vendredi 1 mars 2019

Chronique : LOS VENTURAS + LEBANON HANOVER + MARBLE ARCH + ARROWS OF LOVE


LOS VENTURAS
Playtime!, LP, CD, Digital
Green Cookie Rds
Ok un nom de groupe tel que celui-là est un peu gonflé (faut être sûr d’assurer derrière). Et ils le font ! Voici déjà le 6ème album de ce quintet belges !
Vous pouvez vous fier à l’impression que donne leur très soyeuse pochette ! Musicalement Los Venturas mélangent fort agréablement Exotica, Soul, 50’s Rock’n’Roll dans leur instrumentaux orientés guitars. On est loin de la Surf Music stricto sensu !!! Voici plutôt un disque conçu pour amener dans les Surprises Party et autres Rallyes.
Il y a dans cet album plein d’éléments qui évoquent les bandes originales de films d’exploitation des Sixties…
Donc c’est ici une fois encore à un disque très varié auquel on à droit, ce qui permet a l’album d’être savoureux de bout en bout. Avec ces moments langoureux (pour se la jouer coller-serré), ses trompettes presque Mariachi, ses sonorités Mittleuropa, ses quelques rythmes caribéens viennent titiller votre envie de vous resservir un cocktail !!!
Cependant Los Venturas ne sont jamais mievre !
Un peu de beauté, de douceur et d’élégance dans ce monde de brutes !
[BT]
LEBANON HANOVER
Let them be alien, LP, CD, Digital
Fabrika Rds
Vous trouverez peut-être que ce ce duo mixte exprime ici la quintessence de certaine idée de la scène Froide des early 80, mélangeant idéalement Post Punk, New Wave, Proto Electro, Cold, Touching Pop, Indie, Synthé Punk. Tout ça dans des chansons très variés mais qui forme un TOUT homogène !
C’est plutôt improbable mais je me suis fais happer par le charme désincarné de cet album. Parce que moi normalement ce genre de musique ça n’est pas vraiment ma came, même si je n’y suis pas réfractaire. Cependant l’omniprésence de la basse, le chant alterné femme / homme, anglais / allemand, les rythmiques mécaniques, le très gros travail sur le son des synthés analogiques vintage… tout ça a concouru à me faire plonger de plein pied dans cet album qui porte si bien son titre. Et dont la pochette et une belle illustration de ce qu’il contient !
Un belle objet de mélancolie pré hivernale !!!!
[BT]
En concert : Vendredi 8 Mars : Festival Transfert n°3, avec : TEMPLES (Psych Pop, Uk) + LEBANON HANOVER (Indie Cold Wave) + HEALTH (Noise Rock, Usa) + POM POKO (Indie Math Rock, Norvège) + MARBLE ARCH (Pop) + JOHNNY MAFIA (Punk 77 / Garage) + RAOUL VIGNAL (Pop Indie), au Transbordeur, à Villeurbanne (69)
MARBLE ARCH
The Bloom Of Division, LP, Digital
Requiem Pour Un Twister / Le Truc Mécanique
Héritages multiples pour la musique de Marble Arch qui finalement sonne très 2014 : Pop évanescente, Psyché, Shoegaze, Post Rock cinématique, Dream Pop, Noisy Rock, Electro narcotique, C86…
On ne sent pas le côté bricolé seul dans son appart’ même si la production est très maitrisée elle est parfois intentionnellement un peu ‘trash’ sur certaines plages, ça rend ce 1er album encore plus attachant.
Anglophilie galopante (normal : English do it better) et rétro futurisme plein gaz pour un résultat qui évoque tout à la fois : Kim, Field Mice, Mary Goes Round ou un Squarpusher en pleine descente de neurasthénie, voir un Mogwai qui aurait oublié d’être chiant.
Cette pochette est une bonne indication concernant le disque qu’elle contient !
Beau comme un rêve cotonneux !
[BT]
En concert : Vendredi 8 Mars : Festival Transfert n°3, avec : TEMPLES (Psych Pop, Uk) + LEBANON HANOVER (Indie Cold Wave) + HEALTH (Noise Rock, Usa) + POM POKO (Indie Math Rock, Norvège) + MARBLE ARCH (Pop) + JOHNNY MAFIA (Punk 77 / Garage) + RAOUL VIGNAL (Pop Indie), au Transbordeur, à Villeurbanne (69)
ARROWS OF LOVE
Product,
I’m Not From London Rds
2ème album pour ces londoniens qui nous rebasculent vers les années 90. Entre Grunge, Art Rock (façon Sonic Youth), Noise et une touche de R’n’R sauvage à la Mudhoney.
Musicalement ça gratte comme un pustule, et ça fait tellement de bien de se gratter !
Mais ils savent rester mélodieux et classieux.
En plus l’alternance des chants masculin et féminin sont un gros intérêt de ce disque et ça donne beaucoup de souffle et de profondeur à leur musique. C’est lancinant, parfois tripant, toujours intéressant.
Retro, sûrement mais avec talent !
Car les Arrows Of Love ne sont pas rétrogrades et ils mettent plein d’éléments actuels dans leur musique qui s’accroche bien à vos synapses, comme des morbacs ! Et leur intention c’est de ne jamais plus sortir de votre cerveau malade !!!!
[BT]
En concert : Vendredi 8 Mars : ARROWS OF LOVE (grunge Post Noise Punk, Uk) + GREY LIPS (Cold Wave Post Punk), au Poulpe, à Reignier (74)
Et :
Samedi 9 Mars : ARROWS OF LOVE (grunge Post Noise Punk, Uk) + BIKINI BEACH (Garage Fuzz Rock, Allemagne), au Farmer, à Lyon

Aucun commentaire:

Publier un commentaire