dimanche 9 mai 2021

Chronique : The MAHARAJAS + S.U.G.A.R. + The FORTY NINETEENS + PALE LIPS

 
PALE LIPS

After dark, CD, Digital

Rum Bar Rds

2ème album pour ces 4 filles de Montréal, et c'est ainsi que je découvre leur croisement de Power Pop de Garage Punk de Glam plein de fun, de mélodies, de voix, de chœurs et de chansons qui échauffent les oreilles et réchauffent le cœur !!!!

Avec de jolis (et pertinents) clin d'œil au versant Bubble Gum des Ramones mais sans insistance contrairement à tant (trop ?) d'autres !

Et aussi un peu de touches modernes d'Indie Rock 90 (le mini-moog par exemple) qui se mélangent avec des choses plus 'Roots' comme un harmonica...

Leur album précédent "Wanna Be bad" (tout un programme) était sorti en 2016, donc elles ont pris le temps de peaufiner leurs compositions et d'affûter leurs mélodies !

Et le résultat est IMPRESSIONNANT !

Pale Lips explore un large spectre de rythmiques, moods et 'registres' tout en restant très cohérent, elles offrent un album varié et hyper hyper catchy !!!

Pas de moments faibles et aucun ennuie à l'horizon.

Pas de gras et rien à jeter !

The Pale Lips c'est un doux équilibre dans les chansons ! Et une interprétation nerveuse et racée !

La Class !!!

https://rumbarrecords.bandcamp.com/album/after-dark

[BT]

The MAHARAJAS

Floor killer, LP, Digital

Chaputa Rds

Belle présentation en gatefold pour ces 14 chansons conçues et interprétées dans l'esprit Moody Garage circa 65-68. Ce qui n'a rien d'étonnant quand on a dans ses rangs Jens Lindberg (ex Crimson Shadows, Stomach Mouths, Highspeed V)

The Maharajas ont démarré à la fin des 90's en sortant des disques sur Teen Sound Rds, puis sur Low Impact Rds (pour l'écoute du back catalogue https://themaharajas.bandcamp.com), et, donc, sont toujours là, avec la passion, et reviennent avec un 8ème album cette fois sur Chaputa Rds qui avait déjà réédité en décembre dernier leur 2ème album "Unrelated Statements" https://chaputarecords.bandcamp.com/album/unrelated-statements-lp !

Bon, d'accord, et maintenant ça vaut quoi les Maharajas cuvée 2021 ?

Ben je dois dire qu'à la 1ère écoute j'ai trouvé ça plaisant, mais finalement je n'avais pas été ultra enthousiasmé.

Cependant au fil des écoutes mon avis à changé. Beaucoup !

Et maintenant je le trouve vraiment brillant cet album !

C'est un peu le risque avec ce genre de Moody Garage Sixtisant : les chansons de par leurs rythmiques mid tempo mettent plus de temps à apparaître comme des bombes... A retardement ces bombes !

Et c'est un des grands charme et intérêt de cet album, il distillent lentement en vous le nectar de ses mélodies et on s'en délecte alors bien plus longtemps !

Ici l'orgue à un rôle central, et c'est lui qui dicte l'ambiance et les tempos !

Faut dire que The Maharajas ils aiment bien vous faire ça en douceur. Et nous aussi, on aime ! Beaucoup !!!

https://chaputarecords.bandcamp.com/album/floor-killers

[BT]

P.S. : The MAHARAJAS ont également sorti un EP 4 titres sur BACK TO BEAT Rds !

https://backtobeat.bandcamp.com/album/the-maharajas-moody-garage-series-moody001

S.U.G.A.R.

S/t, LP, Digital

Alien Snatch Rds

1er album sec, court et percutant pour ce jeune trio de chevelus de Berlin !

Ils aiment les guitares puissantes qui savent rugir, mais aussi poser de vraies chansons sur leurs rythmes soutenus !

Un titre comme "Let it go" avec son sax free rappelle les Stooges, que S.U.G.A.R. ne singe pas mais l'intensité est une inspiration !

On sent aussi chez eux une vraie connexion avec le Punk Rock et certains groupes qui ont précédé/préfiguré la early scène Hardcore américaine... X par exemple ! Pas complètement au hasard !

Manifestement pour eux une bonne chanson est une bonne chanson et ils n'ont cure que l'on puisse penser que leur influence vient du Heavy Rock, du Punk, du Garage ou d'ailleurs ! Seul le résultat compte !

