lundi 13 septembre 2021

Chronique : JOHAN ASHERTON + PONTA PRETA + The LUNAR LAUGH

 
The LUNAR LAUGH

Nighthawks!, CD, Digital

Big Stir Rds

Mais d'où est-ce qu'ils sortent ceux-là ? Oklahoma City, apparemment et ont déjà 3 albums à leur actif !

The Lunar Laugh c'est avant tout la rencontre de 3 songwriters ultra doués !

Qui présentent dans ce groupe un mélange d'Indie Pop, de Power Pop et d'Americana très enlevé !!! Enthousiasmante et emballante, ce que cet album live (qui démarre par 2 chansons enregistrées en studio) retranscrit parfaitement !

La richesse des harmonies vocales s'enluminent divinement avec des mélodies sucrées mais jamais mièvre !

C'est merveilleusement et subtilement élégant !

Passé le choc de la découverte, cet album revient de façon incessante entre mes oreilles tellement il respire la joie de vivre et le bonheur !

La guitare 'folk' est la maîtresse d'oeuvre, c'est sur elle que viennent se greffer les autres ce qui donne à la musique de The Lunar Laugh des petits côtés Paisley Underground / Byrds / Jangle Pop qui nourrissent bien des compositions qui sont très dans un univers Rock américain de grande tradition !

Imaginez The Jayhawks se mettant à jouer de la Power Pop et vous aurez une petite idée de ce qui vous attend ici musicalement, mais surtout qualitativement !!!

Un des albums de 2021, assurément !

https://bigstirrecords.bandcamp.com/album/nighthawks

[BT]

JOHAN ASHERTON

Passiontide, CD, Digital

EDK

C’est forcément un gros challenge pour un artiste comme Johan Asherton de revenir avec un nouvel album. Mon niveau d’attente est extrêmement élevé pour cet artiste que j’adore (http://voixdegaragegrenoble.blogspot.com/2017/04/chronique-johan-asherton-devils.html )

Donc je glisse le CD (merci Lionel) dans le lecteur avec tout autant d’excitation et d’appréhension… Très vite il m’apparaît que je suis bien là où j’espérais être : dans un album de très haute tenue !

Où la voix si particulière : sombre, un peu maniérée, envoûtante et avec tellement de profondeur d’âme vient magnifier la Folk feutrée que Johan Asherton pratique en solo avec unicité depuis plus de 3 décennies.

Un peu nocturne, un peu pastorale, sa musique se fiche bien des étiquettes pour faire plutôt valser les émotions.

Après la réédition de son 1er album « God’s Clown » (que vous devez absolument connaître s’il vous reste encore un cœur connecté avec vos oreilles) et la sortie de l’album Johan Asherton’s Diamonds (qui porte tellement bien son nom) c’est un défi de rester à un niveau aussi élevé, (ces deux disques merveilleux se retrouvent chez Pop The Balloon Rds (http://www.poptheballoon-records.fr/BigBang42.php).

Pour le relever il retrouve le multi instrumentiste Stéphane Dambry avec lequel il semble tellement en résonance et à l’aise pour exprimer ses envies de beauté et qui est capable d’enluminer avec délicatesse ses chansons.

Johan Asherton reprend sa guitare acoustique et tel un troubadour égaré dans ce monde post post moderne, ramène de l’élégance dans notre univers hideux.

Sa musique possède la saveur indispensable du café / croissant au comptoir d’un troquet dégusté après une nuit d’errance !

http://asherton.hinah.com/

[BT]

JOHAN ASHERTON

En concert : Vendredi 17 Septembre : JOHAN ASHERTON (Troubadour Folk brillant) + JE (Chanson, Folk), concert hommage à Sophie Journet, au Chateau de Bon Repos, à Jarrie (38)

https://www.facebook.com/events/874832206751174

https://johanasherton.bandcamp.com/

PONTA PRETA

Tits up, LP, CD, Digital

Le Surf Rds

1er album pour ce quintet lyonnais sans étiquettes & sans scrupules, comme beaucoup de jeunes gens de la nouvelle génération ils ont un gros bagage musical et une vaste connaissance de divers styles qu'ils agglomèrent au sein d'un album qui sans tomber dans le syndrome "je bouffe à tous les râteliers" synthétise de nombreuses influences sans respecter les chapelles ni les puristes...

