jeudi 4 août 2022

Chronique : LOS PEYOTES + The INTERNATIONAL LOVE CORPORATION

 
The INTERNATIONAL LOVE CORPORATION

The Experimental Shape Of Happiness, LP, Digital

Green Cookie Rds

Whaoo !!!! Voilà un 1er album ultra enthousiasmant !!!!

Un disque brillant ! Qui met du baume au cœur et fait partie de ces œuvres qui aident à se lever le matin dans les temps difficiles !

Je vous passerai le laïus qui accompagne le concept ‘fumant’ qui se cache derrière The International Love Corporation, pour me focaliser sur ce qui compte VRAIMENT : la musique ! Si ça vous intéresse : https://www.internationallovecorporation.com d’en connaître plus sur le projet/concept ILC…

Bon je crois qu’il y a une idée de positivité derrière tout ça et musicalement c’est très réussi ! Ce qui donne à cet album un mood qui fait très late sixties, mais sans sonner passéiste ni revivaliste !

ILC est le nouveau projet de Simon Eugène aka Comfort qui était la tête pensante de Out Of My Hair un groupe anglais qui sévissait au mi-temps des 90’s (et à fait un retour ces dernières années).

Donc un disque très happy (et non pas hippy) enregistré, apparemment, dans des pays différents, avec des musiciens différents. Ce qui n’a aucune influence audible sur le résultat final, tant la voix et le songwriting sont primordiaux ici !

« The Experimental Shape Of Happiness » est l’archétype du disque de POP parfait !

Ça me fait penser au meilleur de The Soundtrack Of Our Lives (et dans ma bouche c’est un énorme compliment).

On peut y apposer les étiquettes qu’on veut : Indie, Sixties, Proto Baroque, Country-Folk-Psyché, Art Pop… ça n’a aucune importance. Car c’est véritablement un GRAND DISQUE DE POP !

Allez jetez vous dessus !

https://greencookierecords.bandcamp.com/album/newest-the-experimental-shape-of-happiness-lp-digital-2022

[BT]

LOS PEYOTES

Virgenes, LP, CD, Digital

Dirty Water Rds

13 chansons pour célébrer le retour du quintet Garage Punk argentin ! Ça c’est une bien bonne nouvelle ! C’est leur 1er album depuis 2010.

Bon ça démarre fort et les premières impressions confirment ce qu’on savait depuis les rééditions du back catalogue des Peyotes par Dirty Water Rds : qu’ils pratiquent un solidement & furieusement efficace Garage Punk sixtisant avec orgue bien énervé et enlevé !

Une sorte de mix parfait The Incredible Staggers et Wau Y Los Argh. Si vous avez aimé les 1ers albums des Satelliters ou que vous fantasmez d’entendre un groupe capable d’égaler le 1er album des Maggots en y intégrant un orgue type Farfisa, alors vous êtes au bon endroit !

Et Los Peyotes va vous régaler !

Le chant en espagnol se combine bien avec le côté cru du truc, mais attention, ils sont aussi capable de réussir un mid tempo bien mélodieux ! Ce qui est parfait pour relancer l’album avec un pur killer Garage Punk la manette en coin !

Los Peyotes s’offre même un moment d’Exotica psyché avec le titre « Cumbia Del Dolor » qui s'intègre finalement très bien à l’ambiance film d’horreur série B / Delinquence Juvénile qui imprègne l’ensemble de cet album qui régal de bout en bout sans fausse note ni faux col ni faux cul ! Une merveille du genre !

https://lospeyotes.bandcamp.com/album/virgenes

https://www.dirtywaterrecords.co.uk/news

[BT]


lundi 1 août 2022

Chronique : The TAMBLES + RANK + The MUTANTS

 
The MUTANTS

Curse of the easily amused, CD, Digital

Liberation Hall

Un peu de contexte historique me semble indispensable pour débuter cette chronique. Ces The Mutants là sont de San Francisco, furent formés en 1977 par des étudiants(es) issus d’une école d’art. Ce gang de 7 membres comprenait 2 chanteuses et un chanteur…

Voilà qui dit un peu que ce qu’on va entendre sur cette compilation de 14 titres va un peu sortir de l’ordinaire !