Et il compte fort ! Bien ! Fort bien ! Vite et bien ! Oui S.U.G.A.R. prouve que c'est possible ! Etonnant, non ?

https://aliensnatch.bandcamp.com/album/s-u-g-a-r-s-t

[BT]

The FORTY NINETEENS

New Roaring Twenties, CD, Digital

Big Stir Rds

celui-là j'ai faillit passer complètement à côté !

Si je suis hyper attentif aux sorties de ce label qui propose toujours des disques très bons voir excellents, là, la pochette m'a déplu, et je trouvais le titre de l'album très artificiel... Pour parachever le tout lors des trois premières écoutes je n'en ai pas retenu grand chose...

Mais finalement le voile qui m'empêchait d'en percevoir la beauté s'est déchiré et le charme a agit !

Ce 5ème album du quintet californien mélange pas mal de choses que j'aime : Paisley Underground, Power Pop, songwriting Rock classieux et haut de gamme à la Smithereens / Remplacements, Folk Rock... Un clin d'œil à Elvis (voir aux deux parfois...)... une production qui rappellerait le travail de Rick Ocasek...

voici une idée approximative du contenu de cet album de The Forty Nineteens...
Approximatif eux ne le sont pas !!!

Un gros sens de la composition et une interprétation soyeuse (mais avec pas mal de griffures quand il le faut) finissent par emporter le morceau !!!

Play loud !!! C'est meilleur ! Oh oui !

https://bigstirrecords.bandcamp.com/album/new-roaring-twenties

[BT]

jeudi 6 mai 2021

Chroniques signées Philippe CHERENCE : A SHAPE + TV PRIEST + SPREAD JOY

 
A SHAPE : iron pourpre / Jelodanti – Araki – Atypeek music

Mélancolie et dissonance forment 2 alliés de circonstance en ce qui concerne ce groupe.

emmenée par Sasha, voix féminine, co-fondatrice d'Héliogabale, responsable ici des textes.

A SHAPE ne vont pas vous conter fleurette au coin du feu mais bien de l'amour déçu,

des soubresauts d'une rage tapie insidieusement au fond de leurs entrailles, amen !

Guitares à la Sonic Youth et grooves désabusés forment une litanie victorieuse.

10 titres oscillant entre 3 et 6 minutes, réalisé en Septembre 2020 et coproduits  par 3 labels

soit : Jelodanti Records (Ulan Bator, Goz of Kermeur, Enfance Sauvage ...) pour la partie vinyle, fait à la main et numéroté à 200 exemplaires,

Araki Records, un label rémois (Tendinite, Ed Wood Jr, Sheik Anorak ...) et Atypeek Music (Dead Hippies, Echoplain, Owun ...). 

à noter que cet album a été masterisé par Nicolas Dick (Kill The Thrill).

https://ashape.bandcamp.com/album/iron-pourpre

 
TV PRIEST - upper / Subpop

Soyons clairs, TV Priest avant d'être un quatuor était un quintet avec une femme en + et s'appelait TORCHES.

Loin de moi, l'idée de penser qu'ils ont viré cette jeune fille puisque ces faits d'armes remontent à 2012.

2021 a donc vu sortir le 1er album de ces londoniens qui ont trouver en Subpop, le producteur idéal pour conquérir le monde.

De plus, cet album de 12 titres (dont 2 instrumentaux assez courts qui servent presque d'intermèdes) a été enregistré, mixé et produit par Nic, le bassiste/claviers qui bosse d'ailleurs comme ingé son dans ce studio, le guitariste Alex étant aussi "sound designer"

sur cet opus, le chanteur Charlie est à l'origine de l'artwork de la pochette, fort belle je trouve, via une photo de l'artiste : Morgan Hill Murphy. Elle représente une sorte de "nature morte" avec des fruits, 1 gobelet plastique vide avec sa paille et un cendrier vide

et j'ai même découvert que Charlie avait bossé sur la pochette de dernier album des irlandais de Fontaine D.C.

Bon revenons à la musique, ici, on parle bien de post punk à la Idles / The Fall sur des morceaux de 3 à 4 mn,

Sauf le dernier titre de 7mn qui sonne plutôt shoegaze, d'ailleurs ...

La voix de Charlie est vraiment prenante et musicalement ça envoie assez sévère ! en Live, ça doit valoir son pesant de cacahuètes cette affaire.

https://tvpriest.bandcamp.com/

 
SPREAD JOY : spread joy / Feel It rds

10 titres en 13mn, ça vous situe l'animal !

Mais bizarrement, nous ne sommes pas dans le hardcore speed et gueulard mais bien dans un choix post-punk assumé et dans l'urgence.

évidemment, la filiation avec les groupes anglais post 77 : KLEENEX et X-RAY SPEX est manifeste. 