Ils disent faire de la Surf Music... pourquoi pas, mais alors ce serait une version pleinement de 2021 et débarrassée de ses scories passéistes. Une vision post post modern de la Surf, l'esprit bien plus que la lettre (et c'est tant mieux) avec aussi dans leur cocktail musical la présence à plus ou moins forte dose selon les chansons d'un paquet de relents de d'Indie Psych Garage bien actuel, de Pop, d'un soupçon d'Exotica, et de College Rock... un mélange détonnant !

Et fort bien maîtrisé qu'ils servent de façon différente d'une chanson à l'autre. Et c'est très bon !

Le titre d'ouverture est une sorte de mini hit qui vous happe immédiatement dans l'univers musical des Ponta Preta. Et on s'y sent d'emblée (et pour longtemps) très bien !

https://lesurfrecords.bandcamp.com/album/tits-up

[BT]

En concert : Samedi 18 Septembre : PONTA PRETA (Indie Surf Pop) à Jean-Louis Le Saloon, à Valence

https://www.facebook.com/events/409301330577190

https://lesurfrecords.bandcamp.com/album/tits-up

Et :

Mercredi 29 Septembre : PONTA PRETA (Indie Surf Pop, Release Party) + RAOUL VIGNAL (Pop délicate), au Ninkasi Gerland, à Lyon

https://www.facebook.com/events/904536203287633

https://lesurfrecords.bandcamp.com/album/tits-up

https://raoulvignal.bandcamp.com/

jeudi 9 septembre 2021

Chronique : WILD BILLY CHILDISH & CTMF + DANNY WILKERSON

 
DANNY WILKERSON

Wilkerson, LP, CD, Digital

Big Stir Rds / Spyderpop Rds

J'avoue que j'ai eu du mal à rentrer dans cet album, puis à l'aimer... mais même au commencement de notre relation il y avait quelque chose... ce truc en plus... qui m'a fait m'accrocher et continuer à l'écouter jusqu'à ce que j'accroche très fortement à son charme !

Musicalement ce 1er album solo de Danny Wilkerson sonne comme la rencontre d'une Pop ambitieuse, presque grandiloquente avec Burt Bacharach et Supertramp et Meat Loaf... non ne fuyez pas ! Mais attendez-vous à entendre une instrumentation riche qui rappelle les grandes heures des early 80's triomphantes !

Parfois on peut penser également à Divine Comedy…

Je ne connaissais rien de ce Danny Wilkerson avant de recevoir cet album en promo, j’ai découvert qu’il avait sévit dans The Pengwins à leurs débuts et depuis leurs retour en 2005…

Co-composé en partie avec le musicien / producteur Bleu, ce disque initialement publié en 2018 sur Spyderpop Rds bénéficie du récent partenariat que ce label à démarré avec Big Stir Rds pour être de nouveau ressorti !

Pour que voyez ayez une idée plus précise de la richesse de cet album citons parmi les invités : Roger Joseph Manning Jr. (Jellyfish, Beck, Imperial Drag), Joe Sieders (The New Pornographers), Jesse McGinty (Pharrell Williams, Meghan Trainor), Pat Buchanan (Idle Jets, Hall & Oates, Cyndi Lauper, Don Henley), les cordes sont jouées par l’orchestre Symphonique de Boston… Le mastering est assuré par Miles Showell (Beatles, Stones, Who, Police, Queen) à Abbey Road, qui utilisa le même matériel que pour son travail sur la réédition de 2017 de « Sgt. Pepper »...

La class, non ?

Et tous ces gens ne se contentent pas de venir 'cachetonner' ils apportent vraiment à chaque chanson !!!

https://bigstirrecords.bandcamp.com/album/wilkerson

[BT]

WILD BILLY CHILDISH & CTMF

Where the wild purple iris grows, LP, CD, Digital

Damaged Goods Rds

Après 2 / 3 écoutes rapide j'ai jugé "ouai, bon, un nouvel album de ce bon vieux Billy"... mais quelque chose m'y a fait revenir... quelque chose qui transparaît de façon évidente dans cet album de CTMF même quand il tombe dans une période où il a trop de choses à faire pour être vraiment concentré sur son contenu...