Ils/elles se disaient inspirés par l’explosion d early Punk (quand il était un assemblage fort hétérogène de groupes libre), la Factory d’Andy Warhol, la scène Glitter de Frisco, John Waters (on ne compose pas une chanson qui s’appelle « Tribute to Russ Meyer » par hasard)

Voici donc un groupe qui à prit des éléments qui ne sont pas fait pour cohabiter et les a combinés dans une forme musicale qui n’appartient qu’à eux, et qui préfigure beaucoup de ce qu’on va entendre (un peu, pas assez à mon goût) ensuite !

Il est tentant de classer ce groupe comme faisant du Art Rock !

Mais on entend aussi de la Power Pop, de la proto New Wave, du Rock Indé mais 10 ans avant, un peu de Post Punk (avant que ce ne soit inventé en Angleterre)…

Bref c’est unique !

Un groupe de mutants (pour une fois le patronyme n’est pas volé) qui à de quoi ravire ceux qui aiment Pere Ubu, Talking Heads, The Fall, Televison Personnalities et autres outsiders brillantissimes !

https://themutantssf.bandcamp.com/

http://www.liberationhall.com/index.php

[BT]

The TAMBLES

Scraping by, LP, CD, Digital

Bickerton Rds

2ème album pour ce quartet hollandais !

Georgia satellite mâtiné des Kinks de la période Big Rock early 70’s avec des éléments de Rhythm & Blues 60’s, et de Psych Garage, et même un peu de ce qui fut très brièvement appelé New Wave (pensez Costello, mais pas Franck), et vous rajoutez bien une lichette d’Americana, le tout mit dans un shaker, bien secoué, et nous voici avec un cocktail bien chaud ! Parfois bien Soulful comme il faut !

14 chansons, interprétées avec chaleur et conviction, sur un album qui sonne respirant comme il se doit.

Et ces compositions sont tellement bien posées, évidentes, et avec de riches ‘arrangements’ (cuivres, piano bastringue, orgue sixties, chœurs en veux-tu en voilà plein).

Bickerton Records à le chic pour dégoter d’excellents nouveaux groupes qui savent se détacher des chapelles pour proposer une musique véritablement personnelle !

C’est un pur régal pour les fans de musique exigeants qui ne cherchent pas encore un groupe de plus qui va bien rentrer dans une case, mais sont en quête d’un grand disque qui n’appartient qu’au groupe qui la composé et joué avec grâce, et pour le plaisir !

Le leur c’est évident à l’écoute de ce « Scraping by » et le nôtre ! Au combien !

https://bickertonrecords.bandcamp.com/album/br054-scraping-by

[BT]

RANK

Black frame, LP, CD, Digital

Automate Rds / Endless Night Rds

Elle est belle cette pochette ! Toute noir elle dit beaucoup du contenu de ce 4ème album du quatuor lyonnais produit par Matthew Leonard (Total Victory) aux Studios DOA, Manchester. Rien de plus normal tant la musique de Rank sent le Nord de l'Angleterre !

Cold Wave ? Post Punk ? New Wave ? Synth Punk ?

Ou plutôt un bon mélange de tout ça bien secoué au shaker et sans jamais laisser retomber le soufflé !!!

J'aime beaucoup cette énergie chez Rank et le côté tendu qui fait que je les diffuse souvent dans Voix de Garage ! Donc j'étais bien impatient d'entendre ce nouvel album et je ne suis pas déçu une seule seconde !

Toujours Noir, toujours profond et toujours en colère, ce qu'on perçoit encore plus clairement cette fois-ci puisque qu'une paire de titres sont chantés en français ! Ce qui se marient parfaitement dans l'ensemble de ce (très bien nommé) "Black Frame" !

https://rank.bandcamp.com/album/black-frame

[BT]

En concert : Vendredi 5 aout : OI BOYS (synthpunk de squat, Metz) + RANK (Cold / Post Punk) + DJ, à la Sye Electrique, à Gigors Et Lozeron (26)

https://www.facebook.com/events/433513935117619

https://oiboys.bandcamp.com/album/oi-boys



jeudi 28 juillet 2022

Chronique : FATSO JETSON + MAPLE MARS

 
MAPLE MARS

Someone's Got To Listen, LP, CD, Digital

Big Stir Rds

Célébrons le retour de Maple Mars pour leur 1er album en plus de 10 ans !

Pour leur 5ème album, le quatuor de Los Angeles débarque sur Big Stir Rds et ça sonne comme une évidence !

Si, comme moi vous ne connaissez pas les 4 précédents albums que Maple Mars avait publié entre 2001 et 2010, ce « Someone's Got To Listen » est une carte de visite qui donne furieusement envie de rattraper ce retard !

Car ce disque met la barre haute.

Très haute !

Très très très très haute !

La 1ère écoute vous fait prendre conscience que vous êtes en présence d’une œuvre exceptionnelle. Et toutes les suivantes (et vu le plaisir qu’on y prend, des suivantes il va y en avoir un gros gros paquet, croyez moi) ne font que confirmer cette impression. Et révéler encore et encore des qualités à ces 10 CHANSONS !

Le dosage que Maple Mars met dans ses compositions est parfait !

Ce qu’il faut de POP, un soupçon de Psyché (mais jamais trop), une lichette d’Indie 90, la quantité qu’il faut de Power Pop, des arrangements dignes de Burt Bacharach quand c’est nécessaire… bref

tout ce que vous rêvez d’entendre dans un album

une collection de 10 chansons qui sonnent immédiatement comme des classiques

et qui constituent également un tout cohérent

qui dors et déjà est un des GRAND DISQUE de 2022

mais surtout

une source inépuisable de joie et de plaisir !!!!

https://bigstirrecords.bandcamp.com/album/someones-got-to-listen

[BT]

FATSO JETSON

Live At Maximum Festival, CD

Go Down Rds

Je ne sais pas comment je me suis démerdé, mais je crois bien que je n’ai jamais rien entendu de Fatso Jetson !

Le gang des frères Lalli à une place à part dans l’Histoire du Desert Rock (dont ils ont contribué à la création). Comme personnellement j'ai raté les commencements du ce mouvement, je ne connais pas trop l'œuvre des précurseurs... Et en général quand ceux-ci sont encore en activité plus de 30 ans après, je crains toujours que ce ne soit que pour des raisons pécuniaires et que créativement ce soit totalement nul.

Ici il n'en est rien !

Ce live sonne : furieux, foisonnant, incandescent !

Prenez le 1er titre ici présenté (après l’intro du concert qui est une excellente mise en condition) : « Bored Stiff » c’est une sorte de jam bluesy épaisse, où se carambolent des éléments de Surf Music et de générique de dessins animés joués gras (et le gras c’est la vie!).

Le titre suivant « Orgy Porgy » sonne comme un classique, qui ferait bander n’importe quel amateur d’Indie 90 revisité 70’s, mais par un groupe avec une vraie personnalité !

Dans le morceau d’après j’entends la même unicité et la même class que le Blue Öyster Cult des grandes années !

Bref je ne vais pas vous décrire chacun des 8 titres (pour 39 mn) ici rassemblés vous l’avez compris cette réédition d’un live de 2013, originellement sorti en 2014 (en vinyle, déjà sur Go Down Rds) est bien plus qu’une opération commerciale c’est l’occasion donnée à de nouveaux convertis de s’éclater avec un super album !

https://www.godownrecords.com/product-page/fatso-jetson-live-at-maximum-festival-CD

https://www.youtube.com/watch?v=m7LsDJRKKNk

https://backl.ink/73172377

[BT]

lundi 25 juillet 2022

Chronique : The ODD BODS + SMUTT + The TELEPHONES

 
The TELEPHONES

Prosaic Turbulence, LP, CD, Digital

Billywitch / Megadodo

Démarré comme un projet acoustique en duo The Telephones (ceux du Derbyshire) dont progressivement devenu un quintet pour donner l’ampleur nécessaire (vive l’ampleur) aux chansons qu’ils composent !

Entre Sunshine Pop, Psych Indie, prog Pop et underground Folk les 8 chansons (qui s'échelonnent entre 3 mn 21 et 6 mn 28) ici présentées !

C’est frais, ça donne envie d’aller à la plage avec celle qu’on aime et de profiter de la vie jusqu’à la fin !

Musicalement The Telephones joue magnifiquement avec des éléments qui se combinent dans leurs chansons avec une évidence et un impact immédiat.

Mais on y entend aussi une grande richesse harmonique et mélodique qui donne à chaque écoute une douce saveur de reviens-y ! 7

Et depuis que j’ai plongé dans ce « Prosaic Turbulence » j’y reviens souvent, très souvent ! Comme je reviens chaque soir d’été à mon cocktail préféré !

https://thetelephones.bandcamp.com/album/prosaic-turbulence

[BT]

The ODD BODS

Soon, CD, Digital

Super Apes

En général j’aime beaucoup les disques proposés par ce label !

Quand j’ai écouté la 1ère fois ce 1er album (qui sort 10 ans après leur 1er EP) je me suis dis « c’est quoi ce truc ? ». Cependant, plus les chansons ont défilé, plus je me suis attaché à ce disque !!!

Sautillant, euphorisant, dansable (enfin par certains-certaines), post post modern, bricolo, jeune, frais, enthousiasmant !

Un peu de Brooklyn 2000, un peu d’Indie 90, un peu de Pop arty mais jamais ficielle !

The Odd Bods ont le truc !

J’ai du mal à mettre le doigt dessus, mais ça l’fait !

C’est peut-être ça le talent : se distinguer des autres sans en avoir l’air !

https://superapeslabel.bandcamp.com/album/soon

[BT]

SMUTT

EP, Vinyle / Digital

Alps Cretin / Urgence Disk

Le quintet annécien revient enfin avec un EP 4 titres de pur Punk Rock vindicatif qui fait saigner des dents.

Mais qui reste aussi véritablement mélodieux en dépit du fait que ça attaque fort, joue vite (un clin d’œil vers la 1ère vague Hc californienne) les chansons déboulent mais se retiennent facilement.

Les raisons d’être en colère sont nombreuses et Smutt aime balancer des baffes mais heureusement pour ses auditeurs ils savent faire plus et mieux ! ça tire un peu vers le Garage Punk abrasf (genre Teengenerate comme nettoyeur d’esgourdes) et putain que c’est bon !

https://smutt.bandcamp.com/

[BT]

En concert : Vendredi 29 Juillet : SMUTT (Punk Rock), au Triplettes Social Club, à Ambérieu en Bugey (01)

https://www.facebook.com/events/1027658744809114

https://smutt.bandcamp.com/


jeudi 21 juillet 2022

Chronique : NEBULA + ADULT SCHOOL + NEW BRUTARIANS

 
NEW BRUTARIANS

Hysteria, LP, Digital

Alien Snatch! Rds

Après une poignée de singles remarqués, ce duo mixte floridien sort enfin son 1er album !

Bien, bien… je suis bien emmerdé pour qualifier leur musique.

Ce qui est une bonne chose vu que ça signifie qu’ils ne rentrent dans aucune case, revival, chapelle…

Déjà la pochette fait un pas de côté par rapport à ce qu’on pourrait attendre comme symbolique présenté sur ce genre de photo iconique !

Indie Garage Pop Art bricolo Glam ?

Nous voilà bien avec ça comme étiquette !

En tout cas très clairement ces New Brutarians font partie de cette nouvelle génération de groupes qui renouvellent fortement (et brillamment) la scène Garage et se défaisant des références trop évidentes au passé. Et qui nous débarrassent de toute connexion Psyché (et il serait plus que temps qu’on sorte de ce long, très long, trop long, trend néo psyché qui sévit depuis plus d’une décennie !).

Bref j’aime, ça déstabilise un peu mais l’efficacité du songwriting et les éléments personnels de l’interprétation de ces chansons fortement catchy me ravissent !!!

https://aliensnatch.bandcamp.com/album/new-brutarians-hysteria

[BT]

NEBULA

Transmission From Mothership Earth, LP, CD, Digital

Heavy Psych Sounds Rds

Ah merde alors je ne m’attendais pas à un tel album !

Bien sûr j’écoute toujours avec intérêt les disques que sort ce label, mais là…

Quelle baffe !

Déjà cette étonnante et belle pochette donne l’idée que le groupe est un pas de côté par rapport à la meute des concurrents !

7ème album pour ce trio californien (ayant en son sein 2 ex Fu Manchu, pour ceux qui l’igoreraient), leur 2ème depuis leur réactivation en 2017 et également le 2ème pour Heavy Psych Sounds Rds !

Ce « Transmission From Mothership Earth » (en voilà un bien bon titre inspirant) est mon 1er contact avec la musique de Nebula ! Et puré je me suis fait immédiatement aspirer dans leur univers !!!

J’aime bien les effets qui sont mis sur la voix, un peu différent de ce qui se fait généralement, utilisé avec parcimonie, et pas de façon permanente !

Et le riffage est haut de gamme !

Avec un section tout en plein et délié, pour tracer un chemin musical palpitant !

https://heavypsychsoundsrecords.bandcamp.com/album/nebula-transmission-from-mothership-earth

[BT]

ADULT SCHOOL

No party, LP, Digital

Lavashocks Rds

2ème album pour ce quatuor californien qui mélange des harmonies vocales qui rappellent le travail des Get Up Kids, sur une musique qui doit beaucoup à l’Indie Rock des 90’s, et à la Power Pop des 80’s… Et dont le bassiste est bien présent dans le mix, au milieu des deux guitares, donnant parfois une orientation 77 style, ou Post Punk selon la chanson !

Et des chansons ici il y en a 10. Mais des vraies, avec un songwriting ultra efficace, et une mise en place parfaitement efficace. Adult School fait suffisamment confiance à ses capacités pour écrire une vraie power ballad (alors que j’avais l’impression que ce genre avait disparu du vocabulaire des gens de 20 ans) et une excellente !

Bref, c’est frais, c’est fun, c’est plus complexe que ça y paraît de prime abord, c’est varié… c’est du plaisir pour l’auditeur !

Si ce genre de musique est votre came, alors vous voici avec un album top niveau du genre !!!

https://adultschool.bandcamp.com/album/no-party

[BT]

dimanche 17 juillet 2022

Chronique : HEALEES + BARRENCE WHITFIELD & The SAVAGES + LOUIS JUCKER & COILGUNS + TV PRIEST

 
TV PRIEST

My Other People, LP, CD, Digital

Sub Pop / Modulor

Art Rock, Post Punk, Indie Rock ont rendez-vous derrière une rue borgne avec un groupe qui à l’intention de les faire s’inter-pénétrer et de les bousculer au maximum pour en extraire une nouvelle fois (https://voixdegaragegrenoble.blogspot.com/2021/02/chronique-bad-news-th-da-freak-tv.html) un album purement jouissif, unique et incroyablement personnel !

Pour leur 2ème album les 4 londoniens ouvrent encore plus grand l’espace des possibles musicale afin de créer des chansons des vraies tout en se démarquant largement de la concurrence et passer la ligne d’arrivée seul en tête !

Peut-on mélanger des sonorités typées Cold à des éléments Prog mixé au Brooklyn aventureux du début du siècle (celui-ci je veux dire) ?

Manifestement ce genre de questions les Tv Priest ne se les posent pas et laissent libre court à leur créativité sans jamais sombrer dans un égo trop arty chiantiffiant !

De bout en bout, tout au long des 12 chansons on est emballé, surpris, excité, amené à danser par une assemblage de mini hits immédiat, et qui se révèlent très long en bouche à chaque nouvelle écoute !

https://tvpriest.bandcamp.com/album/my-other-people

[BT]

HEALEES

S/t, Cassette, Digital

Hidden Bay Rds

Voici le 1er mini album 8 titres de ce quatuor franco-americano-suédo-belges. Et voilà un disque qui va remuer la fibre de tout fan d'Indie qui se respect !

Un chouia de Shoegaze, pas mal de C86, et ce qu’il faut d’innervation Indie Rock 90, voici la parfaite recette pour balancer une collection de chansons ravissantes et ragaillardissantes !

Le mélange de la voix féminine et des voix masculines parfois traitées comme des sons fantomatiques est exactement ce qu’il faut pour se coller à la trame rythmique et instrumentale !

Ce ‘disque’ sonne comme un des classiques de cette époque !!!

Comment se fait-il qu’il ne sortent qu’en K7 et digital ?

Sérieux ?

Même pas un CD ?

Ou un 10’’, ou un 12’’. Je sais les délais de fabrication sont devenus scandaleux et les coûts indécents ! Mais quand on à une œuvre de ce niveau elle mérite un superbe écrin !!!

Ah merde, quel pied !

https://hiddenbayrecords.bandcamp.com/album/healees

[BT]

BARRENCE WHITFIELD & The SAVAGES

Soul Flowers Of Titan, LP, CD, Digital

Bloodshots Rds / Differ-Ant

Quand on aime on ne compte pas… donc je ne sais plus à combien d’albums on est pour Barrence Whitfield et sa bande, mais je sais que le Plaisir est toujours là !

