dimanche 14 juillet 2024

Chronique : LITTLE GREEN FAIRY + LE PRINCE HARRY + SovOX

 
SovOX

Matter of time, CD, Digital

Lollipop Rds / Pape

J’ai bien conscience qu’il y a une tendance lourde (et perso je la trouve extrêmement lourde) au raccourcissement de tout, induite par l’effondrement de la capacité d’attention de mes con-temporains conséquence de l’abrutissement généralisé provoqué par votre utilisation frénétique des réseaux dit sociaux et des prétendus smart phone !

Mais moi quand c’est bon j’aime que ce soit long !!!

Cependant, à l’écoute de ces 5 titres de SovOX je me dis que peut-être que la nouvelle génération n’est pas totalement à jeter (du moins en matière de Rock), car quelles claques on prend en pleine tronche ici !

Parmis ces 5 grosses baffes il y en à deux d’encore plus appuyées, qui sonnent comme des hits (« Toy boy » et « Worried »).

Et donc j’aimerai que ça dure plus longtemps !!!

Mais il n’y a aucune raison de se priver de ce bonheur d’écoute !

SovOX écrit des chansons Rock trépidantes qui doivent autant à la Power Pop qu’à l’Indie 90, à l’Emo qu’au College Rock, au Pop Punk qu’au Post (Punk) !

Une valse des étiquettes dont le power trio ‘marseillais’ se branle allègrement pour se focaliser sur la réalisation de chansons qu’on oublie pas !

https://linktr.ee/sovox

https://bfan.link/matter-of-time-3

[BT]

LITTLE GREEN FAIRY

The devil’s never late, LP, CD

Closer Rds

6ème album pour ce gang (https://voixdegaragegrenoble.blogspot.com/2014/04/chronique-plutonium-baby-buttshakers.html) du Sud de la France, dont j’aime tellement (https://voixdegaragegrenoble.blogspot.com/2022/02/chronique-johnnie-carwash-cloakroom.html) la musique !

Les voici de retour avec un nouvel album qui sort en vinyle et en CD (avec 6 titres supplémentaires enregistrés avec Chris Bailey).

Ce nouvel opus me semble plus dépouillé dans sa réalisation, ce qui met très en avant le talent de composition, et la belle voix grave et posée de Monsieur Rauky (qui porte tellement fièrement ce patronyme) !

Autre chose ayant un grand impact sur ce disque se sont les arrangements de voix (masculin/féminin) toujours placé judicieusement, avec goût et maximisant l’impact des mélodies pour rendre la chanson encore plus prégnante !

Ce que j’aime beaucoup avec les Little Green Fairy c’est qu’on ne peut pas dire que c’est un groupe de Garage Rock, ni un groupe de Power Pop, ni un groupe de Rock à guitares ‘à l’australienne’… parce qu’ils sont beaucoup de tout ça !

Mais pas seulement.

Et tellement plus !!!

Avec par ci par là des sonorités inattendues, qui cependant ne choc pas, mais apporte leur lot de diversités qui enrichit beaucoup l’album !

Le LP contient 9 chansons variées, intenses, belles, et pleines d’une substance passionnante à écouter !

La version CD bénéficie donc de 6 titres supplémentaires sur lesquels Chris Bailey à mit sa patte et ça semble tellement évident que les univers musicaux de ces deux entités sont très fait pour qu’ils aient un dialogue ultra fécond !

https://www.closerrecords.fr/news-single/?id=1523

[BT]

LE PRINCE HARRY

Synthetic love, LP, CD, Digital

Teenage Menopause Rds

On pourrait penser que dès le titre de cet album tout est dit ! Mais il n’en est rien et le duo belge montre qu’avec ces bidouillages de synthés analogiques ils sont en train de prendre la succession de Suicide dans leur capacité à mélanger des univers différents. Entre Garage Rock’n’Roll, Synth Punk, Post Punk et une sorte d’Electro Clash bricolé, Le Prince Harry prouve que ça n’est pas uniquement pour la réalisation de la pochette de son nouvel album qu’ils se sont cassé la tête. Chaque titre à une personnalité propre qui donnerait envie d’aller danser dans un bunker à Berlin en 86…

Tout comme Frustration, Le Prince Harry est capable de pondre des hits qui sont des machines à faire danser ! Une danse froide, robotique et désincarnée mais qui est comme une libération dans un univers déshumanisé et technologique !