Et puis il y a aussi le fait que je trouve que les dernières périodes de Billy Childish depuis The Buff Medways et le basculement dans le nouveau millénaire, sont ce qui me plait le mieux dans sa pléthorique carrière... En plus CTMF j'aime vraiment beaucoup et je l'ai déjà (https://voixdegaragegrenoble.blogspot.com/2015/01/chroniques-fumaca-preta-asphalt-tuaregs_20.html) dis ici !!!

Alors je me suis replongé dans cet album, leur 9ème quand même. Car si il a notablement ralenti le rythme Billy Childish reste très prolifique surtout c'est impressionnant quand on se rappelle qu'il est également peintre, poète, photographe...

En fait mon cerveau avait été très feignant et s'était arrêté au fait que sur cet album il y a une reprise de "The Train Kept A Rollin'" et que je n'aime jamais les covers de ce genre de grands classique, je me dis toujours que c'est du gâchis de s'attaquer à ce genre de titre que tout le monde connais déjà alors qu'en cherchant un peu il aurait été plus intéressant de reprendre un titre inconnu... et puis sur cet album Billy et son gang (Julie Hamper et Wolf Howard) reprend une de ses propre chansons : le "come into my life" de Thee Mighty Caesars (déjà repris en son temps par Thee Headcoatees...

Mais celà à peu d'importance ce n'est pas Billy le feignant (même s'il reprend ici aussi un titre, que je ne connaissais pas, de Thee Headcoats "The Same tree" provenant du dernier album studio de ce groupe, en 2000). mais bien moi qui n'ai pas su me focaliser assez sur cet album !

Car cet album est une réussite, bien cru, direct, presque brutaliste, bien dans la 'tradition' de ce qu'il à fait de meilleur, avec toujours cette voix reconnaissable entre mille, ces mélodies percussive dans un style musical qu'il a créé et qu'il maîtrise de bout en bout, mais dans lequel il se laisse allé à divers sentiments, colère, mélancolie, coup de blues (euh brutal le Blues, les branleurs de manche sont invités à passer leur chemin), extase...

Passer à côté de cet album serait une énorme erreur !

https://damagedgoods.co.uk/discography/ctmf-where-the-wild-purple-iris-grows/

[BT]

mardi 7 septembre 2021

Chronique : LASSIE + PARADE + The TELEPHONE BOXES

 

The TELEPHONE BOXES

S/t, LP (+ CD & Download code), CD (+ Download code)

Detour Rds

En voilà un groupe qui sort de nulle part pour moi et dont Detour Rds à eut la brillante idée de compiler les rares enregistrements disponibles (démos et live... mais ça sonne ne vous inquiétez pas, c'est pas une arnaque).

Ça sort en LP 14 chansons à tirage limité venant avec un CD qui contient l'intégralité des 14 titres proposé sur cette compil et un download code.

Je suis toujours circonspect quand je me penche sur la réédition d'un supposé groupe brillant dont je n'ai jamais entendu parlé au préalable... mais là ça le fait grave !

The Telephone Boxes avait été vu en 1983 / 84 comme The Next Big Thing... ouvrant pour The Smiths sur leur 1ère tournée anglaise et jouant en compagnie d'autres futures grosses pointures mais sans jamais rien publier avant de splitter !

Un petit côté Art Pop à la TVP's et des très légères fragrances du 1er album d'Adam & The Ants, cependant il n'y a pas moyen de comparer The Telephone Boxes et c'est aussi une des vertues de cette compilation : rappeler à quel point à cette époque là il existait des groupes qui créaient un style très personnel et unique ce que les divers revivalisme 80 ont eu tendance à nous faire oublier !

Un disque très varié mais où la qualité des chansons reste constamment constante et de très très niveau !

http://shop.detourrecords.co.uk/TELEPHONE-BOXES-THE-The-Telephone-Boxes-RED-VINYL-LP-NEW-M

[BT]

LASSIE

The Golden Age Of, Cassette, Digital

Discos Peroquebien

Une putain de merveille d'Indie Garage Punk bien secouée par de la Post Power Pop Modernist Punk ! Bricolo, fun, bien secoué, plein de chansons catchy et ultra addictives !!!!

C'est totalement 2021, ça agglomère plein d'héritages ce quintet de Leipzig recombine le tout dans une musique de petits malins / petits branleurs ultra contemporaines, mais contrairement à l'immense majorité des héritiers du Slacker Rock eux balancent des CHANSONS vraiment top !

Des jeunes gens qui jouent en ayant à l'esprit l'urgence d'appartenir à une espèce à l'agonie !

C'est hyper attachant ce truc, je ne sais pas d'où ils sortent, mais putain que c'est bon !

https://discosperoquebien.bandcamp.com/album/the-golden-age-of

[BT]

PARADE

1er EP

Lollipop Rds / L’Autre Distribution

Joli pochette (qui me fait beaucoup penser à une autre) et étonnant disque pour le label marseillais Lollipop Rds...

Mais quel putain de bon disque !

Dès le titre d’ouverture on plonge dans un mélange détonnant d’Indie Rock 90 et de Slacker Rock bien actuel. Ça attaque fort avec cette première bombe.

La 2ème chanson reste dans les mêmes tonalités avec une dose de Psyché / wha wha qui nourrit bien la mélodie.

Après ce démarrage en trombe le 3ème morceau calme un tantinet le jeu avec son mid tempo qui permet de mettre en valeur ses mélodies (Noisy meets Power) POP.

La chanson suivante nous ramène aux trépidations du début avec une touche de morgue ‘punky’ en plus.

Et on s’achève en beauté avec un 5ème titre qui démarre avec des arpèges cristallins (Rock héroïque meets Paisley Underground meets Jangle Pop) qui prennent de l’ampleur et de l’épaisseur au fur et à mesure du passage des couplets pour finir bien Noisy Pop comme il faut !

1er EP = 5 grandes chansons !

http://lollipopmusicstore.fr/

https://www.facebook.com/PARADE.MRS

https://www.youtube.com/watch?v=Aisq1wl-6xw

[BT]

En concert : Mercredi 15 Septembre : PARADE (Indie Psych Post Punk), au Brin de Zinc, à Chambéry – Barberaz

https://www.facebook.com/events/185884933372820

https://www.youtube.com/watch?v=WuUnoAM6vhk


jeudi 2 septembre 2021

Chronique : LITTLE JIMI + ODDSFICHE + The WIND-UPS

 
THE WIND-UPS

Try Not To Think, LP

Mt.St.Mtn.

Dès la 1ère écoute j’ai trouvé cet album terrible !!!!

Je veux dire terriblement bon et excitant !

Une version Lo-Fi des frangins ramones (l’esprit, pas la copie), mais tendue, sexy et véritablement intéressante !!!!

11 chansons qui vont bien plus loin qu’un exercice de style/hommage !!!

Oh oui, bien plus !

Le gars derrière tout ça (Jake Sprecher) joue ou à joué dans Smokescreens, Terry Malts, Neutral… donc il n’en est pas à son coup d’essais, et si ce projet à débuté en récupérant un Tascam 388 pour occuper son Covid temps libre, le résultat s’écoute avec un maximum de plaisir !!!

Parce que ces chansons entre Punk Rock, Indie Power Pop Post Modern et Art Rock sont incisives, percutantes et diablement bien balancées cet album s’écoute sans modération !

Le chanteur à la voix qui est idéal pour ce projet, les titres sont catchy comme ceux de qui vous savez ! Et à ceci The Winds-Up ajoutent plein d’éléments venant clairement de la Power Pop certes noyés sous un son gras / bouillonnant et puissant qui sort des standards de la chose… l’héritage du Noise Rock et de l’Indie des 90’s s’agglomérant avec l’esprit pionnier des tout débuts de la scène Hardcore (pensez Germs) !

Même la pochette est class !

Miam !

Playloud !!!

Nan, Play Fuckin’ Loud !

http://www.mtstmtn.com/

https://thewind-ups.bandcamp.com/

[BT]

LITTLE JIMI

The Cantos, LP (le 17 septembre), Digital

Mrs Red Sound

Les à priori c'est souvent très con, avec un patronyme comme celui-là je craignais que ce trio bordelais soit dans l'hommage aux icônes Hendrix ou Morrison (que perso j'exècre)... mais heureusement il n'en est rien !

