Swear I Love You !

En plus cet amalgame et fait dans un est fait dans un esprit très année 2020 !

Tout comme sa pochette cet album est inattendu, mais fort réussit !

https://exagrecords.bandcamp.com/

https://sweariloveyou.bandcamp.com/album/swear-i-love-you

[BT]

P.S. : la version vinyle arrivera le 5 mars, mais il est vivement conseillé de réserver !

vendredi 26 février 2021

Chronique : The BAD NEWS + TH DA FREAK + TV PRIESTS

 
TV PRIEST

Uppers, LP, CD, Cassette, Digital

Sub Pop / Modulor

Il claque fort ce 1er album des anglais !

Une bombe !

Entre Indie Rock, Post Punk et Art Rock ! Et on comprends dès la 1ère écoute pourquoi Sub Pop s'est précipité sur eux pour les signer !

L'album est bluffant de bout en bout. Immédiatement impactant, tout en étant également passionnant de réécoutes en réécoutes tant il y a de choses à découvrir sous les apparences simples et directs de ses 12 chansons !

Personnellement je les vois comme le carambolage à pleine puissance entre The Fall et Art Brut !!! Très très anglais donc, avec cette voix déclamente de prêcheur (leur patronyme, évidement…) plein de morgue comme le font également Seaford Mods dans un style tout à fait différent ! Et avec une abréviation de son patronyme en TVP j’imagine qu’ils sont aussi sensibles aux charmes des Television Personalities !

TV Priest transcende des inspirations venant de 79 en passant par une partie des 80, la meilleure partie des 90’s, mais, sans oublier qu’indéniablement ils vivent dans les années 20 du 21ème siècle !

Cet l’album est complexe, et les chansons ici montrer joliment variés avec une instrumentation discrètement changeante et des moods d’une intense diversité !

Une énorme claque !

https://tvpriest.bandcamp.com/album/uppers

[BT]

The BAD NEWS

Take it out, LP, Digital

Banana Juice / Poch Rds

2ème album pour ce trio qui avait publié le 1er il y a un an pile sur Close Up Records / Stencil Trash Rds .

Cette fois c’est Banana Juice (dont j’ignorais qu’ils existaient encore en tant que label, mais si) et Poch Rds (inconnu de nos services http://poch-records.com) qui s’y collent !

Ici on replonge dans ce que les années 90 ont fait de mieux en matière de Garage Punk façon The Makers, The Drags (entre autre)… Mais sans passéisme !

C’est con à bouffer de la bite par paquet de douze, et c’est pour ça que je vous le recommande très vivement ! D’ailleurs il y a 12 chansons sur cet album !

Pas de poseurs !

Pas de prétentions arty !

Du Garage Punk, baby !

Et du brutal !

Avec un son de Fuzz bien gras et puissant ! Mais non dénué de subtilité !

Certaines de leurs compos sonnent déjà comme des classiques du genre… Si vous êtes clients des Headcoats, mais dans une version modernisées et sous PCP alors The Bad News sont indéniablement pour vous

The Bad News savent d’ailleurs qu’il n’est pas nécessaire de jouer à burne pour être puissant ! Et donc le trio rennais varie les rythmes et rythmiques d’une chanson à l’autre… ils mettent de discrètes touches d’orgue ici et là ! Et parfois même, l’orgue (type Farfisa) sert de trame complète à la chanson…

Ce « Take It Out » régal de bout en bout !

https://bananajuicerecords.bandcamp.com/album/take-it-out

[BT]

TH DA FREAK

Party Flub, Cassette, Digital

Howlin' Banana Rds / Flippin Freaks

Cette album c'est une sorte de compilation de rencontres et de collaborations musicales, genre TH Da Freak & Friends avec plein d'intervenants et invités, qui viennent participer à cette belle collection de chansons Indie (entre Rock, Pop et bricolage).

Hétéroclite mais de haut niveau !

Au début ce côté ‘du coq à l’âne’ m’a pas mal déstabilisé, et un peu déçu, comme cette pochette bâclée (à mon goût) je pensait qu’elle était un symptôme signifiant du disque… mais j’avais tord.

Bien tord !

Comme j’aime (http://voixdegaragegrenoble.blogspot.com/2019/03/chronique-th-da-freak-scaners-pigeon.html) beaucoup TH Da Freak je suis revenu à la charge et j’ai réécouté ce disque après l’avoir laissé reposer quelques jour, et, je me suis rendu compte que ces chansons avaient bien infusées en moi !

Et que j’en avait intégré la plupart des mélodies sans m’en être rendu compte !

D’un côté sur un titre on pourrait penser à T-Rex avec un Bolan très en forme, de l’autre on peut entendre une Pop proto hip-hop ultra contemporaine… de quoi être déstabiliser, mais si on n’est pas ennemie de la diversité, alors ce « Party Flub » se révèle peu à peu comme un super album !

Certes, il faudra le temps de véritablement écouter cet assemblage de chansons. Mais celui qui s’immergera dedans sera emballé par la qualité des compositions et l’enthousiasme de l’interprétation !

https://howlinbananarecords.bandcamp.com/album/party-flub 

[BT]

lundi 22 février 2021

Chronique : HOORSEES + OJM + CHEAP TEEN + DOLPH CHANEY

 
DOLPH CHANEY

This Is Dolph Chaney, CD, Digital

Big Stir Rds

2ème album sur Big Stir Rds pour ce merveilleux compositeur/musiciens dont je suis tombé sous le charme (http://voixdegaragegrenoble.blogspot.com/2020/04/chronique-dolph-chaney-extraa-sei-still.html) en le découvrant avec l’album précédent « Rebuilding Permit » alors qu’il enregistre et sort des disques autoproduits depuis la toute fin des 80’s (https://dolphchaney.com) !

