dimanche 21 décembre 2014

Chroniques : MIRACULOUS MULE + The CURSE + GENTLEMEN’S AGREEMENTS + HALASAN BAZAR & TARA KING th.



MIRACULOUS MULE
Blues Uzi, CD, Digital
Bronze Rat Rds / Muletone
J’ai déjà écrit ici tout le bien que je pense de ce trio d’irlandais vivant à Londres. Donc j’attendais ce nouveau disque de Miraculous Mule avec impatience et je fus un peu désappointé en apprenant que ce ne serait qu’un mini album… qui au final propose 8 chansons en 30 mn (dont 2 issus de leur 1er mini album que je n’ai pas puisqu’il est épuisé, et qui sont là pour la 1ère fois en CD).
Le titre de ce disque est extrêmement parlant et sa pochette iconique… Il y a un an sur son incroyablement intense 1er album « Deep Fried » Miraculous Mule avait montré que pour eux le Blues n’est pas une musique morte qu’il faut rejouer avec respect, mais véritablement un état d’esprit, et que les règles sont faites pour être bousculées !
Sur ce nouveau disque le trio et ses invités : voix féminines très présentes (comme s’était déjà le cas sur les divers et excellents albums de leur front man Michael J. Sheehy quand il sévissait avec son groupe sous son nom), orgues, percussions, revisitent 3 titres (un de Blind Willie Johnson, un de Rev. Sister Mary Nelson sur lesquels ils posent de nouvelles paroles, et, un traditionnel réarrangé à leur sauce) pour montrer que leurs racines sont profondes et qu’elles ont données un arbre fort et majestueux qui est parfaitement implanté dans la réalité du 21ème siècle !
[BT]


The CURSE
World domination, LP (12 titres), CD (15 titres)
Closer Rds
Certes ça n’est pas là le disque qui va changer votre vie, mais bien le genre d’album qui vous permet de passer une journée de plus. Une semaine de plus. Un mois de plus, voir, même, plusieurs !
J’avais beaucoup aimé ce que j’avais entendu jusque-là de ce quatuor suédois. Et voilà pourquoi je me suis obstiné après la 1ère écoute qui donnait l’impression d’un gros fouillis de guitares… Alors que très vite après une paire d’écoute supplémentaire j’ai découvert un album très dense de Rock velu mais pas bourrin.
La formule du quatuor est assez simple au départ (un power trio avec un chanteur) et on en connait tous les ingrédients mais c’est le dosage pratiqué par The Curse qui fait la différence et aboutit à un Rock éternel puissant mais également racé et fin ! Qui ne se range dans aucune case pillant tout à la fois le Punk, le Glam, le Garage, le High Energy, la Power Pop… pour aboutir à une musique qui se place un peu au-dessus de la mêlée façon New Christ / Nomads sans que The Curse ne pique à aucun des deux, mais comme ces 2 phares du Rock costaud ils ne sont d’aucune coterie tant ils sont le ROCK tout le Rock et même tous les Rock !!!
[BT]


The GENTLEMEN’S AGREEMENTS
Understanding!, LP
Soundflat Rds
Ben dis donc… je m’attendais à un super 1er album de la part de ce super-band. Mais celui-ci est encore mieux que je ne l’escomptais ! Le single qui était sorti il y a déjà quelques temps était très savoureux et alléchant, mais ce LP le surpasse largement !!!
12 titres hyper sexy & excitants qui balancent bien des hanches où l’orgue Hammond et la voix du chanteur font merveille. Mais rien de cela ne serait possible sans une rythmique impeccable et un guitariste qui tire le max de sa Fuzz et autres pédales d’effets sans jamais trop déborder du trait défini de ces belles chansons.
La formule (Freakbeat / Mod / Organ / Garage / R&B / 60’s Pop) nous ramène vers ce que les Prisoners ont fait de meilleur et enterre la vaguelette des baby revivaliste Rhythm & Blues actuels.
Du bonheur, de la joie de vivre, de la musique pour faire bouger les fesses des filles sur la piste de danse… que demander de plus à un tel disque ? Rien, tout ce qui reste à faire c’est de le repasser sans cesse.
[BT]

HALASAN BAZAR & TARA KING th.
8
Moon Glyph Rds, LP, Digital
Très bel album fin élégant aérien né de la rencontre entre le groupe de Pop Psyché suédois d'obédience sixties Halasan Bazar et Tara King th. les français précieux (dans tous les sens du terme tant ils sont rare) et leur Pop milimétrèe et délicate. Résultat : un BEAU disque comme on n'en entend pas souvent ! Dans la lignée distinguée et précise de ce que Mercury Rev a fait de plus élégiaque et aboutit mais dans un genre différent.
Comme je suis la trop rare carrière de Tara King th. avec beaucoup d’intérêt, et  que j’ai également beaucoup aimé le premier album d’Halasan Bazar (ma chronique est à lire ici :
http://voixdegaragegrenoble.blogspot.fr/2014/11/chroniqueswashington-dead-cats-halasan.html) je suis heureux que la rencontre des deux univers et des deux musiques fonctionne à plein. Plus se disque passe plus il vous entoure de son cocon doux et protecteur. Un bon remède contre les agressions extérieures.
Toutes les chansons n’agissent pas de la même manière ni au même rythme mais au finale aucune ne fait faiblir l’album.
Voix féminine et voix masculine qui se répondent ou s’emmêlent, piano, flute traversières, grelots, claviers vintages… Folk, Pop, Psychédélisme… tout ça et tellement bien concocté que je suis subjugué à chaque fois.
[BT]
Mercredi 21 Janvier : JULIEN GASC (Pop rétro, Born Bad Rds) + TARA KING Th. (Pop Sixties), à Kraspek Myzik, 69001 Lyon


Aucun commentaire:

Publier un commentaire