Voici leur 2ème album de 6 titres qui s'étendent de façon tout à fait délectable de 6 à 8 mn et qui sort sur MRS Red Sound le label de Mars Red Sky ce qui sent très bon dès le départ !

Et j'avoue passer beaucoup de temps à me repaître de la musique de ces Little Jimi qui proposent un Stoner Rock assez loin du déboulement des grosses guitares grasses, eux préfèrent l'éther, le gracieux, l'aérien ! Mais n'oublient pas pour autant la puissance !

D'emblé on est mit dans une bonne ambiance par cette très belle pochette qui donne envie de posséder l'objet et surtout d'en écouter la musique !

Dans une formation plutôt étonnante pour un trio sévissant dans le Stoner (ou en tout cas en périphérieS de ce style) Little Jimi c'est 2 guitaristes et un batteur une configuration qui est plus souvent l'apanage de certains groupes Garage Punk... Mais c'est bien ça semble-t-il le projet de ce groupe : prendre à beaucoup d'univers différents pour unifier les éléments dans leur musique à eux. Que ce soit un Heavy Bluesy, du Kraut Rock ou des grosses guitares 70's, du Progressisme anglais late late 60's ou des choses plus actuelles venant d'autres scènes maniant les grosses guitares mais avec subtilité !

Ce qui donne un album très à mon goût : bien maîtrisé, assez aventureux et pas trop dans le tout venant avec ces diversités et une belle richesse instrumentale.

https://mrsredsound.com/

https://littlejimi.bandcamp.com/album/the-cantos

[BT]

ODDSFICHE

Always World, Digital

Aumega Project

Encore une splendide découverte que je fais grâce à Aumega Project : OddsFiche est un prolifique groupe/projet musical de Toronto qui à une vitalité étonnante et un spectre musical étendu !

Il pratique une sorte d'Indie Electro Dub Transcendantal qui flirte avec le Downtempo, donne ses chances à un retour du Trip Hop qu'il nourrit de Kraut Rock tout en piquant des éléments au Post Rock et au Math Rock.

Une sorte de musique Post Post moderne... le son d'une espèce qui se délite doucement... comme si Ridley Scott avait réussi un 'Blade Runner 2021' et en avait confié la bande son à OddsFiche !

Vous pouvez faire confiance à la pochette elle vous pose au bon endroit !

Quasi instrumentale et presque uniquement faite à base de machines, cet album accueille parfois quelques voix et samples vocaux... la densité instrumentale lui fait déborder des limites du genre et apporte énormément d'éléments à découvrir pour le music fan attentif et exigeant !

Vous cherchez des nouvelles pistes et des nouvelles sensations : jetez-vous sur OddsFiche leur musique est tellement délectable !

https://aumegaproject.bandcamp.com/album/always-world

[BT]

lundi 30 août 2021

Chronique : PIROSHKA + The BAMBIES + MASSAGE

 
MASSAGE

Still life, LP, Digital

Mt.St.Mtn. / Tear Jerk / Bobo Integral Rds

2ème album pour ce quintet de L.A. qui semble s'être donné pour mission d'emmener la Jangling Pop vers une autre dimension et la faire voyager jusqu'à notre 21ème siècle débutant.

Voici donc un disque très charmant qui fait étinceler vos oreilles et touche au cœur, avec cette avalanche de mélodies de guitares cristallines, et ces harmonies vocales doucereuses...

12 chansons au programme, 12 VRAIES chansons, 12 Perfect Pop Songs comme on en à aimé de tous temps ! Qui vous emballent et accélèrent votre rythme cardiaque.

C'est majestueux et l'ensemble possède le charme de l'antique (C86, Power Pop, Proto Shoegaze, Indie Pop, Paisley Underground, Blonde Pop...) mais sans les relents faisandés du revivalisme !

