mardi 11 novembre 2014

Chroniques:WASHINGTON DEAD CATS + HALASAN BAZAR + The PRIMITIVES + The BARBARELLATONES + concerts du KICKING Festival n°12



WASHINGTON DEAD CATS
Primitive Girls Are More Fun!, LP, CD, Digital
Be Fast Rds / Devil Deluxe Music / Pias
Le 1er contact que j’ai eu avec les Wash c’était dans l’émission de Dechavanne où ils avaient bien mit le merdier avec leur titre en playback ! Ça m’avait pas mal scotché et donc je me suis précipité acheter ‘Go vegetable go’… tout ça ne nous rajeunit pas mais que de bons souvenirs et de bons moments d’écoute. Je n’ai pas l’intégrale de leur discographie, qui commence à être pléthorique, mais le double CD compil ‘A good cat is a dead cat’ est bien installé dans ma boite à gant car c’est la compil idéale pour tailler la route (quand on rentre d’un concert par une nuit trop froide et dans le brouillard).
L’annonce d’un nouvel album des Washington Dead Cats m’a bien excité et dans le même temps légèrement inquiétée dans la mesure ou je n’avais rien écouté d’eux depuis ‘El Diablo Is Back’ de 2006, qui était une réussite. Alors je ne me suis pas précipité sur ce nouvel album à sa sortie, mais maintenant que je l’ai, je me régale !!!!
Un peu plus posé, légèrement moins Psychobilly, avec plus d’arrangements de cuivres, mais quelle excellence dans l’art de composer des titres qui s’accrochent à votre cervelet !
Ce disque est un peu dans l’esprit du Brian Setzer Orchestra (mais en plus cryptique, menaçant, rampant) ou comme un Diablo Swing Orchestra qui aurait viré 50’s Rock’n’Roll !
Ce qui carractérise les Washington Dead Cats c’est ce chant excellent, cette voix unique et reconnaissable entre mille. Ainsi qu’une musique bien mieux écrite que la moyenne.
Bien plus qu’un album de plus dans la carrière du groupe : UN GRAND CRU des Washington Dead Cats !!! http://labelbefast.blogspot.fr/
En concert : Jeudi 13 Novembre : WASHINGTON DEAD CATS (légendes Psychobilly / R’n’R Fifties) + SPANT’X (Punk’n’Roll), à la Soute, à Chambéry www.apejs.org/lasoute



HALASAN BAZAR
How to be ever happy?, LP, Digital
Moon Glyph / Requiem Pour Un Twister
Dire que cet album aurait pu ne rester qu’une cassette. C’eut-été une énorme gabegie !
Halasan Bazar (quel excellent nom) est un norvégien émigré à Copenhague et c’est l’âme du groupe. Et justement cet album a une âme… planante, certes, à la limite de la transsubstantiation…
Psychédélisme, weird folk, rock garage… clochettes, tambourins, guitares acoustiques, orgues, chœurs évanescents… On pourrait ce dire que ce disque contient tout le tintouin habituel. Sauf que Halasan Bazar l’utilise tellement mieux que les concurrents au jus de navet dans les veines qui encombrent le segment !
Oui c’est ça un supplément d’âme et une capacité à composer des chansons qui restent !
Merveilleux !
[BT]
En concert : Samedi 15 Novembre : TARA KING TH (Pop) + HALASAN BAZAR (Pop Psyché excellente, Suède), à La Triperie, 22 Rue Imbert Colomes, 69001 Lyon
Et
Mercredi 19 Novembre : HALASAN BAZAR (Pop Psyché excellente, Suède) + TARA KING TH. (Pop), à Grenoble. Organisé par Parquet Sonore, toutes les infos et inscription ici : https://www.facebook.com/parquetsonore

Et :
Jeudi 20 Novembre : SLOW JOE & The GINGER ACCIDENTS (Indie Crooner Pop) + TARA KING TH (Pop) + HALASAN BAZAR (Pop Psyché excellente, Suède), à l’épicerie Moderne, à Feyzin (69)


The PRIMITIVES
Spin-O-Rama, LP, CD, Digital
Elefant Rds
Et un nouvel album primesautier, entrainant et emballant pour les Primitives ! Un !
Déjà le précédent « Echoes And Rhymes » de 2012 était une merveille, les 2 singles sorties pour annoncer ce nouveau Long Play laissaient augurer d’un disque brillant : pile dans le mile !
Le groupe iconique de la Blonde Pop retrouve la fraicheur & l’innocence de ses jeunes années tout en perfectionnant les particularités qui ont toujours fait le sel de leur style !
11 chansons en 28 mn donc on ne s’appesantit pas inopinément sur les structures, couplet refrain couplet refrain : l’essence d’une chanson Pop. Magnifique voix féminine (et  cependant un peu  plus de chant masculin en lead qu’habituellement), guitares aigrelettes et joyeuses, du soleil dans la tête et dans les thèmes, des rythmes entrainant, de la légèreté mais non dépourvues de finesse et de profondeur. Comme si les early Buzzcocks avaient embauché Nancy Sinatra au chant pour rejouer des chansons écrites par un Velvet sous euphorisants !
TOTALEMENT MERVEILLEUX !
[BT]