Donc, une voix féminine accompagnée de 3 lascars, originaires de Chicago - USA pour des morceaux qui respectent bien le mode d'emploi du genre !

l'album est sorti chez Feel It Rds, label qui propose sur son Bandcamp, plein d'albums à télécharger et à prix libre et franchement ce qui est présenté est vraiment top ! profitez-en ! 

https://spreadjoy.bandcamp.com/album/spread-joy

Philippe CHERENCE

lundi 3 mai 2021

Chronique : SACRED SHRINES + LISASINSON + EYEHATEGOD + EDGAR SUIT

 

EDGAR SUIT

Despite all humans, LP, Digital

Dangerhouse Skylab / Hell Vice I Vicious Rds / Bad Health Rds

Les 3 gars derrière ce nouveau projet en dépit de leur jeunesse ont déjà un lourd passé (passif !?! ah, ah) : 455SD, Easy Aces, Sugar Kids (dont je vous avait vanté la qualité de l'album http://voixdegaragegrenoble.blogspot.com/2018/04/chronique-fashionism-sugar-kids-nest.html)...

9 titres en 24 mn dont les idées sont (a)portées par Simon Perrin (a.k.a Sugar Kid / John Easy Man) le chanteur/guitariste, à ses compères de la section rythmique qui mettent tout ça en forme, à trois !

Le 3 étant un chiffre apparemment important pour Edgar Suit qui a enregistré ce 1er album en 3 jours sous la houlette du sieur Simon au Ciel (la salle de concert) qui leur a permis d'enregistrer en live ce qui, je trouve, s'entend au niveau de la pulsation de la chose, et de la chaleur du son !!!

Cet album a déclenché l'enthousiasme (et ça se comprend !) de 3 labels qui se sont associés pour le sortir ensemble !

Une fois encore le jeune homme s'est réinventé en tant que chanteur et cette 'nouvelle' voix est un des atout majeur de ce disque qui est comme une nouvelle voie dans sa trajectoire musicale. Il s'est également chargé du mixage. Le mastering ayant été effectué par le North London Bomb Factory !

Edgar Suit à apporté un très grand soin pour mettre ses excellentes compositions dans le plus bel écrin possible : le son, la pochette, le vinyle...

Ces gars qui viennent du High Energy R'n'R, du Garage, de la Power Pop musclée ont ajouté de forts relents de Post Punk et d'Indie Rock à leurs influences et balancent 9 chansons qui collent bien au murs, aux oreilles et au cervelet !

C'est sûrement ces divers héritages qui expliquent la richesse de cette musique, qui cependant demeure directe (au cœur) et puissamment interprétée ! Ici, pas de préciosité ou de pose arty de mes deux.

Edgar Suit se fraie un chemin entre divers styles picorant de ci de là mais sans jamais oublier que tout ceci c'est avant tout du ROCK quelque soit les étiquettes.

https://edgarsuit.bandcamp.com/album/despise-all-humans

[BT]

SACRED SHRINES

Enter the woods, LP, CD, Digital

Rebel Waves Rds

Le quintet de Brisbane revient avec son 2ème album (le 1er remonte à 2016, et ils avaient publié en 2017 un mini-album et depuis que des singles en digital) ! C’est avec ce « Enter The Woods » que je les découvre avec l’esprit vierge !

Cet album sort sur Rebel Waves Rds la branche Psych/Pop/Post-Punk de Ripple Music (qui est plutôt orienté Heavy/Stoner…).

Bon, mais la musique dans tout ça ?

Je dirai que Sacred Shrines pratique une Garage Rock d’obédience Sixties mais rapporté aux temps actuels !!!

Leurs chansons ont l’efficacité immédiate des ‘classiques’ et cependant ça ne sent pas le revivalisme, ni le faisandé… Certes leur chanteur à une voix peu marquée par des modèles iconiques trop évident, ce qui est un bel atout dans leur manche. De plus le travail sur le son est intemporel MAIS pas daté. Au combien pas ! D’ailleurs de nombreuses fées se sont penchées sur ce son puisque l’album a été mixé par Michael Badger (King Gizzard & the Lizard Wizard), Donovan Miller (FOREVR), James Aparicio (Spiritualized) !

Et ça valait le coup, sans esbroufe, il est celui qui convient !

Sacred Shrines redonne des couleurs et redynamise une vague Indie Psych Garage qui selon mes goûts était en roue libre depuis bien longtemps (si ce n’est depuis ses débuts!?!).

Parfois certaines chansons me rappellent l’émerveillement ressenti à l’écoute des belles œuvres de Mercury Rev (et ça n’est pas un compliment que je dégainerai pour n’importe qui).