L'alternance dans les tessitures entre les voix féminines et masculines, les superpositions de chœurs, le travail à deux voix et le délicieux son des guitares tout celà ce marie divinement et vous donne envie d'être encore une fois amoureux !

http://www.mtstmtn.com/

https://massagetheband.bandcamp.com/album/still-life

[BT]

PIROSHKA

Love Drips Gathers, LP, CD, Digital

Bella Union / Pias

2ème album pour ce super-band constitué par des ex Lush, Moose, Elastica, et Modern English, j'avais raté le 1er sorti en 2018, mais j'ai été pas mal stimulé avant écoute par la présentation du personnel constituant Piroshka...

Donc c'est avec un a-priori très favorable que je me le glisse pour la 1ère fois ! Et je suis tout de suite subjugué par la beauté quasi irréelle de cette musique ! Une sorte de Pop languide et éthérée qui ressemble à un nuage planant sur la campagne anglaise. Avec alternance de chansons Pop dansable et qui réussissent l'exploit d'allier les saveurs d'autrefois (peu ou prou la période de la Pop anglaise pré et post Brit Pop quand les groupes anglais dominaient la musique Indie) et sonorités actuelles mais sans jamais sombrer dans la vulgarité de l'époque !

Comme si Mazzy Star s'était mis à composer de la Pop Indie aux relents Psychédélique (un terme malheureusement trop usé par de petits marquis sub existants)...

C'est BEAU !

Et LUMINEUX !!!

https://piroshka.bandcamp.com/album/love-drips-gathers

[BT]

The BAMBIES

Summer Soon, LP, Digital

Wanda Rds / Spaghetti Town Rds

Ce trio de Montréal est allé à Mexico enregistrer son 1er album avec Diego Mier du groupe Build A Vista aux manettes !

Il fait suite à un premier 7'' paru en 2019 sur Reta Rds. Et je dois dire que c'est le genre de découverte qui me mettent en joie pour un long moment !

Manifestement les voyages ne leur font pas peur puisque The Bambies sont constitués d'un canadien, un français et un costaricain...

Ils pratiquent un Punk Rock qui tire bien vers la Power Pop qui bénéficie d'un esprit bien Rock'n'Roll, avec des chansons simples et directes mais mélodieuses, catchy et super addictives !

Dès la 1ère écoute cette collection de 12 titres vous accroche l'oreille et donne la banane, mais cet effet se prolonge dans le temps et chaque écoute me rend heureux !

Dans The Bambies tout le monde apporte sa pierre à l'édifice au niveau instrumental et également vocale, donc les chansons sont à la fois gorgées d'énergies, de mélodies et de voix : doublées, en contre point, avec des chœurs partout... c'est succulent !

Ce "Summer Soon" fait partie des albums qui rendent la vie plus que supportable : plaisante à vivre.

Comment on déjà ? "Ne passons pas à côté des choses simples !"

https://thebambies.bandcamp.com/album/summer-soon

[BT]

jeudi 19 août 2021

Chronique : SMILING + GA-20 + DOMINIC SONIC

 
DOMINIC SONIC

Cold Tears, LP, CD, Digital

Crammed Disc

Ben voilà pour moi le meilleur album de Rock fait en France !

En tout cas celui que j'aurai le plus écouté dans ma vie (de peu devant le "4 of a kind" des Dogs).

Bon fait en France... le rennais Dominic Sonic pour son 1er album en solo avait été envoyé par son label, le toujours captivant Crammed Disc, enregistré à Bruxelles, avec Gilles Martin le producteur maison (Tuxedomoon, Minimal Compact, Zazou Bikaye…).

L'ex Kalashnikov (dont j'ai longtemps cherché le disque suite à un papier dans Best et parce qu'on voyait leur affiche dans la boîte de nuit tenue par Jean-Luc Bideau dans le film de Claude Chabrol 'Inspecteur Lavardin') crée alors un album plein de bout en bout avec 12 chansons qui depuis m'habitent ! Dont deux chantées en français avec des textes et des interprétations magistrales et qui dans un monde meilleur serait devenu des hymnes ou pour le moins des tubes à la radio.

Des chansons qui semblent construites de façon assez classiques, elles sont 'habillées' soniquement de façon véritablement particulière.

Car on est chez Crammed Disc un label qui n'était pas là pour publier encore un énième album de Rock basique, et également en ses années 80 finissantes il y existait quelques tentatives plus ou moins fructueuses pour sortir le Rock de ses schémas traditionnels, et de ses sonorités rebattus.

