samedi 18 juin 2016

Chroniques : GUTTERCATS + UP THE ZINES n°17 + ROTTEN EGGS ECRASE PEK TERRIBLE



GUTTERCATS
Beautiful curse, LP + CD inclus, Digital
Closer Rds
3ème album pour ce groupe protéiforme unique (en France, comme sur la scène mondiale). Comme toujours avec Closer Rds le fond et la forme sont très soigné, et les Guttercats ont élevé leur niveau pour être à la hauteur du mythique catalogue.
12 chansons (dont 2 bonus sur le Cd qui est inclus avec le vinyle) en 48 mn, on est loin des décharges Garage Punk et c’est tant mieux tellement le groupe excelle dans son registre Rock éternel mid tempo où l’acoustique et l’électrique des guitares se  fondent.
Au niveau factuel pour vous aider à situer leur musique sur ce ‘Beautiful curse’ (quelle excellente dénomination pour cet album) on retrouve dessus une reprise de Roky Erikson, et le mastering a été confié au studio de John Rivers (Swell Maps, Jacobites, Love & Rockets…), voyez le genre ?
Pour préciser si vous êtes comme moi heureux qu’un groupe arrive à se hisser à la hauteur des Only Ones (oui, rien que ça) alors vous aurez bien du plaisir avec cet album. Où l’ambition et l’orchestration (un piano qu’on croirait enregistré dans une église, des cordes, des bois, du sax, etc.) sont au service de chansons qui vous chamboulent le cœur et le corps.
C’est bien simple, ici il n’y a QUE d’excellents titres qui apportent leur pierre à l’édification d’un grand album.
Divers et complexe certainement. Unique, sans aucun doute.
[BT]
En concert : Mercredi 22 Juin : GUTTERCATS (Troubadour Glam Folk’n’Roll, Closer Rds) + The NAVAJOS (Western Psyché), au Thunderbird Lounge, à Saint Etienne


UP THE ZINES Of Death
N°17, 60 pages A5 noir et blanc, 2 euros + port ici : industwetrust@aliceadsl.fr
Le sous-titre et la couverture de ce nouveau numéro du méta fanzines sont des indications claires concernant son contenu. En effet on y parle pas mal de Metal. Soit directement avec l’interview du rédacteur du zine United Force un pur zine de Thrash Metal qui sévissait à la fin des années 80. Soit indirectement dans les interviews de certains créateurs / rédacteurs de fanzines plutôt orienté Punk / Hc qui ont d’abord sombré dans la scène underground en partant du Metal.
S’est aussi ce qui apparait à la lecture de la première partie de l’entretient consacré à Stéphane de Rad Party (un des tout meilleurs fanzines français, et ce depuis 20 ans et quelque). Ce début d’interview fleuve qui se répartira sur 3 numéros d’Up The Zines se consacre aux débuts de Stéphane dans le fanzinat et les balbutiements de la presse Metal française à la fin des 80’s. Hyper intéressant !
A propos d’entretien au long court, on peut lire dans ce n°17 la 2ème des trois parties de celui du boss de Cheribibi. On y ‘encule’ parfois un peu des mouches parfois sur le sens de la philosophie du fanzinat. Mais heureusement pas longtemps. Donc ça reste intéressant à lire.
Comme à chaque fois il y a une quarantaine de chroniques (bien développées et souvent critiques) de fanzines de quoi faire ses emplettes en toute connaissance de cause.
Avec ce n°17 d’Up The Zines Jean-François appâte le chaland avec des suites (son côté blockbuster hollywoodien à lui…) et la bonne nouvelle c’est qu’il a retrouvé la motivation pour poursuivre l’aventure. Et moi je dis : OUI !
[BT]


ROTTEN EGGS ECRASE PEK TERRIBLE n°32
48 pages A4 noir & blanc
Les splits zines ont l’air d’être une tendance lourde chez Thierry de R.E.S.T (ROTTEN Eggs Smell Terrible) normal c’est quand même plus stimulant de faire les choses à deux. Cette fois-ci c’est avec Arnaud de Krazpek qu’il se lance dans l’aventure et partage ses / ces pages. Et à la lecture c’est comme une évidence tant les univers (musicaux et l’humour) des 2 gars sont compatible.
Résultat un super zine pour tous fans de Punk à l’ancienne.
La couv’ est superbe (et double bien sûr) et le contenu très fait à la main pour la mise en page mais ça fait partie du charme de l’objet.
Le sommaire est putain de riche : GG (qui sévissait dans les 80’s avec Thierry dans le zine Kro-nique et a joué de la basse dans une poignée de groupes, actuellement il sévit dans les Dallas Punkers), une interview d’un pizzaïolo Rock, un entretient avec Patrice Poch un graph’ / street artiste qui vient du Punk bien sûr, La Bande à Kaader, les gars de l’émission de radio Brest City Rockers, Syndrome 81 le groupe de Oï / Street Punk, un compte rendu des concerts de retour de Happy Home Makers, une longue palabre avec les excellents Shoot The Dogs (St Etienne Street Punk for ever), une silly interview avec Band Of Bitches.
+ plein de chroniques de disques, fanzines et concerts signés par Thierry et Arnaud.
Le pied !!!!
[BT]


Aucun commentaire:

Publier un commentaire