mardi 4 avril 2017

chronique : SLOW SLUSHY BOYS + H-BURNS + The VERGE + LAURA COX BAND


The SLOW SLUSHY BOYS
Whelk time, 12 garage shots of rhythm and soul! Vol.6 – 1994/1997, LP
Larsen Rds
Ça fait Plaisir cette compilation ! En dépit du fait que j’ai presque (à l’exception de deux d’entre eux) tous les titres ici présent puisque je suis un très gros fan des Slow Slushy Boys. Cependant en plus du très vif plaisir que j’ai toujours à écouter leur musique, cette compil est là pour faire découvrir aux nouvelles générations à quel point ce groupe a été primordial dans l’Histoire du Garage européen dans les années 90 et 2000 (et continu à l’être par d’autres voies encore aujourd’hui), il n’y a qu’à voir le nombre de labels sur lesquels ils ont sortis des morceaux, sous différents formats… ainsi que les collaborations qu’ils ont fait…
Mais bon tout ça on peut s’en foutre et se concentrer sur ces 12 chansons (8 compos et 4 covers : Real Kids, Outsiders, Shindiggers, The Seven) parce que la musique se suffit tellement à elle-même ! Intemporel leur Rock Garage puise chez les meilleurs et impose une personnalité reconnaissable entre mille. Et ça c’est tellement rare qu’il faut le chérir !!!
Pas d’inédits ici mais que des chansons parues sur des supports qui sont tous épuisés depuis belle lurette !
100% pure Slow Slushy Boys style !!! Le pied total !
[BT]

Album du mois d’Avril de VOIX DE GARAGE
H-BURNS
Kid we own the summer, LP, CD, Digital
Vietnam / Because
Voici le nouvel album du monsieur, cette fois-ci très orienté Indie Pop ultra contemporaine et luxuriante. Sa richesse mélodique est digne des meilleurs compositeurs de bandes originales. Le song writing est arrivé à un niveau de maturité ahurissant.
Très déstabilisant à la première écoute car beaucoup plus posé, apaisé que par le passé cette musique est faite pour transporter l’auditeur dans un univers de sensations et de beautés. Un disque fait pour durer tant il est riche, vibrant et ambitieux. Sur ce ‘Kid we own the summer’ Renaud Brustlein (l’homme derrière le groupe) compose une œuvre ayant une unité de ton qui rend le disque homogène comme jamais ! Comme si toutes ces chansons étaient nées d’un seul jet.
Magnifique (et je pèse mes mots) !
[BT]
En concert : Jeudi 6 Avril : H-BURNS & Bertrand Belin (Indie Pop, release party) +  MOONRITE (Dark Pop Psyché duo), à La Belle Electrique à Grenoble

The VERGE
So close, so far, CD, Digital
Autoproduction
Voilà un groupe qui aurait pu utilement bénéficier des conseils d’un directeur artistique aux temps où les labels avaient encore les moyens d’en avoir un.
Car entre leur nom et cette pochette je ne m’attendais pas du tout à la musique qui est sortie de mes enceintes !
Si le médium est le message le packaging peut et doit orienter l’acheteur potentiel.
Bon alors et la musique dans tout ça ?
Indie Pop entre C86 / Blonde Pop (canal Voice of the Beehive / Darling Dubs) et Pop actuelle légèrement électro + une petite touche Psyché, bref quelque chose qui finalement sonne très 2017.
Ce sextet avec 2 voix (femme/homme) produit un bien bel album complètement emballant où le travail sur le chant (en alternance ou doublé) et les chœurs sert des mélodies qui s’assument parfaitement et se donnent la place pour se développer.
Jamais mièvre ni trop chargé la musique de The Verge picore des choses des 60’s, 70’s, 80’s, 90’s et post 2000 pour donner de l’épaisseur et une certaine unicité à leur propose.
Formidable surprise que voici !

[BT]
LAURA COX BAND
Hard Blues Shot, CD, LP, Digital
Veryccords
Le titre de l’album dit tout et ne ment pas !
Dans un genre qui nous a trop souvent fait subir des grateux qui se répandent Laura Cox et son gang joue serré et balance bien !
Avec un art du riff que ne renierait pas le Angus Young des jeunes années. En plus la voix de la dame accroche bien l’oreille tout autant sur les titres très Rock que sur les passages les plus ‘émotionnels’.
Ce 1er album est parfaitement construit alternant des titres posés ayant un mood bien Southern Blues Rock et des trucs bien plus musclé tirant vers le Hard Blues bien raide comme il convient. En plus les chansons vont direct au but et sans perdre leur temps en bavardage inutiles…
Encore un 1er album  d’un groupe d’ici qui est totalement convainquant et emballant !!!

[BT]


Aucun commentaire:

Publier un commentaire