Pas mal de bricolages pour caler des machines sur les guitares, ou des guitares dans les machines, et moi je me souviens que quand cet album était sorti j'avais immédiatement trouvé que ça fonctionnait en plein ! J'ai écouté ma copie cassette un nombre incalculable de fois. Puis je me le suis acheté en CD. Et je suis tellement heureux que cet album ressorte enfin ! Car bien que le disque se soit beaucoup vendu au moment de sa parution, je trouve qu'il n'a pas la place qu'il mérite.

Des grandes chansons, et une production qui le place ailleurs que dans la masse !

Un ovni, mais jamais inécoutable, cette façon de créer du Rock indépendant aurait dû déboucher sur une 'école' féconde, malheureusement ce ne fut pas le cas.

Cette réédition présente les 12 chansons de l'album original et 5 bonus sur le CD (est dispo en download avec le vinyle) qui ne sont pas anecdotiques (pour dire le moins).

Même la pochette est magnifique et obsédante !

INDISPENSABLE !!!

https://crammed-discs.bandcamp.com/album/cold-tears

[BT]

SMILING

Devour, LP, CD, Digital

Rebel Waves Rds

D'emblée j'ai trouvé cet album très bon ! Excellent, même. Et une de ces qualités principales c'est que contrairement à de trop nombreux jeunes groupes actuels on ne peut pas lui accoler de références évidentes !

Musicalement on dirait la collision entre de la Pop Indie très légère et délicate, du Psychédélisme dans une vision personnelle et, un peu d'Indie Rock... un mélange étonnant et surtout réalisé dans des proportions très particulières !

Leur passage au Dock Studios de Sacramento (Thee Oh Sees, Ty Segall...) n'est pas qu'un argument marketing et on ne s'y est pas moqué d'eux avec un travail sonore très aventureux (sans sombrer dans un quelconque excès) pour donner de l'ampleur à leurs compositions quand elles en ont besoin, oui de la rigueur quand il faut qu'elles soient simples et directes ! Du bien bel ouvrage !

Pourtant Smiling est bien autre chose qu'un groupe de plus de la mouvance des jeunots de l'Indie Psych Garage. Tant leur musique se nourrit de bien plus que ça, et qu'elle donne de chansons pleines de profondeur et d'émotions !

Cet album doit beaucoup à la voix de sa chanteuse qu'elle module parfaitement du chuchotement aux cris, sans jamais forcer dans un sens ou l'autre. Mais il est aussi marquant par les sonorités de la guitare, et le jeu de basse.

Sans oublier tout un travail d'arrangement formidablement goûteux !

https://rebelwavesrecords.bandcamp.com/album/devour

[BT]

GA-20

Does Hound Dog Taylor, Try it... You Might Like it!, LP, CD, Digital

Karma Chief Rds / Alligator Rds / Modulor

Et encore un album que j'ai enfourné dans le lecteur sans avoir lu la bio (et même pas son titre qui dit pourtant bien à quelle sauce on va être mangé). Et je me suis dit de prime abord, ça sonne, c'est bien branlé, mais c'est assez 'classique'...

Puis après quelques écoutes qui m'ont bien plu mais m'ont également fait m'interroger sur le fait d'en parler dans l'émission et/ou ce blog, j'ai lu le communiqué de presse (fort mal rédigé, d'ailleurs), et j'y ai découvert que ce trio de Boston à 2 guitares présentait là son 2ème album constitué de 10 chansons composées ou interprétées en leur temps par Hound Dog Taylor dont le 1er album publié en 1971 était sorti sur Alligator Rds (un label créé à cet effet) qui co-produit celui de GA-20 !

Le résultat est très très réussi ! Ces petits gars ont bien capté l'essence du Blues, du vrai... rien de frelaté là-dedans, une musique à l'os, sans esbroufe, et jouée avec les tripes. Perso je me suis demandé quel était l'intérêt de ce genre de disque hommage... mais d'une part il distille un gros paquet de bonheur d'écoute et il peut aussi contribuer à faire découvrir / re-découvrir Hound Dog Taylor tout en mettant un coup de projecteur sur GA-20 qui le mérite amplement !

https://ga-20.bandcamp.com/album/try-it-you-might-like-it

[BT]