J’avoue qu’au premier contact j’ai été pas mal désarçonné par cette pochette…

Et puis dès la 3ème écoute j’ai compris qu’elle collait bien avec la musique de cet album. Plus dans l’alternance entre un songwriting intimiste, class et élégant, et des Indie Pop Song énergiques marquées par les nineties triomphantes.

Attention car la simplicité et l’évidence des ses mélodies qui semblent avoir toujours existé vous envoient ses chansons directement au cœur !

D’ailleurs on finit par être très habité/obsédé par ces chansons !

Au point de commencer à en chantonner une n’importe où n’importe quand… et quand vous ne les chantez pas leurs mélodies résonnent dans votre tête tout au long de la journée.

Construit sur l’alternance entre des chansons sur lesquelles la guitare est électrique et d’autres où c’est l’acoustique qui sert de squelette, cet album est fait de douceur, de mélancolie et d’amour !

L’adéquation entre la voix et les mélodies frise la perfection et les arrangements sont somptueux à la fois discrets et fort présents !

Qu’est-ce qu’il est beau cet album.

Qu’est-ce qu’il est habité cet album.

Qu’est-ce qu’il est bon !!!

DOLPH CHANEY : L’EXCELLENCE à votre service !

https://bigstirrecords.bandcamp.com/album/this-is-dolph-chaney

[BT]

HOORSEES

S/t, LP, Digital

Howlin' Banana Rds / In Silico / Kanine Rds

1er album pour ce quartet parisien en plein trip nostalgie 90... Ils/elle rêvent d'une époque mythifiée, et produisent la bande originale de ces songes mélancoliques pour une période qu'ils/elle n'ont pas connue vu leur moyenne d'âge et qui leur paraît bien plus belle que celle-ci !

Leur musique c'est de la Pop avec de belles guitares un peu lymphatiques, mélodieuses et pas mièvres ! Presque shoegaze, mais pas tout à fait !

Hoorsees se situe un peu entre deux, époques, états d'esprit, ambiances...

Si leur musique à de grosses teintes des nineties (Weezer sous tranxen) elle est aussi pleinement de notre temps avec ce syncrétisme qui amalgame des éléments des musiques Indies produites depuis 40 ans...

Et Hoorsees les mélange très bien et produit une musique mémorable, reconnaissable et très attachante.

Certes il y a une très forte ambiance mélancolique (leur 1er EP s'appelait "Major League Of pain") mais pas seulement et il y a beaucoup de rythmes entrainants et quasi enjoués sur cet album qui se déguste avec bonheur !

Neuf chansons et rien à jeter !!!

https://howlinbananarecords.bandcamp.com/album/hoorsees

[BT]

OJM

Live at Rocket Club, LP, Digital

Go Down Rds / Vincebus Eruptum Recordings

Déjà 10 ans que "Volcano" le dernier album en date de ce quatuor italien est sorti. Ce Volcano était leur 4ème album studio, alors que le groupe s'est formé en 1996... ce "Live At Rocket Club" a été enregistré en Bavière en 2011. C'est le 2ème live du groupe après un "Live In France" en 2008.

Le quatuor navigue de façon étonnante et intéressante entre Stoner / Garage Rock et Heavy 70's avec parfois la présence d'un orgue (façon Hammond).

Ils ont l'air d'avoir le cul entre plusieurs chaises, et ça leur va parfaitement bien ! Après tout, quand on a trouvé les ingrédients pour une recette aussi goûteuse que celle que touille OJM pourquoi faire d'autres choix ?

Oui ils amalgament des choses qui feront se dresser les cheveux (pour ceux à qui il en reste) sur la tête des puristes... et ça me ravie car les chefs autoproclamés des chapelles qui disent ce qui est bien ou pas ça me gonfle !

Donc OJM pioche (ou piochaient, que font-ils ? Où sont-ils ?) ses ingrédients aux 60's, aux 70's, et même aux 80's et aux 90's... et ce syncrétisme colle bien aux façons de faire de ce début du 21ème !

Comme leur musique est très chaude (un héritage de la Soul ?) et épicée nous voici avec un live qui ravira les fanas de ce type d'enregistrements (dont je suis) car ici l'ambiance du concert est formidablement retranscrite. Mais également tous ceux pour qui le ROCK quand il est servi Heavy est un régal !

Même leur rapidement exécutée (mais avec class) version de cette vieille scie de "Hush" qui clôture le set et vachement excitante !

http://www.vincebuseruptum.it/

https://www.godownrecords.com/

https://backl.ink/144439383

[BT]

CHEAP TEEN

Questioning ones balance, Digital

Autoproduction

Il est très emballant ce nouvel EP du quartet parisien... Avec la morgue de la jeunesse et déjà une maturité musicale de haut vol ils balancent 4 titres secs et nerveux, mais pas bourrins ni joué à fond les ballons.

Sur leur Garage Noisy, comme ils le définissent (judicieusement) eux même, fait se caramboler des guitares précises et acérées et des rythmiques à variabilité importantes mais jamais excessives !!!

Chacun de ces 4 morceaux à une très forte personnalité !

Et ça ne se fait pas à l'esbroufe.

Et autant la pochette est moche, autant le contenu musical est excitant !!!

Jetez-vous dessus !

https://cheapteen.bandcamp.com/album/questioning-ones-balance-2

[BT]