mercredi 21 septembre 2022

Chronique : S.U.G.A.R + The ANOMALYS + YOU SAID STRANGE + KENNETH MINOR

 
KENNETH MINOR

Retirement, LP, CD, Digital

Unique Rds / The Orchad

J’adore ce disque !!!

Je le trouve incroyablement emballant et réussi !

Et ça fait plusieurs semaines que je tourne autour de cette chronique tant je redoute de ne pas être à la hauteur pour traduire en mots le plaisir que je ressens à chaque fois que je le mets entre mes oreilles…

Pourtant… à la 1ère écoute de cet album j’ai pensé : « ouai bon, c'est propre, mais bof quoi ».

Une impression qui à disparue dès la 2ème écoute !!!

J’étais tombé amoureux !

Ça n’est pas simple de décrire la musique de ce trio allemand dont voici le 4ème album et que je découvre seulement maintenant.

Quelque part entre Psych Pop, Elvis Costello grand teint, Weird Folk, Alt-Country et Power Pop ultra délicate les chansons de Kenneth Minor vous emporte sur leurs ailes légères pour vous amener vers un monde de beauté unique !

C’est comme retrouver votre doudou de la prime enfance, et de n’être que dans une bulle de douceur et d’amour.

L’instrumentation est riche mais sans esbroufe, les compos complexes mais d’une évidence confondante, et la réalisation ‘artistique’ frise la perfection !

Depuis 3 mois que j’ai reçu cet album en promo je me dis que le monde doit savoir et que ceux dont la sensibilité n’a pas été anéantie par la connerie et les smartphones doivent s’offrir la joie de découvrir cette œuvre !

https://kennethminor.bandcamp.com/album/retirement-2

[BT]

S.U.G.A.R

II, LP, Digital

Alien Snatch Rds

Je fus (https://voixdegaragegrenoble.blogspot.com/2021/05/chronique-maharajas-sugar-forty.html) très emballé par le 1er album de ce trio berlinois !

Et j’attendais avec une certaine impatience leur nouvelle livraison !

Ce que j’aime c’est que ce groupe ne rentre pas dans des cases prédéfinies !

Musicalement on dirait une version sur-compressée de Power Pop jouée par un groupe qui n’aurait jamais écouté aucun des maîtres du genre, mâtiné de Punk 76/77 libre de contraintes stylistiques, avec quelques doses de Garage Punk débarrassé des revivalistes, avec une jolie connexion avec l’axe Australie / Nomads / Le Havre…

8 chansons.

Seulement.

Mais 8 vraies chansons qui rentrent vite dans votre tête et n’ont aucunement l'intention d’en ressortir.

Joué serré et avec vigueur et enthousiasme sans se préoccuper de l’avis de quiconque uniquement pour le plaisir de la faire ! Ici et maintenant !!!

https://aliensnatch.bandcamp.com/album/s-u-g-a-r-ii

[BT]

The ANOMALYS

Glitch, LP, Digital

Slovenly Rds

J'avais été très marqué (https://voixdegaragegrenoble.blogspot.com/2013/11/chroniquesthe-anomalysbipolaroidmiracul.html ) par leur 1er album en 2010, et depuis ils ont sorti uniquement des formats courts qui sont régulièrement diffusés dans Voix De Garage à chacune de leurs sorties.

Les voici de retour avec un nouvel LP et un nouveau line-up incluant Looch Vibrato (des Magnetix) à la 2ème guitare, et ça s'entend !

Leur Garage Punk trash et primitiv' est bien impacté par son son de guitares qui s'en donnent à cœur joie d'autant que l'absence de basse leur laisse de la place dans le spectre sonore !

Ce qui est aussi très marquant dans ces 9 nouveaux titres c'est le jeu de la batterie qui est assez loin du poum tchac poum tchac habituel... Ici on bat la mesure de façon changeante d'un morceau à l'autre et ça donne une très forte distinction à chaque partie de cet album. D'autant que le chanteur module aussi pas mal sa voix selon les besoins de la chanson, qu'il y a à se mettre sous l'oreille 2 instru de Surf sur-compressés, et que les autres sont plus ou moins rapides mais jamais monocorde.