11 titres comme 11 décharges électriques de puissances variables mais qui donneront toujours des soubresauts spasmodiques à vos membres…

https://teenagemenopause.bandcamp.com/album/synthetic-love

[BT]

En concert : Tong Electric n°3 :

Vendredi 19 Juillet : LE PRINCE HARRY (Cold/Synth/Kraut, Belgique) + BASIC SHAPES (Post Punk) + ANTENN.E (Indie Rock) + DJ, à Gigor Et Lozeron (26)

https://www.facebook.com/events/299121126609176/

https://antenne2.bandcamp.com/

https://basicshapespunk.bandcamp.com/album/low-energy

https://teenagemenopause.bandcamp.com/album/a-long-way-down

Samedi 20 Juillet : The JUDGES (Punk Indie, Australie) + MAGNETIX2 (60’s Retrofuturism Garage Punk) + CHALEUR (Dance punk) + DJ, à Gigor Et Lozeron (26)

https://www.helloasso.com/associations/tous-en-tong/evenements/tong-electric-3

https://chaleur.bandcamp.com/album/chaleur

https://the-judges.bandcamp.com/album/judgement-day

lundi 8 juillet 2024

Chronique : WOLFWOLF + DEAD HORSE ONE + ANGRY ZETA

 
ANGRY ZETA

Chills and thrills, LP, CD, Digital

Voodoo Rhythm Rds

Pas étonnant que cet album sorte sur ce label tant dans la musique de Angry Zeta on peut retrouver des éléments commun avec celle du Reverend Beat Man / The Monsters et des Dead Brothers !

Et on ne trouve pas plus class comme références dans le domaine !

Et Angry Zeta et ses gars assument, et assurent un max !

Précédemment ils avaient sorti un 1er album sous le nom de Angry Zeta & The Hillbullys (ce qui donne quelques indications sur leur univers musical, mais celui-ci de LP est pas du tout restrictif).

Ce « Chills and thrills » à été enregistré aux Inside / Outside Studios en Italie (confié aux mains expertes de Matt Bordin)… Et pour en célébrer la sortie Angry Zeta était en tournée européenne pendant 3 mois (mais rassurez-vous sans aucune date française, faut pas rêver).

Ce groupe argentin (ça n’est pas commun) est constitué de 7 musiciens (ça non plus ça ne l’est pas) et les instruments utilisés sur ce disque sont : le banjo, la mandoline, la contrebasse, la washboard, les cuillères, des percussions divers venant des diverses traditions musicales, la guitare acoustique et le violon.

Sans parler d’une profusion de voix !

Cow Punk Yeah-Ah, Trash Folk Blues, et même un peu de Celtic Punk là-dedans… c’est entraînant, c’est fait pour faire fête, danser et célébrer les corps !!!!

Et ça fait du bien !

https://voodoorhythm.bandcamp.com/album/chills-and-thrills

[BT]


WOLFWOLF

Totentanz, LP, CD, Digital

Lux Noise Rds / Off Label Rds / Ghost Highway Recordings



Ghost Highway Recordings / Off Label Rds

Le duo suisse nous revient avec son 4ème album !

ça me fait un peu penser aux allemands de The Raymen cette intégration d’une ambiance gothique à un Trash Rockabilly râpeux qui plonge profondément dans les eaux boueuses du bayou pour en extraire l’esprit du Blues originel !

La chanson qui donne son titre à l’album est chantée en schweizerdeutsch ce qui fait une connexion vers The Monsters avec qui ils partagent + que cette particularité linguistique, mais aussi beaucoup de sources d’inspirations et un même état d’esprit qui n’est pas partisan de policer sa musique !

Par dessus tout ça (ou plus exactement parfaitement mixé dedans) ils utilisent pas mal de claviers et de sonorités proto electro, mais de façon très Rock dans l’esprit de Suicide (mais pas dans la copie comme trop de tacherons).

