mardi 19 février 2019

Chronique : ATTIC LIGHTS + FABULOUS SHEEP + J.D. HANGOVER + SOFY MAJOR + PAUL COLLINS

ATTIC LIGHTS
Love in the time of shark attacks, LP, CD, Digital
Elefant Rds
3ème album pour ce quatuor écossais qui aime tellement les singles. Il faut dire que le 45 tours c’est le format parfait pour leur travail de compositeurs / interprètes.
Ces orfèvres de la POP ont une capacité à écrire des CHANSONS inoubliables qui rappellent les plus grands !
Un peu d’influences sixties bon teint, de Folk Rock, de Power Pop, de College Rock, de Pop baroque, de Girl groups, un rien de Soul, un soupçon de Paisley Underground, Bubble Gum, C 86…
Avec Attic Lights on renoue avec l’excitation de la grande époque de l’Indie Pop anglaise quand chaque semaine noue apportait tout un lot de nouveaux groupes merveilleux !
Alors que commence 2019 qui voit Elefant Rds célébrer ses 30 ans d’existence, ce nouvel album des écossais ne dépareillent pas sur leur catalogue (BMX Bandits, Primitives, Cooper, Los Bonsais, Alpaca Sports, Linda Guilala, The Yearning…).
Ce ‘Love in the time of shark attacks’ est le parfait lancement pour les festivités des 30 ans du label, c’est le PARFAIT DISQUE DE POP pour débuter l’année, attendre le printemps, conduire l’été jusqu’à la plage, et lutter à l’automne contre le spleen des frimas…
Une merveille je vous dis !!!
10 chansons impeccables, agencées avec intelligence pour constituer un véritable album qui est plus qu’une collection de titres brillants ! Un must have !
[BT]


FABULOUS SHEEP
S/t, LP, CD, Digital
Bitter Noise / Microcultures / Differ-Ant / Hold On Music
Après 2 Eps très très réussis voici enfin le 1er album de ce jeune quintet qui est précédé d’une excitante réputation de bêtes de scènes. Ce qui le plus souvent ne se traduit pas du tout sur disque.
Mais pour cet album les Fabulous Sheep résolvent la quadrature du cercle en balançant 14 chansons bien torrides et puissantes, diverses et variées, précises et mélodiques.
Entre Indie Rock / Power Pop survitaminé / Garage Rock / Pop Punk et Big Rock façon early 2000 (à la Arcade Fire des débuts, mais avec des couilles). Les petits gars montrent qu’ils ont du tempérament et une grosse capacité à écrire des putain de bonnes chansons qui vous font gigoter et chantonnant comme un con tout seul au volant, et j’imagine bien en concert…
Il est rare que ce genre de groupe tienne les promesses que leur réputation font naître. Tout comme il est rare qu’un long album de 14 chansons arrive à ne pas être lassant ou ennuyeux. Mais les Fabulous Sheep non seulement mettent la barre haute, mais ils élèvent leur niveau de jeu de plusieurs crans...
[BT]
En concert : Samedi 30 Mars : 2ème anniversaire Le Farmer, avec : PSYCHOTIC MONKS (Psych Rock Garage) + FABULOUS SHEEP (Indie Rock) + STRUCTURES (Chaos New Wave), au Farmer, à Lyon
J.D. HANGOVER
S/t, 12’’, Digital
Hound Gawd Rds
Voici la réédition en vinyle du 1er effort de ce duo de bricoleurs qui jouent beaucoup avec les guitares entre Blues & Noisy Death Country, les boite à rythmes et les boucles (dans l’esprit de Suicide), les pédales d’effets façon Spacemen 3 en moins narcotique.
Si J.D. Hangover semblent jouer avec un univers très Dark il n’oublient pas d’y inclure des mélodies pour toujours donner l’impression qu’il y a une lueur au bout du tunnel !
On dirait que le Londres de 2017 est aussi gai et riant que le New York que les Chrome Cranks découvraient à la toute fin des 80’s…
6 titres vraiment intense et assez varié pour rendre l’écoute de ce très très bon & long Mini LP délectable !
Se déguste aussi bien avec un café au petit matin brumeux que les soirs de grandes virées façon lunettes noires pour nuits blanches !
[BT]
SOFY MAJOR

Total Dump, CD, Digital
Deadlight Rds
Très impressionnant ce 4ème album du trio Noisy / Post Hardcore / Indie Rock qui balance 11 titres sans faiblesse ni temps mort !
Tous les morceaux sont impactant. Ultra efficace pris les uns sans les autre et constituant un putain de bon album une fois assemblé par la cohérence musicale qui en émane, mais aussi du fais de la force des compos et de leurs diversités !
C’est très puissant et en même temps toujours méloiduex. Avec un son qui en fout plein la gueule, et, reste clair et limpide !
La totale Class !
[BT]
PAUL COLLINS
Out of my head, LP, CD, Digital
Alive Rds
Bon on ne va pas ce mentir avec une carrière aussi longue et remplie que celle du Monsieur on ne peut plus espérer des albums aussi plein de classiques qu’en sont début de carrière. Mais quand on a marquer l’histoire d’un genre (la Power Pop en l’occurrence) difficile de renouveler la chose.
Cependant avec Paul Collins on espère toujours un nouvel album qui soit brillant ! Par fois (assez rarement) on a été déçu.
La voix à un peu changée avec les années, un peu plus éraillée, mais elle à toujours une mise en valeur qui sied parfaitement à sa musique.
Plein de mélodies dans cet album apaisé, bien dans une lignée Rock with guitars / Rock éternel. Et puis bien sûr il y a aussi au menu de superbes chansons bien dans sa veine Power Pop. Celle qui nous fait nous relever la nuit !
Moi qui n’aime pas du tout le medium photographique, pour une fois j’en trouve une de signifiante, c’est celle qui montre Paul Collins posant entre sa Rickenbacker et une guitare acoustique !
Voici donc un album pas mal dans les mid tempo, mais avec des nerfs et de la tension, plein de Pop songs, de chœurs, et de riffs, de licks et de mélodies de guitares qui distillent de la joie de vivre.
Rien de neuf sous le soleil ? Si : un nouvel album de Paul Collins, et véritablement, il est BON ! Très BON !!!
[BT]
En concert : Vendredi 22 Février : PAUL COLLINS BEAT (Power Pop maestro, Usa) + The WAGS (Power Pop) + PANIC PARTY (Post Punk), au Clapier, à Saint Etienne

Aucun commentaire:

Publier un commentaire