Un retour gagnant !!!!

https://theanomalys.bandcamp.com/album/glitch

[BT]

En concert : Mercredi 28 Septembre : Montée / Descente n°2, avec : LES CLOPES (punk new wave) + THE ANOMALYS (Amsterdam - Garage, 60’s) + FREAK IT OUT (Prog-Rock/Rap/Post-Jazz) + DJ, au Groom, à Lyon

https://www.facebook.com/events/573739514492905

https://freakitout.bandcamp.com/

https://craignos.bandcamp.com/album/les-clopes

https://theanomalys.bandcamp.com/

Et :

Vendredi 30 Septembre : The ANOMALYS (Primitiv’ Rock’n’Roll trio, Amsterdam) + Djs Shit In Can Rds, au Bistro des Tilleuls, à Annecy

https://www.facebook.com/bistrodestilleuls

https://theanomalys.bandcamp.com/

Et :

Mercredi 5 Octobre : The CAVEMEN (Garage Punk, New Zealand) + The ANOMALYS (Amsterdam - Garage, 60’s), à La Makhno, 4 place des Volontaires, à Genève. Prix libre.

https://www.facebook.com/events/442273781216192

https://thecavemennz.bandcamp.com/

https://theanomalys.bandcamp.com/

YOU SAID STRANGE

Salvation prayer, LP, Digital

Fuzz Club Rds

1er album pour ce quatuor normand, produit à Portland par le pote guitariste des Dandy Wharhols. Ça met forcément un coup de projecteur sur les You Said Strange. Mais c’est aussi au risque d’être écrasé par un tel poids. Mais là il n’en est rien !

Shoegaze Néo Pop Psyché Indie Rock… et même des trucs limites weird folk et art rock…

Du fort bel ouvrage et même quand ils font durer les titres ça m’emballe dans une sorte de transe sonore comme certains groupes Noise des 90’s savaient le faire.

Sur la chanson qui ouvre cet album on dirait qu’avec une boite à rythme, un tambourin et une flûte traversière ils sont arrivés à exécuter un moment entre Noisy Pop et Shoegaze…

Bref ici on navigue en plein dans un univers sonore assez familier mais en même temps étonnant et gentiment déstabilisant !

Et parmi les choses que j’aime c’est que You Said Strange assume totalement son côté POP et ils ne salope jamais à l’envie leurs belles mélodies pour faire genre on est des artistes. En dépit du fait qu’ils essaient d’amener leurs chansons vers une autre dimension !

https://fuzzclub.bandcamp.com/album/salvation-prayer

[BT]

Leur tout nouvel album vient de sortir sur EXAG Records / Le Cèpe Records / Freakout Records !!!

En concert : Jeudi 29 Septembre : YOU SAID STRANGE (Psyché Rock, Fuzz Club Rds) + DON GLOW (Indie Rock), à La Source, à Fontaine

https://www.facebook.com/events/2061287414074020

https://yousaidstrange1.bandcamp.com/

https://casbahrecords.bandcamp.com/album/the-intention-flow

Et :

Vendredi 30 Septembre : YOU SAID STRANGE (Reverb Rock) + KORTO (Space Rock), au Poulpe, à Reignier (74)

https://www.facebook.com/events/1750816701926510

https://yousaidstrange1.bandcamp.com/

https://korto-yo.bandcamp.com/


lundi 19 septembre 2022

Chronique : SCREECHING WEASEL + SLIME n°7 + EYES SHAKER + BART And The BRATS

 
BART And The BRATS

S/t, LP, Digital

No Front Teeth / Big Neck Rds

1er LP mais 2ème album pour le gars de La Rochelle, le 1er était sorti en 10 pouces.

Le Monsieur à un CV long comme les deux bras… par exemple et pour la faire courte (https://voixdegaragegrenoble.blogspot.com/2014/02/chroniquesthe-skepticsbaby-woodrosethe.html) il fut membre des Skeptics. Mais aussi à sévit dans les Pneumonias, Wild Zeros (dont le nouvel EP vient tout juste de sortir), Teenage Hearts, The Janitors…

Avec ce genre de sur-actif il y a toujours un risque de surproduction et que le syndrome de Billy Childish des années 90 sévissent (genre je sors tout ce que je compose et tant pis si c’est trop inégal). Mais là ça n’est pas le cas, et on peut en être convaincu par le fait que 2 excellents labels se soient associés pour sortir cet album !

Et déjà cette pochette, simple, sobre, dépouillée et très marquante vous donne des indications de là où on va, et vous met dans de parfaites dispositions pour recevoir la musique qu’il contient !

Musicalement Bart And The Brats sévit comme son nom l’indique dans une sorte de Punk Rock originel (77 stylee) avec une belle connexion early Ramones, mais très éloignée de certes proliférantes engeance de copieurs qui depuis 30 sévissent sans faire montre de saveur ou de personnalité !