C’est sombre et mélancolique, mais jamais ça ne s’apitoie, ni ne fait preuve de complaisance avec les trucs ‘à la mode’… Et ça reste toujours parcouru de tensions bien Rock !

Les compositions sont très attachantes, et sortent bien des chemins trop visités

sans pourtant se perdre en route !

https://lux-noise.bandcamp.com/album/totentanz

[BT]

DEAD HORSE ONE

When Love Runs Dry, 12'', Digital

Requiem Pour Un Twister / Modulor

J'ai déjà (https://voixdegaragegrenoble.blogspot.com/2020/01/chronique-dead-horse-one-las-cobras.html) partagé ici mon amour de ce groupe !

Ainsi qu'ici : https://voixdegaragegrenoble.blogspot.com/2017/01/chronique-lonely-dogs-dead-horse-one.html

Et puis là aussi : https://voixdegaragegrenoble.blogspot.com/2015/02/chroniques-white-ass-mountain-bike-dig.html

Enfin depuis le début de ce blog j'ai chroniqué tous leurs disques (et donc je vous fais l'économie des autres liens...) parce que j'adore leur traitement des guitares noisy pleureuses et des voix fantomatiques...

J'ai été un peu surpris par le titre d'ouverture de ce mini album qui est bien musclé, limite Stonergaze ! Comme si les Dead Horse One avaient rajouté du gras dans leurs Noisy Pop songs. Et comme le gras c'est la vie : j'adore !

Et finalement ça va très bien avec la définition de leur musique qu'ils ont mis sur leur bandcamp : "Shoegaze on steroids" !

Les trois 1ères chansons sont bien épaisses, lourdes, cotonneuses, puissamment belles et malgré tout attirées vers l'élévation !

Quant aux deux autres, elles sont plus "dépouillées" et languides !

Avec notamment en clôture une passionnante relecture au piano (avec guitares lointaines) du 'single', la chanson "Static King" qui montre bien qu'à partir d'une structure et d'une ligne mélodique on peut obtenir bien des choses différentes !!!

https://deadhorseone1.bandcamp.com/album/when-love-runs-dry

https://requiempouruntwister.bandcamp.com/album/when-love-runs-dry

[BT]

En concert : Samedi 13 Juillet : Les Off 2024, avec : STEGONAUTE (Ambient) + BRAHIMI (Computer-Punk/Bedroom-Pop) + DEAD HORSE ONE (Grungegaze), 19H00 – Cour de l’École Pergaud (5 place du Palais), à Valence. Concert gratuit

En partenariat avec Radio Méga et son vélo studio, événement diffusé en direct sur le 99.2et sur : https://www.radio-mega.com/

https://www.facebook.com/events/374247521946588/374247561946584

https://stegonaute.bandcamp.com/album/stegonaute

https://brahimitwoken.bandcamp.com/album/cp1

https://deadhorseone1.bandcamp.com/album/seas-of-static

mercredi 3 juillet 2024

Chronique : MOONSEEDS + BLACK SNAKE MOAN

 

BLACK SNAKE MOAN

Lost In Time, LP, CD, Digital

Area Pirata Rds

3ème album pour ce projet drivé par Marco Contestabile (qui à tout composé et tout joué seul, mais grâce à la magie du studio ça sonne comme l’album d’un vrai groupe et si on écoute ce disque sans le savoir on ne peut en aucun cas le deviner).

Quelque part cet album navigue (comme on peut s’en douter vu son titre) dans une sorte de Psych Dark Indie Rock très marqué par une certaine élégance Southern Gothique. Un mélange personnel assez ésotérique sombre mais élégiaque…

Si vous trouvez que désormais tous les groupes à la Black Angels/Allah-Las ne font plus qu’appliquer scolairement une recette déjà trop utilisée, alors portez vos deux oreilles du côté de Black Snake Moan qui nourrit son psychédélisme de beaux éléments de Pop Baroque et d’une élégance tragique à la Gun Club qu’on ne rencontre plus guère de nos jours !