C’est vrai que la France a toujours été une terre d’accueil pour ce gang, et ce même quand l’inspiration fut moins présente… Mais là je peux vous dire que ce Soul Flowers Of Titan il est chaud comme la braise ! Et que les vétérans en remontrent à tous les minets Indie Psyché, Néo Soul, revival Garage actuels !

Les Savages sont là pour griffer ! Ça tombe bien on en redemande !

Pour le reste c’est la même recette mais tellement relevée et préparée avec soin que je me goinfre cet album avec régularité !!!

Toujours ce bon vieux R&B 60’s furieusement maltraité, mais avec Respect, et / ou Soulful comme et quand il faut ! La voix, le sax, la guitare, de grandes chansons, pas de doute c’est du Barrence Whitfield & The Savages grand cru !

Des concerts en France pour juin vont bientôt être annoncés !

https://barrencewhitfieldandthesavages.bandcamp.com/album/soul-flowers-of-titan

[BT]

En concert : Mardi 19 Juillet : BARRENCE WHITFIELD & The SAVAGES (Wild R'n'Blues / Garage, Usa), au Disorder Club, à Saint Etienne

https://www.facebook.com/events/1018495172186379/

https://barrencewhitfieldandthesavages.bandcamp.com/album/soul-flowers-of-titan

Et aussi :

Vendredi 22 Juillet : Le Fast & Loud Festival fêtera sa 10ème édition, avec : BARRENCE WHITFIELD & The SAVAGES (Wild R'n'Blues / Garage, Usa) + LIPSTICK VIBRATORS (Wild Garage Punk) + The WYLD EMANATIONS (Wild Garage), sur l'Esplanade Lamartine, au centre de Mâcon. Gratuit !

https://www.facebook.com/fastandloud.fastandloudmacon

https://www.facebook.com/BarrenceWhitfieldSavages

https://lipstickvibrators.bandcamp.com/

https://thewyldemanations.bandcamp.com/releases

LOUIS JUCKER & COILGUNS

Play Kråkeslottet (The Crow’s Castle) & other songs from the nothern shores, LP, CD, Digital

Hummus Rds

Ben dis donc !

Quand on a reçu à la radio le CD promo de cet album on a été immédiatement attiré par son aspect ‘fait à la main’. Non pas dans le côté cheap de la chose, mais dans son versant aristocratiquement artisanal !

Ensuite sur la foi de cette première sensation j’ai glissé le CD dans le lecteur…

Et je m’en suis mangé la musique en pleine gueule !!!

Si je ne connaissais Coilguns que de nom, j’ignorais tout de Louis Jucker.
Mais maintenant je peux vous dire que la collaboration entre les deux c’est de la dynamique !

Le suisse Louis Jucker est partit en tournée durant presqu’un an avec les Coilguns comme backing band deluxe pour interpréter les chansons de son album ‘Kråkeslottet’. Une alchimie profonde s’est produite entre ces 4 musiciens et au terme de la tournée ils se sont enfermés ensemble dans un studio pour poser quelques micros et enregistrer la musique qui sort d’eux dans cette configuration vivante !

Ce travail avec un groupe à donné une toute autre orientation aux chansons plutôt Lo-Fi Folk quasi intimistes de l’album ‘Kråkeslottet’, ici elles sont interprétées avec force puissance, avec une grosse orientation Indie Rock 90’s…

Un peu comme un Neil Young Indie qui jouerait avec le Crazy Horse, pour vous donner une idée de la différence de substance entre les versions.

Que ce soit sur les titres les plus musclés ou ceux qui jouent sur une tension souterraine cet album est une merveille qui s’écoute et se réécoute avec de plus en plus de plaisir tant il fait bon s’y immerger !

En tout cas pour une découverte, elle m’a collé au murs !

Ce label (https://hummusrecords.bandcamp.com ) est à suivre avec beaucoup d’acuité puisqu’on y trouve les disques des Dirty Sound Magnet et des immense Rorcal !!! Entre autre, donc !

https://louisjucker.bandcamp.com/album/louis-jucker-coilguns-play-kra-keslottet-the-crows-castle-other-songs-from-the-northern-shores

[BT]

En concert : Vendredi 22 Juillet : LOUIS JUCKER (Folk Expé / Lo-Fi Rock), à la Sye Electrique, à Gigors Et Lozeron (26). Prix libre.

https://www.facebook.com/events/568526854831442/

https://louisjucker.bandcamp.com/