Ici on a quelques petits clin d’oeils euphorisants aux faux frères, mais également des références Garage punk / Surf et aux Punk anglais qui une fois fusionnées donne un album super catchy, qui propose 12 vraies chansons qui paraissent évidentes, mais sont hypra efficace, vous donnant la danse de Saint Guy, faisant gigoter vos genoux et votre popotin, chanter comme un con au volant et dodeliner de la tête, jusqu’à vous fait immédiatement vous précipiter pour le rejouer une fois encore… et encore une fois…

et encore une fois...

https://bartandthebrats.bandcamp.com/album/batb-lp-no-front-teeth-big-neck-records-2022

[BT]

SCREECHING WEASEL

The Awful Disclosures Of Screeching Weasel, LP, CD, Digital

Rum Bar Rds

Elles ne débandent plus les belettes !

Après un album (https://voixdegaragegrenoble.blogspot.com/2022/02/chronique-palmiyeler-screeching-weasel.html) en 2020, revoici le gang de Ben Weasel de retour avec son 14ème album !

La formule reste la même, mais putain qu’ils l’appliquent bien !

C’est le pied !

Fun, idiot et dépourvu de toute prétention, ça fait du bien !

Ça nettoie les oreilles et apporte de la joie dans le cœur et le cervelet !

De la Power Pop sur-compressée, mais qui n’oublie jamais les mélodies !

Avec des éléments Pop Punk, early New Wave (et ça c’est nouveau pour eux, mais un ajout judicieusement excitant), de Punk 77, de Hadcore Mélo…

La voix est toujours mise en valeur par l’écrin instrumental qui se révèle plus varié que d'habitude, et avec des rythmes de morceaux également plus diverses !

Ce qui rend l’impact de l’album encore plus fort !

https://screechingweasel.bandcamp.com/album/the-awful-disclosures-of-screeching-weasel

[BT]

SLIME ZINE n°7

68 pages A4, 7 euros port compris

slimefanzine@yahoo.fr

Certes ce n°7 date du 26 décembre 2020, mais je ne l’ai dégoté que récemment chez Dangerhouse à Lyon et surtout (https://voixdegaragegrenoble.blogspot.com/2012/03/abus-dangereux-n121rotten-eggs-smell.html) le contenu est top niveau !

Comme toujours (https://voixdegaragegrenoble.blogspot.com/2016/06/chroniques-gay-truckers-capsula-slime.html) dirais-je !

Au sommaire :

un démarrage en trombe avec une longue et passionnante interview (sur 7 pages) de Buanax le créateur de Up The Zines (https://voixdegaragegrenoble.blogspot.com/2016/06/chroniques-guttercats-up-zines-n17.html) : le fanzine qui n’interviewe que des créateurs de fanzines ! J’adore Up The Zines (https://voixdegaragegrenoble.blogspot.com/2016/05/chroniques-drones-up-zines-n-16-vox.html) et cet entretien au long court ne déçoit pas !

L’autre gros morceau en matière d’interview c’est celle de Delphine Bucher qui à créée « les éditions de la dernière chance » (https://www.leseditionsdeladernierechance.com) pour publier un fanzine centré sur les expressions de la langue populaire qu’elle illustre à coup de linogravure (une technique qu’elle à découvert en autodidacte) et qui à également publiée un journal de route à travers les Usa des grands espaces autour de lieux liés à des écrivains (parmis ceux que j’aime) !

Egalement au menu, plein plein de chroniques de disques, livres, fanzine et de films.

Sans oublier des papiers sur Smashed Gladys (que je découvre grâce à Slime fanzine), les incroyables et indispensables Television Personalities (à noté que la bio du groupe signée par Benjamin Berton https://voixdegaragegrenoble.blogspot.com/2020/06/chronique-benjamin-berton-sonic-boom.html publiées par Le Boulon, vient de paraître en anglais, ce qui n’arrive pas souvent, probablement même jamais dans ce sens là), le guitariste de Country / Hillbilly / Rockabilly Grady Martin et sa fameuse guitare à 2 manches, et sur le maître japonais de la guitare Surf Takeshi Terauchi (normal puisque le boss de Slime joue dans les formidables https://voixdegaragegrenoble.blogspot.com/2014/10/chroniques-yvy-irradiates-dirty-fonzy.html The Irradiates!).

Et il y a aussi dans ces pages un entretien avec Gilles Poussin qui à coécrit le livre qui raconte l’aventure éditoriale de Metal Hurlant, il nous parle également de ses activités d’écrivain de fiction, d’éditeurs, et de la tournée qu’il fit en tant que membre du backing band de Link Wray !

