samedi 25 avril 2015

Chroniques : MANNEQQUINS + Le BEAT BESPOKé n°6 + TAZIEFF + Record Store Day à Valence

Samedi 18 Avril : Record Store Day
Pour la 2ème  fois Casbah Records (http://www.casbah-records.com) organisait sa version du record Store Day au Mistral Palace (http://www.mistralpalace.com) à Valence : une ville où il n’y a pas de disquaire donc là-bas c’est légitime que ça se déroule dans un autre lieu !
Et pour la 2ème fois avec Monsieur Cyril de Rockology (tous les mardis à 21h sur Campus Grenoble 90.8 et en direct sur www.campusgrenoble.org ; www.facebook.com/Rockology) nous sommes descendu avec des bacs de Disc’Orama le disquaire Grenoblois (12 rue Gérin, quartier Saint Bruno https://www.facebook.com/disc.orama.33).
Pour cette 2ème édition beaucoup plus de gens sont passés regarder les différents stands, ont farfouillés et se sont fait plaisir en achetant des rondelles de vinyle !
Une super après-midi avec des potes mais pas seulement : avec des fans de musiques !
Pause casse-croute et houblon (avec modération on rentre à Grenoble ensuite) et arrivent les concerts.
BLACK LUNA : le trio de filles en plein trip Heavy 70’s Psyché Fuzz Noisy balance un set court mais très intense dans LE VRAI ESPRIT psyché c’est-à-dire pas aseptisé et compétent comme c’est malheureusement devenu la norme. Bordélique et bruyant à souhait !
Une bonne baffe pour tes oreilles. On s’est régalé !
A  la pause on croise l’équipe de Merci Bonsoir (www.facebook.com/MerciMerciBonsoir) qui a fait le déplacement depuis Lyon pour revoir QUETZAL SNAKES qu’ils avaient fait jouer en 1ère partie de Moon Duo trois jours avant, ça dit des trucs sur la passion de ces gens ! Et sur le groupe !
J’ai un peu crains de tomber sur une bande de poseurs au vu de leur look (mais comme à leur âge je suis beaucoup laissé aller dans l’expérimentation vestimentaire, je ne jetterai pas la première pierre). Il n’en fut heureusement rien. Le quintet marseillais à 3 guitares additionne son Psyché Rock de Pop Noisy, d’Indie 90 et d’une bonne sale dose de Shoegaze (versant sombre Swervedriver) et c’est le pied !!!
Le bassiste est très présent et avec son gros son qui apporte une énorme dynamique aux titres de Quetzal Snakes et trouve sa place parmi les parties sinueuses des trois guitares. J’adore !
Après ça plus d’oreilles et plein de courbatures pour rentrer à la maison, épuisé mais heureux !
Merci et bravo à Casbah Recors et au Mistral Palace ! Et on se retrouve l’année prochaine !
[BT]


MANNEQUINS
Worthless,
Autoproduction
Premier album excitant, sautillant & d’une grande fraicheur ! Entre Indie, Post Punk, Rock et Pop.
Un groupe qui assume totalement de faire des Pop songs et qui ne salope pas ses mélodies addictives pour se la jouer arty. Cependant leur musique n’est pas dépourvue de profondeur.
Quelque part entre The National, Deus (quand ils étaient encore inspirés), Interpol et The Horrors (avant qu’ils ne deviennent chichiteux).
Par moment on dirait une version lumineuse des Jesus & Mary Chain, à d’autres on jurerait qu’ils ont écouté tout autant de la Power Pop, que The Cure…
Bref pas le groupe qui applique de façon scolaire une formule définie il y a 30 ans mais des petits malins qui ont réfléchit et ont l’ambition d’apporter un peu de leur personnalité dans le truc. Et ils y réussissent parfaitement !
[BT]


BEST POKé n°6
The New Untouchables Presents,
Detour Rds, LP (16 titres), CD (20 titres)
Dès le 1er titre de cette compilation le ton est donné : le riff de ‘Louie Louie’ passé à la fois dans la moulinette Nothern Soul & Blue-Eyed Soul… Un must !
Voici une sélection tueuse pour faire bouger les petits culs de blancs sur les pistes de danse des rallyes Mods. Mais pas que ! Si un 4ème opus de la série Austin Powers était mis en chantier sûr qu’il y aurait là la bande originale idéale !
Eclectique : Exotica / Freakbeat / Funk / Psyché / Garage / Soul / Joe Meek fame… parfait croisement / mélanges pour recevoir vos amis, faire bouger le corps de votre copine ou tailler la route en décapotable !
Un très très haut niveau de qualité dans cette sélection. J’ai découvert cette série avec le volume 5 (qui doit être excellent également ça fait 8 mois que je l’ai prêté et j’attends toujours qu’on me le rende, c’est un signe).
Voilà vous savez ce qui vous reste à faire : jetez-vous dessus !
[BT]


TAZIEFF
By the kingdom, CD
Autoproduction,
Ce qui  marque d’abord c’est bien entendu le nom du groupe, puis la pochette, la production et les compositions. Et à chaque fois on se dit qu’ici tout est bon. Chaque écoute renforçant nettement cette impression !
Rock ambitieux, tirant à la fois vers une certaine vague froide des années 80 et tout autant vers l’Indie Rock des 90’s. Pour un résultat qui sonne follement post moderne et donc bien actuel. Car ici foin de revivalisme (ce qui est bien rafraichissant par les temps qui courent) mais plutôt un mélange de différents courants musicaux pour tenter de créer une musique un peu ‘nouvelle’.
Un Rock parfois désincarné, qui mêle sa mélancolie de puissance et sa profondeur de fulgurances soniques.
Un soin particulier a été apporté à chacun des 8 titres de cet album qui révèle un groupe en pleine possession de son sujet. Capable de jouer avec ses influences pour en faire quelque chose de totalement intégré à SA musique !
[BT]







Aucun commentaire:

Publier un commentaire