Voici sans doute la musique qui convient bien à notre époque qui s’ingénie à danser au bord du néant !

C’est beau !

Plutôt inattendu !

Complexe, ambitieux, mais toujours accessible.

Conçu et exécuté par un passionné à destination des derniers véritables mélomanes.

Profondeur et élévation réunit dans le même album !

La vache quels débuts incroyables !

https://areapiratarec.bandcamp.com/album/lost-in-time

[BT]

MOONSEEDS

S/t, LP, Digital

Sulatron Rds / Blown Music

Les lecteurs et/ou auditeurs habitués savent que j’ai toujours l’oreille attentive aux sorties de chez Sulatron Rds, et, donc, c’est avec curiosité que j’ai écoute cet album de Moonseeds…

Le trio étant une sorte de super-band constitué en 2018 au terme de la tournée européenne des australiens de Seedy Jeesus (dont personnellement je n’avais jamais entendu parlé), leur guitariste ayant passé quelques jours en compagnie de Komet Lulu (basse) et Sula Bassana (qui assurera sur ce disque : la batterie, l’orgue, le mélotron, l’enregistrement, l’édition et le mixage) qui alors faisaient partie des excellents & passionnants Electric Moon (https://voixdegaragegrenoble.blogspot.com/2020/05/chronique-chainsaw-blues-cowboys-jangle.html) un groupe dont je vous rebats souvent les oreilles dans l’émission et sur ce blog (https://voixdegaragegrenoble.blogspot.com/2020/09/chronique-frederic-michallet-electric.html) !!!

La pochette est très belle et très soignée, tout comme la musique ici présentée !

Car si tout ceci est parti de jam session, le résultat se sont 3 titres ultra tripants, puissants, et envoûtants !

Bien sûr il faut être capable de se laisser embarquer dans cette aventure musicale, ce voyage sonore intersidérale… La Face A étant occupé intégralement par une pièce de 21 mn.

Et la Face B étant partagé par deux œuvres de 7 et 13 mn.

Tour à tour contemplatif, ou post tribal, la musique de Moonseeds se développe selon un chemin tortueux sur lequel on progresse, évidement, de façon légère et avec envie, tant ce qu’on y entendant est étonnant, et, beau. Puissant, et, musclé.

Un voyage sonique et sonore dans un espace temps qui n’existe pas et que Moonseeds compose ‘rien que pour vos oreilles’ !

https://sulabassana.bandcamp.com/album/moonseeds

[BT]


dimanche 30 juin 2024

Chronique : The HOLLYWOOD STARS + HOWLIN' JAWS + CHUCK NORRIS EXPERIMENT

 
CHUCK NORRIS EXPERIMENT

20, LP, CD, Cassette, Digital

Ghost Highway Recordings / Savage Magic

J’avoue que ce groupe correspond beaucoup à ce que j’aime, tant il pratique un High Energy Rock’n’Roll à fort indice d’octane qui n’a jamais peur d’assumer ses relents (de Roncevaux) de Hard & Heavy, ni ses penchants Punk & Garage !

Bref un gang qui s’essaie à la résolution de la quadrature du cercle et qui selon moi s’en tire très haut la main ! La PUISSANCE & la MÉLODIE !

J’ai raté les débuts de Chuck Norris Experiment car en ces temps reculés (hé oui, 20 ans) l’émission était en stand-by et moi investit dans un autre secteur radiophonique (plus ‘grand public’ dirons nous poliment)...

Mais depuis le retour de Voix De Garage à l’antenne je ne pense pas avoir manqué beaucoup de leurs sorties… et comme ces suédois ne sont pas avare de formats courts, que parfois ils aiment à partager avec des groupes amis, et qu’en plus Chuck Norris Experiment ne craint pas de donner des titres pour des compilations, souvent ils sont revenus dans la playlist de l’émission à ma plus grande joie !!!

Ce que j’aime avec le CNE c’est que sous des dehors débraillés et bruts ils composent des putains de chansons ultra puissantes et accrocheuses, qui sont souvent bien plus subtiles qu’il n’y paraît !