Quel pied quand même ce n°7 !!!

Vivement le suivant !!!

http://www.slime.fr/

[BT]

EYES SHAKER

Paon paon, LP + CD inclus, Digital

Autoproduction

2ème album du duo orgue / batterie (avec un nouveau batteur en son sein). Entre 70’s Rock, Garage Sixties et des choses bien inspirées d’une certaine scène des années 90 qui a remis au goût du jour une vision bien trash du Blues.

Avec un orgue qui fait un peu penser à Deep Purple (qui fut un grand groupe avant de sombrer) aux Doors (heureusement sans le chant ni la mystique lourdingue de Morrison) et beaucoup à une sorte de Garage Rock orgue souvent jouer avec la fougue de Mötörhead. Même si les Eyes Shaker aiment bien les mid-tempo sur lesquels ils prouvent qu’à deux on peut faire preuve d’une vraie musicalité.

De plus le groupe bénéficie d’un chanteur qui fait ce qu’il faut avec class et donc sans en rajouter inutilement, mais avec assez de coffre pour coller à la musique bien chaude.

Un bon gros son concocté à la maison dans leur Big Balls Studio (le mastering est assuré par David Weber au Studio des Forces Motrices) : puissant et CHAUD qui met bien tout en valeur de façon forte et précise !

En plus la pochette est magnifique !

https://www.facebook.com/Eyes-Shaker-200813923342401

https://www.facebook.com/BigBallsStudio

[BT]

En concert : Vendredi 23 Septembre : EYES SHAKER (Oriental Boogie) + PETER PARKER’S BONES (Dirty Blues), au Poulpe, à Reignier (74)

https://www.facebook.com/events/627082205429411

https://eyesshaker.bandcamp.com/album/paon-paon 

https://sandinistarecords.bandcamp.com/album/peter-parkers-bones


mercredi 14 septembre 2022

Chronique : ABRAMS + The WEDDING PRESENT + MORE KICKS

MORE KICKS

Punch drunk, LP, CD, Digital

Stardumb Rds / Dirtnap Rds

J’ai déjà (https://voixdegaragegrenoble.blogspot.com/2020/01/chronique-motihari-brigade-more-kicks.html) écrit ici tout le bien du 1er album de ce trio basé à Londres.

Avec ce 2ème album, on découvre immédiatement que More Kicks (quel excellent patronyme) n'a pas souffert de la Sophomore Jinx.

Plus varié dans ces moods, ce « Punch Drunk » révèle plus de chansons ! Un poil plus posé, et parfois mélancolique, avec une tonalité pouvant rappeler des trucs ‘New Wave’ tels que les Cars… mélangé à une Power Pop qui se fout des écoles et des chapelles ! Avec une innocence et une fraîcheur qui rappelle le meilleur du College Rock !

On peut aussi penser que More Kicks pioche toujours un peu dans le Pop Punk, et dans le Post Punk, voir dans le Punk 77… ça fait beaucoup de qualificatifs Punk pour un groupe qui écrit pourtant de VRAIES CHANSONS mélodieuses et catchy !

Musicalement le groupe à évolué pour ce nouvel album, qui est plus varié.

Dans les ‘styles’ mélangés, dans les rythmiques, les ambiances…

Et c’est un ravissement pour les oreilles !

Ce changement étant un upgrade par rapport à un 1er album qui m'était déjà la barre très haute !

Chaque chanson à une très forte personnalité qui la rend inoubliable… 

Un disque plein de bout en bout. 

Quel Pied !

https://dirtnaprecords.bandcamp.com/album/more-kicks-punch-drunk

https://www.stardumbrecords.com/products/more-kicks-punch-drunk-lp

[BT]

ABRAMS

In the Dark, LP, CD, Digital

Small Stone Rds

4ème album pour ce groupe de Denver, qui pour l’occasion passe de trio à quatuor.

Ce qui j’imagine leur permet de renforcer leur impact et proposer une palette sonore plus étendue, car je découvre Abrams avec ce « In The Dark ».

Vu le label je m’attendais à un solide album de Stoner, mais j’entends ici beaucoup plus… une musique vaste & complexe qui tire dans plusieurs directions tout en restant homogène ! Un bel exploit !

Quelque part entre Heavy 70’s ultra modernisé glissant vers un truc Post Metal fort actuel avec des relents de diverses scènes des 90’s…

Comme si vous combiniez : Creed / Brad / Clutch / Kylesa / And You Will Know Us… entre autres.

De par son songwriting ultra ciselé & précis, son sens de la mélodie qui reste longtemps en vous et un soin méticuleux apporté à chaque détails (le son des guitares et la répartition de celles-ci dans le mix, je travail de la rythmique, la présence et la puissance du chant) Abrams se place comme un de ces trop rares groupes qui fait une œuvre passionnante avec une musique personnelle !

https://smallstone.bandcamp.com/album/in-the-dark

[BT]

The WEDDING PRESENT

Going, going…, 2LP, CD, Digital

Scopitones

9ème album. Je dirais à la fois déjà et seulement. Par un de mes groupes préférés de tous les temps. Et plus je l'écoute, plus je me demande : et si c’était leur meilleur ?

Je sais comme ça je vais passer pour un iconoclaste. D’autant plus qu’un groupe avec une telle longévité n’est pas censé être capable de produire des grands disques. Cependant il faut bien reconnaître que dans la discographie des Wedding Present il n’y a rien à jeter, évidemment il y a des disques qu’on préfère aux autres, voir des albums qui sont des maîtres étalons, qui ont façonné une époque. Cependant en restant là-dessus on n’écoute pas attentivement ce que le groupe continue à produire… et je persiste voici probablement leur meilleur album !

Très diversifié, avec des instruments rarement entendus chez eux (piano, violons…), avec des titres ambitieux comme toujours chez eux et des Pop song catchy. Du pur Wedding Present for sure ! Mais pas seulement le son à pas mal bougé (les guitares et surtout le basse limite Fuzz sur une bonne partie de l’album qui donne une grosse énergie aux chansons) Par ailleurs le travail sur les voix est plus complexe et varié que par le passé. Chaque musicien semble très très impliqué dans cet album, notamment le batteur prédominant sur un bon paquet de morceaux.

Comme à chaque fois les Wedding Present sortent un disque très long gorgé de 20 chansons, mais là pas un moment de faibles ni de temps mort avec cependant une grosse diversité d’ambiances et de tempos qui fait que rarement ils ont été aussi bons !!! Les rythmes et les moods changent souvent entre les différentes chansons, et même au sein de certaines d'entre elles.

https://scopitones.co.uk/

[BT]

En concert : Samedi 17 septembre : The WEDDING PRESENT (Indie Pop, Uk) + ELYSIAN FIELDS (Indie, Usa), à l'épicerie moderne, à Feyzin (69)

http://www.epiceriemoderne.com/agenda/2022-09-17-the-wedding-present-elysian-fields/

https://scopitones.co.uk/

https://elysianfields.bandcamp.com/

dimanche 11 septembre 2022

Chronique : FABIENNE DELSOL + GENTLEMEN ROGUES + MAX DÉCHARNÉ

 
MAX DÉCHARNÉ

New shade of black, LP, Digital

Dangerhouse Skylab

Oh oui !

Moi je dis quelle décision géniale que de publier cet album de l’immense Max Décharné en vinyle ! 

Il le mérite tellement !

Evidemment en tant que fan acharné de The FLAMING STARS sans doute LE meilleur groupe anglais ayant sévi du milieu des 90’s au milieu des années zéro (ensuite ils laissèrent une place vide pour tous les vrais groupes des années zéro!).

En tout cas un groupe dont je suis complètement fondu !

Quant à leur chanteur / compositeur / écrivain, Monsieur Max Décharné je regretterai toujours de ne pas avoir pu me rendre à Londres à l’époque où il faisait des visites guidées de la ville vue sous son angle ‘criminel’ ce devait être quelque chose ! Et ce devait être en relation avec son livre "Capital Crimes: Seven Centuries of London Life and Murder" !

Car Max Décharné est également journaliste & auteur un seul de ces livre (https://voixdegaragegrenoble.blogspot.com/2013/06/max-decharne-wild-wild-party-la.html) à fait l’objet d’une traduction en français ! Et c’est un Must Have !

Revenons à ce « New shade of black » il est constitué de 10 chansons dans leurs versions démos enregistrées par le multi instrumentiste compositeur sur 4 pistes.

Mais ça ne se sent pas !

Ensuite elles furent apportées aux Flaming Stars qui les enregistrèrent en tant que groupe.

Mais avec ces versions ‘en solo’ (rappelons qu’il fut originellement batteur pour Nikki Sudden et dans les débuts de Gallon Drunk… donc au niveau utilisations des instruments il y a bien plus que du savoir faire, il est manifestement capable de traduire sur bandes ce qu’il entend dans sa tête) on est loin du pauvre enregistrement lo-fi et bancal.

