lundi 11 janvier 2021

Chronique : The BONGOLIAN + UFFE LORENZEN

 
UFFE LORENZEN

Magisk realisme, LP, Digital

Bad Afro Rds

Le nouvel et 3ème album solo de l'ex leader de Baby Woodrose est sorti à l'automne dernier, et c'est un grand bonheur !

J'ai déjà (http://voixdegaragegrenoble.blogspot.com/2017/12/chronique-galileo-7-charlies-frontier.html) écrit beaucoup de bien du 1er... et celui-ci est de la même eau !

Avec cependant des changements notables...

Mais toujours un haut niveau d'excellence !

La place de la guitare électrique (bien weird quand même) régulièrement mixée avec une guitare acoustique pour renforcer l'étrangeté du son, et de l'orgue (sixties maladives) est plus importante que sur les deux 1ers albums qui étaient très orientés 12 cordes acoustique.

La voix envoutante de Uffe est toujours très présente et parfois démultipliée mais sans esbrouffe. Et le chant en danois renforce le côté psyché/étrange de la chose...

Aidé d'amis fidèles (sans cela sont-ce véritablement des amis ?) Uffe Lorenzen à enregistré un album tribulatoire qui correspondait à une période de sa vie durant laquelle il ne possédait pas un lieu à lui pour vivre... Une album sur la solitude, mais entouré, et sur la quête du sens de l'existence (et pourtant il a été enregistré en 2019) et plus orienté Rock que les deux d'avant.

Mais une vision du Rock vraiment personnelle !

Qui réjouira tous ceux et celles qui cherchent un supplément d'âme dans la musique et à sortir des sentiers trop rebattus !

https://badafrorecords.bandcamp.com/album/magisk-realisme

[BT]

The BONGOLIAN

Harlem Hipshake, LP, Digital

Blow Up Rds

6ème album sous ce nom pour le multi instrumentiste, compositeur, producteur (et ‘leader’ de Big Boss Man) Nasser Bouzida !

Le titre de ce nouveau chapitre de sa quête des instrumentaux fantastiques donne de bonnes indications sur son contenu… et il se marie parfaitement avec le nom du projet musical pour déjà vous mettre dans l’ambiance avant d’avoir posé le diamant sur le vinyle !

Ces 13 instrumentaux sont comme un fantasme de bande originale pour film d’espionnage late 50’s early 60’s en pleine vague Exotica !!!

Tout au long des écoutes jubilatoires de cet album des images se forment dans mon cerveaux, jungle, plage, naïades en bikini, danse des voiles, Cocktail Party, smoking, casino…

Saupoudré tout ça de fortes effluves Latin Jazz grâce à une remuante section de cuivres et vos hanches vont se libérer de la pesanteur. Si vous aimez Ray, les percussions, l’orgue et tout ce qui s’en suit, vous allez vous éclater avec cet album ! Garantie sur facture !

Sur cette album The Bongolian se hisse au niveau des plus grands compositeurs de Bande Originale de film (Henry Mancini, John Barry et consort) avec une succession de perles qui frappent immédiatement votre cerveau, et, en plus donne envie de remuer du popotin !!!

Et en plus il ne reste pas bloquer sur une idée puisque tout ceci est formidablement mixé avec ces ambiances latino d’un temps fantasmé et brillant !

C’est succulent !!

https://www.blowup.co.uk/

[BT]

Aucun commentaire:

Publier un commentaire