Et ici ils se surpassent !

De la Power Pop turbo compressée ! Du Punk’n’Roll velu et fin… si si ces suédois font mieux que bien d’autres dans le domaine ! Le top niveau mondial !

Bientôt médaillés au JO du Rock !

Toutes guitares dehors, avec un chanteur qui est né pour hurler, feuler, chanter la dessus les 11 titres déboulent toutes griffes dehors vous déchirent les tympans et votre petit cœur de rocker !

Et en plus on en redemande !!!!

https://chucknorrisexperiment.bandcamp.com/merch

[BT]

The HOLLYWOOD STARS

Starstruck, CD, Digital

Rum Bar Rds

Hé bé ma bonne dame ça nous rajeunit pas s’t’affaire !

La 1ère fois que j’ai lu le nom de The Hollywood Stars c ‘était au mi-temps des 80’s dans Enfer Mag dans la rubrique consacrée aux ‘introuvables’ susceptibles de plaire aux fans de Rock Hard !

Après avoir accompagné le groupe pour la réédition de son back catalogue Rum Bar Rds nous présente le nouvel album du quintet de L.A. qui célèbre ses 50 ans !

Cette, très élégante pochette, est une 1ère indication de son contenu : élégant, un peu rétro (mais sans revivalisme), avec l’indéniable charme du classicisme !

Ici toutes les chansons sont de très haute volée emplies de tout ce qu’on aime : Power Pop, Glitter, Pub Rock, une lichette de Boogie et de Heavy, et, surtout du Rock éternel !

La voix de leur chanteur est dans un registre qu’on oublie pas et qui semble façonné pour se poser sur des guitares et une rythmique !

Rock’n’Roll, baby !

Dans ce qu’il produit de meilleur et de plus jouissif !

Et plus le temps passe, plus ce disque se bonifie !

Manifestement The Hollywood Stars ont trouvé la recette de la jeunesse éternelle, et c’est : jouer du Rock sans fin !

https://rumbarrecords.bandcamp.com/album/starstruck

[BT]

P.S. : une version vinylique sortira en septembre sur Sioux Rds !

HOWLIN’ JAWS

Half Asleep Half Awake, LP, CD, Digital

Bellevue Music Recordings / Modulor

Je dois bien reconnaître qu’en dépit (ou à cause) des divers papiers que j’avais lu (dans des publications plus que recommandables) sur le trio Howlin’ Jaws je n’avais pas véritablement écouté leur musique !

Jusqu’ici !

Et je dois dire que depuis que j’ai reçu ce « Half Asleep Half Awake » je me demande comment j’ai fait pour me priver de cette musique qui correspond tellement à mes goûts !

C’est vrai que leurs débuts (il y a plus de 10 ans) étaient plutôt marqués 50’s…

Mais ça n’est plus le cas !

Pour ce 4ème album ils ont collaboré avec Monsieur Liam Watson dans son Toe Rag Studio, et il a fait bien + que des prises de son pour eux : il s’est investi pleinement dans le travail de composition et d’agencement des chansons : en voici une équipe gagnante !!!

Indie Psych Garage mais dans une sorte de vision ‘à l’anglaise’ avec quelques touches Pub Rock, et Glitter également, additionné d’une bonne dose de Freakbeat ! En tout cas avec bien plus de substance que les minets américains pour hipsters dont on nous à trop rebattu les oreilles !

Plein d’harmonies vocales. Apparemment dans le trio tout le monde s’y met et ça enlumine et enrichie judicieusement les chansons les plus Pop ! Qui cependant ne sombrent jamais dans le mièvre grâce à un son ciselé, précis, fort et clair comme il se doit !

Tout en gardant une grande cohérence, cet album propose une belle variété de chansons aux ambiances, rythmiques, moods et intentions diverses, variées et toujours délectables !

D’ailleurs certaines compositions tout en restant dans un format ‘Pop’ ont une trame qui varie joliment entre le début, le milieu et la fin !

Un ouvrage du plus bel artisan Indie Rock qui devrait fasciner tous les fanas de musiques qui ont de la moelle et des mélodies !

https://bellevue-music.myshopify.com/collections/howlin-jaws

[BT]

En concert : Jeudi 4 Juillet : Guinguette électrique, avec : HOLY BONES (Americana’n’Roll) + HOWLIN’ JAWS (Indie Garage Rock) + Socade Rud, a Belle Electrique, à Grenoble. De 18h à 00h. Gratuit

https://www.facebook.com/events/1151941192843865

https://www.youtube.com/channel/UCt7_zKNyuQm3F-Rj4Wigl7A

https://www.youtube.com/@HowlinJaws

mercredi 26 juin 2024

Chronique : HUNGRYTOWN + J PROZAC

 
J PROZAC

Obsession, LP, CD, Digital

Rum Bar Records

3ème album solo (après avoir joué dans : The Grand Prixx, The Prozacs, Stiletto Bomb, Doubtfire, Sonic Diffuser) !

Le précédent (https://voixdegaragegrenoble.blogspot.com/2022/03/chronique-roxies-drug-church-hangmans.html) était top niveau !

Top Top même !

Celui-ci tout autant !!!

1ère chose à noter : toutes les chansons ici présentées vous rentrent dans la tête à vitesse grand V et, refusent d’en sortir !

En plus elles sont ultra euphorisantes !!!

Variées, emballantes, simplement composées pour maximiser leur impact, et, interprétées avec un enthousiasme tellement communicatif !!!!

Cette obsession est un merveilleux remède contre la morosité ambiante !

L’excellent The Doom Dad (https://www.youtube.com/@thedoomdad) sur sa chaîne youtube a une expression dont je suis jaloux alors je lui emprunte (en rendant toutefois à César ce qui appartient à Matthieu) : « du Death Metal à QI négatif » !

Si je ne craignais pas que vous interprétiez ça de travers je qualifierai bien cet album de « Power Pop sur excitante à QI négatif » !

Des chansons

des chansons

des chansons

purement pour le plaisir de esa chanter dans votre voiture en fonçant cheveux aux vents sur la route de la plage : les filles, le soleil, la mer... et

J Prozac !!!

https://rumbarrecords.bandcamp.com/album/obsession

[BT]

HUNGRYTOWN

circus for sale, CD, Digital

Big Stir Rds

Pour son 4ème album, le duo de Pop de chambre arrive (après un long hiatus) sur Big Stir Rds, et c’est ainsi que je les découvre !

Prenez garde car cet album est dangereux !

Il fera saigner votre petit cœur par sa beauté irréelle.

Et touchera votre âme au plus profond enfin si vous ne l’avez pas déjà vendue aux prétendus, réseaux sociaux, à la dite, intelligence (tellement) artificielle, et autres promoteurs du néant type Amazon !

Bien sûr ce disque séparera le bon grain de l’ivraie, les vrais mélomanes des prétentieux, car pour totalement le comprendre il est nécessaire de le déguster in extenso souvent (et quel délice c’est).

Pop Baroque et Folk sidérale sont en plein entremêlement amoureux ici !

Et c’est BEAU !

Le duo derrière cet album élégiaque à composé et interprété des chansons complexes, belles, pleines de diversité et d’arrangements alambiqués mais jamais pompiers !

Ici on peut entendre du piano, du banjo, de l’accordéon, du hammered dulcimer (j’ai dû aller sur le net découvrir ce que s’est), de l’orgue, de la mandoline, de l’harmonica, du vibraphone, et du clavecin (j’adore ça) !

Et puis surtout cet album tient énormément grâce à la voix cristalline et angélique de Rebecca Hall qui est capable d’évoquer la profondeur émotive de Phil Ochs, tout autant que celle d’une cantatrice pour Poperetta…

J’ai l’impression que mon vocabulaire est trop pauvre pour traduire la beauté de ce « Circus For Sale » et je dirai comme le grand philosophe (Steven Tyler) : « Let de music do the talking » : trêve de bavardage, faites vous ce cadeau est écoutez ce disque !!!!

https://bigstirrecords.bandcamp.com/album/circus-for-sale

[BT]