Ce sont des chansons totalement abouties !

Qu’ensuite le groupe les ait porté vers un autre univers c’est évident, tout comme est évident que la matière de départ ferait se damner tous les petits maîtres actuels qui semblent être bien minus (habens) en comparaison de la maestria de ces composition qu’on se régal d’entendre encore et encore !

On est ici comme dans une nuit sans fin qu’on traverse légèrement titubant en rencontrant quelques personnages iconiques qui font l’objet d’une chanson emplit de références aux Romans & Films Noirs (sujets traité par Max Décharné dans ses divers livres non traduit, et c’est regrettable, en français)… une pérégrination entre Trash Exotica ultra personnalisée, Rock poisseux et bande originale pour films fantasmés !

Le disque parfait pour lutter contre la médiocrité ambiante !

https://dangerhouse.fr/skylab.php

https://maxdcharn.bandcamp.com/album/new-shade-of-black

[BT]

FABIENNE DELSOL

Four, LP, CD, Digital

Damaged Goods

Je me disais bien que je connaissais ce nom quand j’ai reçu le lien pour écouter cet album au début de l’été. Mais comme toujours j’écoute les disques sans lire les com’ de presse… Et celui-là je l’ai écouté tout l’été !

Et c’est au moment où je me lance dans la rédaction (au propre, après pas mal de notes prises ici et là sur des bouts de papiers volants pour capter mes impressions) que je lis le C.V. de la dame. Et là je me dis : ‘Bon sang, mais c’est bien sûr !’.

Fabienne Delsol est une française installée à Londres depuis les années 90, je l’avais d’abord découvert dans The BRISTOLS puis après la fin de ce groupe elle s’est lancé en solo et touchant un presque hit il y a une 12 années avec la chanson ‘Laisse tomber les filles’ qu'on a même pu entendre sur quelques grosses radios commerciales qui puent.

Voici son 4ème album, toujours sur le fidèle Damaged Goods Rds !

Malgré toutes mes notes je suis bien embêté pour vous parler de la musique qu’il contient, tant il n’est pas aisé de transmettre l’impression de beauté, délicatesse, magie que ce j’entends me transmet.

Pop, assurément. 

D’inspiration Sixties, pour sûr. Mais sans les travers du revivalisme, plutôt avec de l’ambition concernant la qualité du songwriting et de l’interprétation… Et en sachant que depuis de nombreux musiciens ont contribué à redessiner les contours d’une musique Pop qui ne serait jamais mièvre (de Paul Rolland à Jazz Butcher en allant jusqu’à Divine Comedy…).

Donc on est à la fois dans l’esprit des grands disques fabriqués pour des chanteuses comme il s’en est beaucoup fait dans les années 60 (et qui aurait profité du travail de Lee Hazlewood) mais bénéficiant d’une relecture actuelle, ce qui donne au disque un côté classique intemporel totalement savoureux !

https://damagedgoods.co.uk/bands/fabienne-delsol/

[BT]

P.S. : Le 9 Septembre 2022 Damaged Goods Rds réédite en vinyle blanc les 4 albums de Fabienne Delsol, dont celui-ci, son dernier en date ! Vivement la suite !!!!

GENTLEMEN ROGUES

A History Of Fatalism, LP, Digital

Snappy Little Numbers

Ce disque est l’addition des 2 EPs (remixés et remasterisés pour l’occasion) de ce jeune quatuor texan + 3 titres inédits !

Musicalement nous voici avec un super séduisant et incroyablement efficace mélange de Power Pop modernisée, d’Indie 90 et de très très mélodieux Hardcore Mélo (lignée Jimmy Eat World et consort).

Ils reprennent « The Last Of The International Playboys » de Morrissey, site les Remplacements, Superdrag (putain ça fait tellement plaisir de savoir qu’il y a encore d’autres gens qui se rappellent d’eux) ou Sugar et XTC comme références…

Du bien beau monde dont ils se montrent dignes tout au long de ces 13 chansons, surtout des mid-tempo, mélodieuses, pleines de guitares et avec un chanteur qui à une voix faite pour ce genre de musique.

Ça rappelle la grande époque du College Rock Us avec la bonne efficacité et l’innocence obligatoire pour ce genre de choses !!!

https://snappylittlenumbers.bandcamp.com/album/a-history-of-fatalism

[BT]