Si Sacred Shrines modernise et renouvelle l’Indie Psych Garage ils le font sans les excès post post modernist de certains et sans renier un passé pluri décennale !

La Class !!!

https://rebelwavesrecords.bandcamp.com/album/enter-the-woods

[BT]

LISASINSON

Perdona Mama, 10'', Digital

Elefant Rds

Super ce disque !

Une sorte de Indie Pop Punk féminin (ou, je fais parti de ceux qui pensent encore qu'il y a des différences entre les hommes et les femmes... que ces différences sont un enrichissement pour toutes et tous... mais bon je suis un mâle blanc de plus de 50 ans donc : je suis responsable de toute la misère du monde et l'ennemi à abattre...).

9 chansons entraînantes qui doivent beaucoup à la voix de petite peste de la chanteuse et aux soutiens des chœurs qui viennent renforcer ou adoucir le propos en fonction des besoins de la chanson !

Des mélodies ciselées, des rythmiques rapides, le plus souvent, mais capables de vraies modulations, et des ambiances assez variées sur ce 1er mini album !!!

Jusqu'ici Lisasinson avait sorti des singles, les voici sur un plus long format (9 chansons impeccables pour un mini album s'est bien !) et elles passent la barre très haut la main !

C'est immanquablement un disque de maintenant, qui paye un peu son écot aux grandes heures des années 90 et aux groupes de filles à guitares, mais Lisasinson n'est pas du tout dans un bête revival : elles font la musique de notre temps !

Et je m'en régal !!!!

https://lisasinson.bandcamp.com/album/perdona-mam

[BT]

EYEHATEGOD

A History Of Nomadic Behavior, LP, CD, Digital

Century Media

Je ne peux m'enlever de la tête que la situation mondiale fut opportunément créée pour servir de support à la sortie du nouvel album de EyeHateGod. Le groupe une fois de plus ressuscité d'entre les morts revient avec un album qui ne fait pas rire. Sent la haine. Exsude la colère et la pauvreté !

Est-ce que cela suffira à les faire quitter leur statut de cult-band, qui ont été avant-gardiste et ont balisé le terrain pour d'autres formations qui ont tiré les marrons du feu ? EyeHateGod deviendra-t-il autre chose qu'un groupe que tout le monde décrit comme important mais dont personne n'achète les disques ? Faut dire que jusque là pour les trouver il fallait se donner du mal... (leur 1er étant paru en 1990 sur le label parisien Intellectual Convulsion... so french, puis ils arrivèrent sur Century Metdia... malheureusement les album des années 90 n'ont pas toujours bénéficié d'un suivi sur les repress'... donc j'ai pas mal galéré pour récupérer leurs 'vieux' disques devant me contenter parfois de compil pirates et autres trucs douteux)...

Alors eux ont sans doute bénéficié de la création d'internet qui a permis à des milliers d'aficionados d'écouter leur musique quand les disques n'étaient plus disponibles (ou quand certains membres du groupes passaient pas mal de temps à l'ombre). Ce qui explique que lors de la venue de Eye Hate God un soir de neige pour un concert bien comme je l'espérait à l'Ampérage à Grenoble, la salle était joliment remplie. Même si une date sold-out aurait été ce que ce groupe mérite !

C'est seulement le 6ème album de Eyehategod ! Qui sort une fois encore sur un des plus importants labels Metal du monde. Espérons que cela leur sera vraiment profitable !

Car le problème de Eyehategod c'est que leur musique est une sorte de Sludge / Doom / Hardcore cradingue avec un fort héritage heavy et que tout ceci fait qu'ils sont trop Hc pour la majorité des fans de Métal, et évidement inversement trop Metal pour les fans de Hardcore... heureusement les choses changent et il y a un peu plus de gens qui se moquent des étiquettes et cherchent seulement et avant tout des sensations fortes dans la musique !

Et là, ils vont être servis !

Eyehategod vous ratatine sans rémission ! Ils vous rappent les noyaux mais dans le sens qu'on aime ! Qu'on adore même !!!!

Oh oui, fais moi mal Johnny Johnny, envois moi au ciel, zou !

Une fois encore la magie opère et on reconnaît immédiatement, la patte, le sens du riff et le 'groove' si typique de Eyehategod (comme on le fait dans un style différent, avec un groupe tout aussi excellent, Clutch).

Noir, sombre, sans espoir de rémission : UN GRAND ALBUM DE EYEHATEGOD !!!

https://eyehategodband.bandcamp.com/album/a-history-of-nomadic-behavior-explicit

[BT]