lundi 11 juin 2018

Chronique : WAGS + WET PISS + SUBSONICS + PLUTONIUM BABY



The WAGS
A quick as a wink, CD
Pop The Balloon Rds
A l’instar de leur pochette les Wags jouent sans tricher. Avec un son clinquant, direct, incisif et franc. Et surtout tellement adapté à leur style : Power Pop canal historique dans la grande lignée Frenchy But Chic.
9 compos et une reprise de Tom Petty (ce qui donne une idée de l’inspiration des Wags) qui sont capable de muscler plus ou moins leur jeu en fonction des besoin de la chanson.
Je n’arrive pas à me rappeler depuis combien de temps on attend ce 1er album. Mais si l’attente fut longue le résultat est à la hauteur de la frustration créée !
Les Wags balancent un album qui sonne comme un classique avec des chansons qui sont idéalement écrite, sans tic, intemporelles, et pleine de tout ce qu’on aime : lignes mélodiques, chant, contre chant, chœurs, clap hands, licks de guitares, riffs, harmonies…
le tout magnifiquement mis en valeur par la spatialisation sonore des différents instruments qui se distinguent, s’interpénètrent, s’enluminent, se magnifient, et créent un album au son particulier et distinctif. Tout comme le sont ces chansons !
En concert : Samedi 6 Octobre : Spanish Rock Party 4, avec : The WAGS (Power Pop) + DURANGO 14 (Surf Rock, Madrid) + The KURT BAKER COMBO (Power Pop / Glam / Garage, Usa / Espagne), à l’épicerie Moderne, à Feyzin, (69)
https://kurtbaker.bandcamp.com/]

WET PISS
S/t, K7, Digital
Dumpster Tapes
c’est en accueillant Dan Rico en direct pour une session live sur Radio Campus Grenoble que j’ai rencontré la section rythmique qui l’accompagnanit pour cette 1ère tournée européenne
Et c’est ainsi que j’ai découvert le label Maximum Pelt http://maximumpelt.blogspot.com/ tenu (entre autre) par Ian (batterie, guitare, chant, compo…) qui est très impliqué dans la scène de Chicago DIY bricolo Indie Garage Pop Arty… Toute cette scène foisonnante travail en échange / collaboration avec plein d’autres micro labels, lieux, activistes… et c’est ainsi qu’est né Wet Piss un quatuor dont chaque memebre est impliqué dans d’autres projets. Ce 1er mini album 6 titres à été édité originellement en K7 sur Dumpster Tapes un label ami, et dans ce format parce que c’est le moins cher et le plus Rock et non pas pour cause de revival pour hypster… Ces labels ayant édité des cassettes de tout temps pour des raisons économiques évidentes. On peut se régaler de ce disque sur le net en attendant une (imporbable, malheureusement) réédition ou un plue probable nouvel enregistrement !
En tout cas il serait stupide de ne pas se délecter de cette musique qui est certes bien dans l’air du temps mais qui ne perd jamais comme objectif de trouver son propre sillon ! enregistrement !
[BT]


SUBSONICS
Flesh colored paint, LP, CD, Digital
Slovenly Rds
ça fait un long moment que je salive en attendant ce nouvel album du génial trio d’Atlanta… en rongeant mon frein avec frustration car je savais cet album prêt depuis de longs mois, mais il fallut attendre qu’il s’insert dans le lourd planning du (toujours excellent) label Slovenly Rds.
Je dois dire qu’il a fallut un bon moment pour que je me fasse une religion à propos de ce Flesh Colored Paint et de ses 14 chansons. Qui sont plus posées, moins frénétiques et tendues que sur son génial prédécesseur ‘In The Black Spot’ surement leur meilleur album, donc difficile pour le nouveau de passer après.
Oui difficile mais justement les Subsonics propose cette fois-ci un disque différent, qui met bien l’accent sur leur versant Velvet : Swell Maps, mais en mieux, avec cette touche unique de morgue Garage Punk. Pas de frénésie mais le respect de l’intelligence et du bon goût du public avec des chansons travaillés et toujours dans ce style qui totalement UNIQUE et identifiable dès la première note,
alors déçu par ce Flesh Colored Paint ? Aucunement. Un peu désarçonné, mais également reconnaissant aux Subsonics de s’être donné autant de mal pour créer un album qui passe l’épreuve du temps et des très nombreuses écoutes avec à chaque fois un plaisir qui augmente et toujours des moments qui se révèlent d’une fois sur l’autre !!!
oui, une fois de plus MERCI !
[BT]

PLUTONIUM BABY
Blast! Sci-Fi Music For Contemporary Freaks, LP, CD, Digital
Area Pirata
Toujours partisan de l’éthique et de l’esthétique DIY les Plutonium Baby ! Mais selon leurs codes et à leur façon totalement personnelle !
J’avais énormément craqué sur leur précédent album donc j’ai trouvé très long le gap jusqu’à celui-ci mais eux ont beaucoup tourné et sortit une K7 de titres rares…
Pas de bol pour moi cet album m’est parvenu au moment où ma Hi-Fi rendait l’âme. Mais quand j’ai réussis à l’écouter je me suis fait martyrisé les oreilles comme j’aime et comme je l’escomptais !
Psych Punk / Garage Punk / Synth Punk bien secoué, puissant et vigoureux. Ce qui ne signifie pas que ces 12 titres soient unidimensionnels et répétitifs… Plutonium Baby trouvent toujours un truc rythmique, sonique, vocal… pour rendre chacun unique au sein d’un album homogène qui fait une nouvelle fois émerger leur très forte personnalité. Et leur capacité à toujours se pencher sur chaque chanson pour en faire une chose unique.
Personnalité qui tient beaucoup à ce son de Fuzz qui se couple aux sonorités étonnantes des claviers entre proto Farfisa et synthé 80’s. Plus la frénésie et les voix.

Ah oui, fait moi mal johnny johnny envois moi au ciel ! Boum !!!
[BT]


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire