mercredi 29 juillet 2020

Chronique : THIS FILM SHOULD NOT EXIST


THIS FILM SHOULD NOT EXIST
Il y a pas mal avantages à être un vétérans poly activistes… Parmi ceux-ci recevoir plein de musiques avant les autres (en download, ne fantasmez pas là dessus)…
Et dans les meilleurs choses de ces derniers mois il y a ce documentaires !
Pourtant avant son visionnage j’étais assez circonspect.
D’une part parce que la plupart du temps je trouve les Rockumentaire d’un ennuie assez terrible.
D’autre part parce que j’avais eu la chance de voir un des concerts de la tournée de 1995 qui sert de base principale à ce doc. Une soirée véritablement inoubliable au bar le Perroquet à Ugine où j’étais venu sur la foie du label qui hébergeait les 2 groupes à l’affiche : Crypt Rds qui était une des plus grosse référence dans la nouvelle scène Garage Punk du début des 90’s ! Des Country Teasers et des Oblivians qui se partageaient l’affiche ce soir là je ne connaissais que le titre des Oblivians figurant sur la compil « Cheapo Crypt Sampler » que j’avais reçu en promo pour Voix de Garage…
Mais je me souviens de cette soirée de façon très précise en dépit du temps passer… quand j’en parle (et je l’ai fais souvent au fil des années) j’ai des flashs très intense qui me reviennent… A la suite de cette soirée je suis repartis après avoir acheté un bon paquet des disques de ces 2 groupes. Disques que j’ai beaucoup écouté au cours des deux décennies et demie qui sont passées !
Alors je me demandais comment ce documentaire qui utilise comme base des chansons filmées live avec les moyens techniques dont pouvaient disposer à l’époque 2 ‘amateurs’ fans de Rock ?
Et bien justement le côté cru et direct est un des gros intérêt de ce documentaire, tant il sied parfaitement à la musique des COUNTRY TEASERS !
L’équipe italo-française responsable de ce documentaire a un rôle déterminant dans l’intérêt et l’intensité de son contenu :
Gisella Albertini et Masimo Socca sont 2 gros fans de ROCK’n’Roll qui ont sévit ensemble au fil des années dans Cave Dogs, Two Bo’s Maniacs, Most Unsual Sound et ont donc suivit une partie de la tournée 1995 Country Teasers / Oblivians dans leur propre voiture et filmés des instantanés de tout ça avec leur caméscope.
Certes l’image est un peu tremblotante et le son cru (mais pas cra-cra) et ça retranscrit parfaitement l’ambiance du concert où j’étais également.
C’est Nicolas Drolc, déjà connu pour son documentaire sur les révoltes des prisons en France « Sur Les Toits » et sa ‘série documentaire’ Bungalow Sessions consacrée aux musiciens Folk et Blues contemporains qui s’est chargé du montage. Et lui aussi est parfaitement dans le ton relançant l’intérêt du visionnage et changeant de perspective et de temporalité, entre 1995 et ‘maintenant’…
Les interviews de BEN WALLERS de nos jours le montrent à pein e apaisé et toujours créatif notamment avec son projet The Rebel (https://therebelband.bandcamp.com).
Quant à celle de Simon Stephens autre membres des Country Teasers originel et devenu depuis écrivain, metteur en scène et dramaturge elle ressitue bien le chaos du groupe dans son époque et dans sa ville d’origine, Edimbourg.
Si à titre personnel j’avais pas mal suivit le travail du groupe après cette tornade de 1995, le voyant une 2ème fois sur scène à Londres au milieu des années 00 et écoutant assez régulièrement la musique composée par Ben Wallers au fil des années, j’ai découvert dans ce documentaire sa passion et son amitié avec Datblygu  des vétérans gallois sévissant depuis les années Punk dans une sorte d’Art Rock naïf et brut. Qui devrait être une belle révélation pour les fans de The Fall… (http://www.datblygu.com).
Contrairement à mes craintes ce documentaire à vraiment des choses à raconter et à montrer et il maintient son intérêt de bout en bout sachant tourner autour de son sujet principal grâce à une organisation judicieuse de la narration !!!
ou ici :
Et la bande annonce se voit ici :
P.S. : si vous ne connaissez pas la musique des COUNTRY TEASERS vous devez rattraper votre retard en écoutant ici : https://countryteasers.bandcamp.com/
ou là :
[BT]
Ce film sera projeté Vendredi 4 Septembre à Grrrnd Zero, 60 avenue de Bohlen, 69120 Vaulx-En-Velin

Aucun commentaire:

Publier un commentaire