The BARBARELLATONES
Mummified!, CD
Autoproduction
Hé oui déjà un nouvel album à peine plus d’un an après le double ‘Fake English Accent’, et ça n’est pas moi qui vais m’en plaindre !
Robbie Quine le chanteur / compositeur des Barbarellatones étant le genre de gars hyper productif et hyper talentueux.
La pochette & le titre pourraient faire penser à un retour au style Goth Glam des early days, mais les Barbarellatones ne se penchent pas sur leur passé, ils continuent à tracer leur route, évoluant toujours. Musicalement ce nouvel album fait la part belle aux claviers qui jouent avec la guitare pour donner un côté creepy / menaçant / rampant aux chansons qui pourraient apparaitre sur la B.O d’un film de l’intensité de ‘Near Dark’. Cependant on est loin des clichés horrifique de bas étage, ici on parle vraiment de song writing. De chansons, composées, construites, ouvragées et enregistrées de façon très fine. Des titres qui ont de la substance et donc nécessite qu’on les ECOUTE ! Même les paroles méritent d’être regardées de près.
Bref une fois de plus les Barbarellatones sortent un album qui démontre leur unicité ! De la voix aux compositions, de la production aux instrumentations un disque personnel comme il n’en sort presque jamais.
[BT]

Kicking Festival n°12, Lyon, le Ninkasi, dimanche 19 octobre 2014
Le concept du Kicking Festival c’est de prendre des groupes du label Kicking Rds ou très proche du label et de les faire jouer ensemble lors d’une date unique quelque part en France.
Ce qui explique l’esprit de ‘famille’ qui règne lors de ce concerts entre les 3 groupes qui ont des styles différents mais clairement une communauté d’esprit et qui sont heureux de se (re) croiser.
Pour enfoncer encore le clou de l’esprit de famille c’était aussi l’occasion de fêter les 2 ans d’existence de la web Rock radio http://kickingradio.com résultat on était pas mal de membres des émissions du coin qui y sont rediffusées à avoir fait le voyage. Bref avant le concert à table l’ambiance était bien plus que conviviale.
Arrivée vers la scène du Ninkasi ce qui m’a frappé en premier se sont les stands de disques et merch. De quoi régaler les vrais fans de musique qui ont pu s’en donner à cœur joie et faire des découverte ou redécouverte puisque chacun ne s’était pas contenté de son matos.
On attaque avec les suisses de HATEFULL MONDAY, le groupe à géométrie variable balance un Hard Core Mélodique très Us 90 mais avec des parties chants hyper ambitieuses et un rythmique bien marquée et tranchante qui entraine les fans du genre. J’aime bien leur album qui est en ma possession, mais sur scène ça bastonne plus sans sombrer dans le massacre des chansons.
Autre groupe dont j’aime l’album les BLACK ZOMBIE PROCESSION. J’étais impatient de les voir. Ben ils sont allé bien au-delà des mes espérance. Ce groupe enterre tout le monde !
Je n’avais pas vu des musiciens aussi intense et impliqué dans leur musique depuis de nombreuses années.
Surement le concert le plus terrassant qu’il m’a été donné de vivre depuis 6 ou 7 ans.
Le Crossover Horror Rock / Hard Core / Thrash du groupe est unique, leur présence sur scène TITANESQUE, le son monstrueux et précis comme une scie chirurgicale.
Il faut absolument voir les BLACK ZOMBIE PROCESSION sur scène ! C’est indispensable !!!
Pour finir la soirée on allège un peu la charge avec le Pop Punk vitaminé, mélodieux et très entrainant des SONS OF BUDDHA. Le super band où chacun des membres joue dans presque 4 groupes sait y faire. Ils achevaient là une tournée de 12 jours donc maitrisaient parfaitement leur set où les vannes fusent entre les chansons, le tout dans le meilleur esprit et en parfaite adéquation avec leur musique.
Leur 3ème album en seulement 10 ans tourné toujours sur ma platine bien plus d’un an après sa sortie, c’est un signe qui ne trompe pas ! J’étais très heureux d’enfin les voir sur scène. Les SONS OF BUDDHA ont illuminé le visage de tout le public venu grâce à ses chansons Pop très tranchante et sa décontraction sur scène. Une bien bonne fin.
On remet ça au même endroit :
Dimanche 23 Novembre : KICKING FESTIVAL n°13, avec : BILLY THE KILL (Acoustic Rock Pop) + The LAST BRIGADE (Rock couillu) + NAPOLEON SOLO (Indie Rock Noisy, Featuring FOREST POOKY), au Ninkasi Kafé, à Lyon, Entrée Gratuite !

Je sens qu’on va encore se régaler !
Venez c’est gratuit !!!
[BT]


Aucun commentaire:

Publier un commentaire